Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Procès de l’ex première dame : retour sur les dernières heures du régime Gbagbo

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 14 Février 2015 à 07:33 | Lu 1311 fois

Trois accusés arrêtés en même temps que le couple présidentiel ivoirien ont raconté jeudi les dernières heures du régime de l’ancien président Laurent Gbagbo, au cours du procès dont sa femme Simone est la tête d’affiche.



"L’atmosphère était terrible pendant les bombardements", "la nourriture se faisait rare", s’est souvenu Roland Guibony Sinsin, consultant et directeur de société, qui dit s’être rendu chez Laurent et Simone Gbagbo pour "soutenir" (son) "ami depuis les années 1970", alors "en difficulté".

Le couple présidentiel ivoirien a été arrêté le 11 avril 2011 dans sa résidence par des éléments favorables à l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara, après que celle-ci a été "constamment et massivement bombardée" par des appareils français et onusiens, s’est souvenu un autre accusé d’"atteinte à la sûreté de l’Etat", Aboubacar Koné.

Le camp des pro-Gbagbo est accusé d’avoir employé des miliciens très violents durant la crise postélectorale pour faire face aux combattants pro-Ouattara, parfois aussi sanguinaires.

"Une cohorte de gens en armes est arrivée à la résidence et a réclamé le président Gbagbo. Il s’est rendu. Après, le même groupe est venu prendre son épouse Simone, après m’avoir tiré dans les bras", a affirmé M. Kone, un ancien ambassadeur, dévoilant des cicatrices.

Adèle Dédi, ancienne maire d’Issia, une ville de l’ouest ivoirien, a également été arrêtée chez les Gbagbo. Comme Aboubakar Koné, elle a nié avoir participé au financement de milices ou de mercenaires. Aucun témoin n’est venu contredire les trois accusés.

L’arrestation du couple Gbagbo a mis politiquement fin à la crise postélectorale qui se déroulait depuis le mois de décembre 2010, après l’élection de Ouattara que ne reconnaissait pas Gbgabo.

Les violences entre partisans des deux camps se sont poursuivies jusqu’au mois de mai, faisant plus de 3.000 morts en cinq mois. 83 accusés, dont Simone Gbagbo, sont poursuivis dans ce cadre pour "atteinte à la sûreté de l’Etat".

Laurent Gbagbo, emprisonné depuis plus de trois ans à La Haye, sera jugé en juillet pour "crimes contre l’humanité" par la Cour pénale internationale.

AGP

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 14 Février 2015
Vu (s) 1311 fois



1.Posté par WALAA le 14/02/2015 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015 doit se dérouler sans Alassane Dramane Ouattara, mis hors jeux par la constitution de COTE D'IVOIRE. La cote d'ivoire et les ivoiriens sont fatigués d'ALASSANE OUATTARA et ses chefs de guerre. Treize ans d'instabilité et de violence militaro-politique du fait de sa
présence en cote d'ivoire, ça suffi !!!!!!!!
En d'élection si le candidat du FPI arrive en tete nous invitons nos frères du PDCI a voter au second celui
du FPI et si l'inverse se produisait le peuple de cote d'ivoire réuni au sein du FPI porterait tout simplement
à la magistrature supreme le candidat du PDCI au second tour. Avec nos frères du pdci nous faisons notre
hoba! hoba! et ça se termine sous l'arbre à palabres en présence des anciens, sans verser le sang par des
armes. Quel que soit le candidat qui sera élu entre le fpi et le pdci, un gouvernement d'union doit etre formé
Si c'est un président PDCI, le prémier ministre doit etre du FPIet vice-verça. pour la simple raison que nous
sortons d'une crise grave. alors se tiendra les etats généraux de la REPUBLIQUE. pour situer les responsabilites de la crise qui a secoué notre pays depuis la mort du président HOUPHOUET BOIGNY.
Telle est ma proposition aux hommes politiques de notre pays.
que Dieu vous benisse!!!

2.Posté par WALAA le 14/02/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015 doit se dérouler sans Alassane Dramane Ouattara, mis hors jeux par la constitution de COTE D'IVOIRE. La cote d'ivoire et les ivoiriens sont fatigués d'ALASSANE OUATTARA et ses chefs de guerre. Treize ans d'instabilité et de violence militaro-politique du fait de sa
présence en cote d'ivoire, ça suffi !!!!!!!!
En d'élection si le candidat du FPI arrive en tete nous invitons nos frères du PDCI a voter au second celui
du FPI et si l'inverse se produisait le peuple de cote d'ivoire réuni au sein du FPI porterait tout simplement
à la magistrature supreme le candidat du PDCI au second tour. Avec nos frères du pdci nous faisons notre
hoba! hoba! et ça se termine sous l'arbre à palabres en présence des anciens, sans verser le sang par des
armes. Quel que soit le candidat qui sera élu entre le fpi et le pdci, un gouvernement d'union doit etre formé
Si c'est un président PDCI, le prémier ministre doit etre du FPIet vice-verça. pour la simple raison que nous
sortons d'une crise grave. alors se tiendra les etats généraux de la REPUBLIQUE. pour situer les responsabilites de la crise qui a secoué notre pays depuis la mort du président HOUPHOUET BOIGNY jusqu'en avril 2011 pour restaurer l'autorité de l'Etat sur toute l'étendue du territoire pour re donner la notre pays sa DIGNITE
Telle est ma proposition aux hommes politiques de notre pays.
que Dieu vous benisse!!!

3.Posté par WALAA le 14/02/2015 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PS ; LES ETATS GENERAUX DE LA REPUBLIQUE REUNIRA TOUS LES FILS ET FILLES DU PAYS;
qu'ils soient au pays ou à l'extérieur.

4.Posté par DIDIGBE le 15/02/2015 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon l'AGP, "l'arrestation du couple Gbagbo a mis politiquement fin à la crise post électorale qui se déroulait depuis le mois de Décembre 2010,APRÈS L’ÉLECTION DE ouattara [QUE NE RECONNAISSAIT PAS GBAGBO"].Je réagis à ce bout de phrase malicieusement tendancieux qui biaise quelque peu la vérité des faits et l'histoire vraie des élections de 2010. Non monsieur, ce n'est pas Gbagbo qui ne reconnaissait pas la victoire de ouattara, puisque le Conseil Constitutionnel qui valide et proclame les résultats de l'élection présidentielle n'a jamais proclamé ouattara victorieux. Pour qu'on reconnaisse ou qu'on ne reconnaisse pas quelqu'un il faut d'abord qu'il ait été déclaré vainqueur par l'institution constitutionnellement habilité à le faire.Ce qui n'était pas le cas de ouattara. Alors comment peut on reconnaître quelque chose qui n'existe pas ?Je crois que c'est plutôt ouattara qui ne reconnaissait pas la victoire de Gbagbo, puisque c'est Gbagbo qui a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle de 2010 par le Conseil Constitutionnel. Voilà pourquoi les gens honnête comprennent aujourd'hui toute l'imposture et le gangstérisme politico-impérialiste de la communauté dite internationale que semble cautionner l'auteur des propos su-cités. Nous restons vigilants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 07:43 Hommage à une Femme Digne d’Afrique

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !