Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Réaction du chef de l’Etat après les tueries de Vavoua: Les dessous de la colère de Ouattara

le Mercredi 21 Décembre 2011 à 09:01 | Lu 742 fois



Suite aux tueries de Vavoua, Alassane Dramane Ouattara, a donné 48 h aux chefs militaires pour mettre hors d’état de nuire les éléments des Frci qui agressent les populations. Trois raisons fondamentales pourraient expliquer la colère subite du nouvel homme fort d’Abidjan.

Le nouveau chef de l’Etat ivoirien est très remonté contre les ex-rebelles qu’il a rebaptisés « Forces républicaines de Côte d’Ivoire » (Frci) par une ordonnance prise le 17 mars dernier. Une milice armée dirigée par Guillaume Soro et qui a fait la guerre pour que M. Ouattara parvienne au pouvoir d’Etat dans les conditions que l’on sait. A la base de cette colère du nouvel homme fort d’Abidjan, les derniers évènements relatifs à l’affrontement à Vavoua (Centre-Ouest du pays) entre les populations et les Frci ayant occasionné 6 morts dans les rangs des civils. Le chef de l’Etat était tellement fâché face à ces nouvelles tueries perpétrées par des éléments des Frci qu’il a donné 48 h aux grands commandements des hommes en armes pour mettre de l’ordre dans le pays.

C’est-à-dire débarasser les rues de tous les éléments des Frci qui y trainent illégalement avec des tenues militaires et des armes de guerre. Alassane Dramane Ouattara a même indiqué qu’il ne veut plus, au terme des 48 h, non seulement voir les Frci dans les rues mais aussi dans les véhicules estampillés Frci. C’était au cours d’une audience qu’il a accordée au chef d’Etat major, le général Soumaïla Bakayoko, au commandant supérieur de la gendarmerie, le général Gervais Kouassi et au directeur général de la Police, le contrôleur-général Brédou M’Bia. C’était le lundi 19 décembre dernier au palais de la présidence au Plateau.

La colère et ses véritables raisons

Selon des sources informées, Ouattara avait le visage fermé lors de cette audience. Pourquoi cette colère subite contre ceux-là même qu’il appelait «mes hommes» alors qu’il était au Golf Hôtel, au dire de Doumbia Kader, un proche de feu Ibrahim Coulibaly ? Et qui ont fait tonner les armes pour lui. Voici les interrogations pertinentes à ce propos, d’un internaute portant les initiales M.G.K., dans un courriel à nous adressé : « Je voudrais connaitre ceux qui ont été tués à Vavoua pour que Ouattara rentre dans une colère noire ? Sinon les Ivoiriens, les Guéré particulièrement ont été tués à gogo et cela n’a rien dit à Ouattara.

Qui sont les morts de Vavoua et pourquoi c’est maintenant il réagit ?». Ils sont assurément nombreux les Ivoiriens qui pensent ainsi à la suite de la vive réaction du chef de l’Etat par rapport aux tueries commises par des Frci à Vavoua. En effet, c’est la toute première fois qu’Alassane Dramane Ouattara réagit aussi vivement face à des exactions des Frci depuis 8 mois qu’il est parvenu au pouvoir. Qu’est-ce qui explique ce vif regain d’intérêt de Ouattara pour les victimes des Frci au point de donner un délai de 48 h pour mettre les miliciens du pouvoir hors d’état de nuire ?

L’une des réponses à cette question pourrait se trouver dans l’élément réalisé par la radio française, Rfi, à la suite des tueries de Vavoua. Cette radio française a, en effet, interrogé deux responsables du Rdr de Vavoua. Il s’agit du délégué département du parti de Ouattara et du président de la jeunesse du même parti. Le premier a déploré le fait que la police et la gendarmerie ne soient pas armées et soient donc impuissantes devant les agissements des éléments des Frci. Le second responsable a été plus incisif. Il a indiqué que les populations ne veulent plus voir les Frci à Vavoua. Or généralement, ce sont les militants du Rdr qui tentaient de justifier les exactions des Frci sur les populations soupçonnées d’être favorables au Président Laurent Gbagbo. On remarque dans le cas de Vavoua que c’est dans les rangs du Rdr que les miliciens du pouvoir ont frappé.

La colère de Ouattara pourrait être liée au fait que les éléments des Frci aient commis des exactions sur des populations de Vavoua favorables au Rdr et à son président. Les miliciens du pouvoir qui tuent des partisans du pouvoir, la colère est à la dimension de l’inceste. La deuxième raison de la colère de Ouattara peut être recherchée dans le récent rapport d’International Crisis Group (ICG). Un rapport qui n’est pas tendre sur la situation relative à l’insécurité qui règne dans le pays. Extrait de ce rapport : « la faiblesse et le déséquilibre de l’appareil de sécurité et l’exercice d’une Justice à deux vitesses constituent les deux principaux défis que le pouvoir doit relever dans les prochains mois ».

En réalité, le rapport de l’ICG fait le constat de l’incapacité du pouvoir Ouattara à ramener la paix et la sécurité dans le pays. Ouattara s’est certainement senti interpellé par ce rapport sévère sur la situation sécuritaire du pays. Il veut donc profiter des tueries de Vavoua pour donner le sentiment qu’il n’a pas abdiqué. La troisième raison pourrait être d’ordre économique. En effet, la localité de Vavoua fait partie de la boucle du cacao. Une instabilité dans cette région en plus de tout ce qui se passe à l’Ouest peut avoir des incidences négatives sur la production du cacao. Au détriment des chocolatiers (cargill, Adm, Amajaro etc.) et de l’Etat de Côte d’Ivoire.D’où le réveil de Ouattara.

Ouattara peut-il sévir ?

Dès sa prise de pouvoir, le chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara,avait promis de faire rentrer les Frci en caserne dans un délai de deux mois. 8 mois après, la situation n’a pas changé. Bien au contraire, les Frci et les dozos sèment la désolation et la mort dans toutes les contrées du pays. Pis, tous les chefs de guerre des Frci ont été tous promus à des postes de commandement au sein de l’armée malgré tous les soupçons de crimes contre l’humanité qui pèsent sur eux. Alors question, Ouattara peut-il faire en 48 h ce qu’il n’a pas pu accomplir en 8 mois ? Le délai de 48h prennant fin aujourd’hui à minuit. Les Ivoiriens verront donc dès demain matin si les Frci ont quitté les rues et les sites qu’ils occupent illégalement.





Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr
notrevoie

Mercredi 21 Décembre 2011
Vu (s) 742 fois



1.Posté par POLOFORO FROTO le 21/12/2011 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un pays ne peu etre durablement etre gouverné par la tereur mais un programme de gouvernement coherent. A la lumiere de ce qui precede , dramane demontre son incompetence à gerer la CI car il reagit au gr"é et aux humeurs des occidentaux ( ONG, decideurs du cacao et biens sur de son maitre sarko pour savoir quoi faire. De deux, ;les FRCI sont ses sauveurs donc comment se faire hara kiri ? violente question comme disait quelqu'un.

2.Posté par SILUE SEKONGO le 21/12/2011 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MOI, FRERE FROTO, JE SAIS UNE CHOSE SUR MON PRESI OUATTARA. IL A DIT PLUSIEURS FOIS : " MOI, OUATTARA, SI JE DIS UNE CHOSE, JE L'ACCOMPLIS TOUJOURS...". AINSI DONC, MOI SILUE, DEPUIS QU'A LA SUITE DE LA REUNION AVEC LES GRANDS COMMANDEMENTS A LA PRESIDENCE LE LUNDI 19 DECEMBRE 2011, PRESI A DONNE UN DELAI DE 48 H, MON TRAVAIL, EST DE COMPTER, EN JOUR FRANC, S'IL VOUS PLAIT. AINSI, DU MARDI 20 DEC. A PARTIR DE MINUIT AU JEUDI 22 DEC. A MINUIT, CELA FAIT LES 48 H. OUATTARA A DECIDE DE DEBARRASSER LA C.I DE SES SOLDATS. OUATTARA, L'HOMME QUI ACCOMPLIT TOUJOURS SA PAROLE. OUI, LES IVOIRIENS ONT OUVERT GRANDEMENT LES YEMASSIVEMENTUX POUR VOIR S'ACCOMPLIR, SOUS LEUR YEUX, CE QUE OUATTARA A REFUSE A GBAGBO DE REALISER PENDANT 8 ANS. OUI, eriens? togolaisGBAGBO VAINEMENT TOUT DONNE OUR AVOIR LA PAIX, EN TOERIENS. S'IL EN EST ERIENS, LIBERIENS...INCAPACERIANS, NIGUT CAS LE DESARMEMENT DES REBELLES DE OUATTARA. GBAGBO A DONNE DE L'ARGENT A LUI RECLAME A BEDIE, A SORO, A COMPAORE, A DRAMANE, A ABDOULAYE WADE, A CHAQUE REBELLE AFIN QUE LES REBELLES DESARMENT ET QUE LA C.I. AIT UNE ELECTION PRESIDENTIELLE VERITABLEMENT DEMOCRATIQUE. MAIS OUATTARA, APRES LES AVOIR REMERCIES CHAUDEMENT POUR POUR LUI AVOIR PERMIS D''ETRE CANDIDAT EN C.I, LEUR A DEMANDE D'ACHEVER LE TRAVAIL QU'ILS ONT COMMENCE. AINSI,OUATTARA A VIVEMENT DECONSEILLE SES REBELLES DE DESARMER TANT QU'IL N'EST PAS AU PALAIS PRESIDENTIEL. IL Y A AUJOURD'HUI PRESQU'UN AN QUE OUATTARA EST AU PALAIS PRESIDENTIEL DE C.I. SES HOMMES ONT TUE LES IVOIRENS, VIOLE, VOLE ET PILLE A L'OCCASION DE LA CRISE POST-ELECTORALE. AUJOURD'HUI, LA SEULE CHOSE QUE LES IVOIRIENS DANS LEUR ECRASANTE MAJORITE EXIGENT DE Mr OUATTARA, C'EST SA CAPACITE A RAMENER D'OU IL A FAIT VENIR , SES BURKINABE, MALIENS, SENEGALAIS, GUINEENS, SIERA LEONAIS, LIBERIENS, NIGERIAN,. SI Mr OUATTARA EN EST INCAPABLE, " ABE A TA KOU TA KA BOYE" ( traduisez : QU'IL SE FASSE VOIR AILLEURS)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !