Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Racket, tracasserie, indiscipline ...: Des inspecteurs aux trousses des Frci

le Mercredi 16 Janvier 2013 à 08:28 | Lu 438 fois



Racket, tracasserie, indiscipline ...: Des inspecteurs aux trousses des Frci
Une mission du ministre auprès du président de la République chargé de la Défense a instruit, le week-end passé, chefs d’unités et soldats sur les attitudes exemplaires.

Ainsi ont-ils été prévenus que les rapports d’inspections surprises mettront à nu les écarts de comportement d’agents indélicats.

Il n’y a plus que les seules populations ivoiriennes qui tiennent à l’œil les éléments des forces régulières. Outre leurs hiérarchies respectives, l’Unité de lutte contre le racket (Ulcr), le Tribunal militaire d’Abidjan (Tma), deux coopérants les surveillent également. Il s’agit d’un Français et d’un Belge, des conseillers du président de la République pour les questions de sécurité et de défense. Ces experts venus du cabinet d’Alassane Ouattara pourraient multiplier des sorties inopinées, après celle qu’ils ont faite, dimanche, en compagnie du ministre auprès du président de la République chargé de la Défense.

D’ailleurs Paul Koffi Koffi (Pkk) est prévenant en ce qui concerne l’intervention de l’ensemble des inspecteurs: « Nous avons instruit nos hommes. Nous allons les mettre en observation, pour voir si d’ici un mois le racket et un certain nombre de comportements de nos hommes continuent. Si c’est le cas, alors nous allons prendre nos responsabilités vis-à-vis d’eux : les inspecteurs viendront ». De la ville de Dabou à sa sous-préfecture Lopou, à celle de Tiassalé en passant par Sikensi, où il était le week-end, le ministre a mis un point d’honneur à la présentation des deux coopérants. Si, à l’occasion, ces derniers étaient plus intéressés par les résultats d’enquête sur les dernières tentatives de déstabilisation, ils devaient aussi s’imprégner des critiques des populations contre les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) en l’occurrence.

En effet, des plaintes des populations sont de plus en plus récurrentes contre les militaires. Le ministre en veut pour preuve la sanction sans appel infligée par le Tribunal militaire d’Abidjan (Tma) à un gendarme et six policiers. La justice militaire les a condamnés à des peines allant de quatre à vingt mois de prison ferme. « Vous avez vu à la télé, rappelle PKK, parce que le gens disent que nous ne faisons rien. Des éléments des forces de l’ordre ont été traduits devant le Tribunal militaire parce qu’ils ont racketté.

Cela est inadmissible». Le militaire, le policier ou le gendarme doit être un modèle, un exemple de personnalité sociable, préconise la hiérarchie. Celle-ci veut voir une symbiose naître entre les personnes et celles chargées de les protéger. «Dans de nombreux pays, illustre-t-il sa pensée, quand un citoyen a un problème, il cherche les forces de l’ordre. Quand il voit quelqu’un habillé en uniforme (de police, de gendarmerie, d’armée…), il va vers lui.

Mais ici, il ne faut pas qu’on ait peur de nos hommes ». La familiarisation des populations avec les forces régaliennes passe par l’identification des ‘’corps habillés‘’. Désormais, ordre est donné aux gendarmes, par exemple, de porter la languette identifiante affichant leur patronyme sur le côté droit de leurs uniformes. Aux Frci, le ministre a donc ordonné le port de l’uniforme : «nous allons dire à nos hommes de ne plus laisser certains de leurs éléments se promener dans des tenues irrégulières. Qu’ils portent leurs nouvelles tenues. Ceux qui n’ont pas encore reçu leurs tenues, il ne faut pas qu’ils se mettent dans les rues, parce que cela peut poser des problèmes».


SOURCE :
Nord sud

Mercredi 16 Janvier 2013
Vu (s) 438 fois



1.Posté par kone cote d''ivoire le 16/01/2013 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MON FRERE KOFFI...ARRETE TES CONNERIES-LA C'EST PAS AUJOURD'HUI VOUS ALLEZ RACONTER VOS BETISES...CES REBELLES QUI SONT DANS NOS DIFFERENTES RUES FONT QUOI DANS SES COINS...VOUS ONT-ILS DONNE QUEL BON RESULTAT DEPUIS QU'ILS SONT VENUS?ONT-ILS REUSSI QUELLES BONNES OPERATIONS ARRETER-CA...C'EST LES PAUVRES GENDARMES ET POLICIERS QUE NOUS-SOMMES QUE VOUS TRAQUEZ A LONGUEUR DE JOURNEE...ON N'EST AU COURANT DE TOUT MAIS CA NE VA PAS TARDER REGARDER ET VOUS VERREZ...A BON ENTENDEUR SALUT...GUERRIER INVISIBLE...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !