Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Rebondissement : Compaoré a fuit en Côte d'Ivoire avec plus de 42 millards CFA en cash

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 19 Décembre 2014 à 00:00 | Lu 1402 fois



Nous apprenons également que Ouagadougou a été informé que l’ancien chef de l’Etat burkinabé aurait dès son arrivée à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, entreprit une vaste opération de

Serait ce une des raisons du climat glacial observé entre Ouattara et Kafando, rapporté par les observateurs au retour d’Abuja.

Ouagadougou réclamerait au moins 42 milliards de Fcfa qu’aurait pris avec lui Blaise Compaoré dans sa fuite, rapporte un proche du président de la transition du Burkina Faso ce mercredi.

Selon les informations en notre possession, nous apprenons également que Ouagadougou a été informé que l’ancien chef de l’Etat burkinabé aurait dès son arrivée à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, entreprit une vaste opération de change en euro de plusieurs milliards de Fcfa avant de s’envoler pour le Maroc. L’argent aurait été acheminé en Côte d’Ivoire à travers le convoi de 4x4 du clan de l’ancien président.

Michel Kafando aurait abordé le sujet avec Alassane Dramane Ouattara lors de leur entrevue à Abuja, en marge du récent sommet de la CEDEAO. Tout indique, selon nos informations, que le protecteur de l’ancien dictateur burkinabé chassé par le peuple, aurait esquivé le sujet ce qui aurait crée une tension entre les deux hommes comme rapporté par un des membres de la délégation burkinabé.

Source : ofaso

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 19 Décembre 2014
Vu (s) 1402 fois



1.Posté par ALLEHAHUN le 19/12/2014 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un mal qui le suivra jusque dans la tombe. Il a assassiné son compagnon pour çà, peut il s'en défaire. Qu'il soit vivement rattrapé par les crimes commis et que justice soit faite. Cela pourra servir de leçon à une certaine clique. Suivez mon regard.

2.Posté par Evelyne Dessaudes-nassogomo le 19/12/2014 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ceux qui connaisse cet ordure depiis l'enfance protégé par la France ils savent ce qu'est ce triste personnage clé de la FRANCAFRIQUE encore à cette heure protégé par la France et OUATTARA (comme c'est l'armée frnçaise qui dirige la côte d'ivoire...) La France l'a aidé à fuir avec tous ses biens volés et pillés aux Burkinabés et après on accuse les GBAGBO ...France responsable avec ses militaires de l'avoir protégé pendant 27 ans ce ZOZO criminel .. comme beaucoup de dirigeants noirs d'afrique d'ailleurs complices eux aussi L'ARGENT LE POUVOIR et le sexe avec les plusieurs bureaux.........

3.Posté par Guy Frotto le 19/12/2014 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils ne sont rien sans le peuple qu'il méprisent, volent, assassinent... Le Burkina ou du moins le peuple de ce pays a besoin de ces sous pour construire des écoles, forer des puits voilà qu'un voleur assassin les détourne pour son propre compte. C'est ce genre de types qui doivent être à la CPI et non ceux qui lui pour leur pays.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !