Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Procès / Le sort de Laurent Gbagbo entre les mains de Yao N’Dré

le Mardi 5 Juillet 2011 à 13:49 | Lu 986 fois



Procès / Le sort de Laurent Gbagbo entre les mains de Yao N’Dré
Un véritable casse-tête…ivoirien ! L’inculpation de Laurent Gbagbo ne semble pas aussi simple que ça. La raison ? Son statut actuel complique la tâche aux autorités judiciaires ivoiriennes. Qui, pour l’inculper, ont besoin de l’autorisation du Conseil constitutionnel. Cette information, qui circulait déjà dans certains milieux, a été confirmée par le Procureur de la République près le tribunal d’Abidjan-Plateau lui-même. Dans un entretien qu’il a accordé, récemment, à jeunafrique.com, Simplice Kouadio Koffi a expliqué pourquoi Laurent Gbagbo, actuellement en résidence surveillée à Korhogo (nord ivoirien), n’a pas encore été inculpé.

« Le statut de l’ancien président Laurent Gbagbo lui donne droit à une procédure assez spéciale. De par son statut d’ancien chef de l’État de Côte d'Ivoire, il est de facto membre du Conseil constitutionnel selon nos textes de loi et nous oblige à agir autrement. Nous sommes en train d’organiser nos services afin d'adresser une requête au Conseil pour qu’il autorise des poursuites contre Laurent Gbagbo. C’est pourquoi celui-ci n’a pas été inculpé. La justice et le droit sont au cœur de nos actions. Une fois l’autorisation obtenue, la procédure suivra son cours normal », a déclaré Simplice Kouadio Koffi à jeuneafrique.com.

En évoquant le statut d’ancien président de la République de Laurent Gbagbo, le Procureur de la République près le tribunal d’Abidjan-Plateau n’a pas tort.

Il se fonde sur la Constitution pour le dire. De fait, l’Article 89 (Titre VII du Conseil constitutionnel) dispose que « le Conseil constitutionnel se compose: d'un président; des anciens présidents de la République, sauf renonciation expresse de leur part; de six conseillers dont trois désignés par le président de la République et trois par le président de l'Assemblée nationale ». Cette disposition constitutionnelle fait d’Henri Konan Bédié et de Laurent Gbagbo, en leur qualité d’anciens chefs de l’Etat de Côte d’Ivoire, des membres du Conseil constitutionnel. Or, l’article 93 de la loi fondamentale ivoirienne se montre précis quand il stipule qu’« aucun membre du Conseil constitutionnel ne peut, pendant la durée de son mandat, être poursuivi, arrêté, détenu ou jugé en matière criminelle ou correctionnelle qu'avec l'autorisation du Conseil ».

A la lumière de ces dispositions, on peut affirmer qu’aussi longtemps que le Conseil constitutionnel ne donnera l’autorisation, Laurent Gbagbo ne sera pas poursuivi. La question qui se pose est de savoir si le procureur de la République va obtenir le Ok. L’interrogation est d’autant plus pertinente que le Conseil constitutionnel est toujours présidé par le Pr Paul Yao N’Dr, considéré comme un proche de Gbagbo. Parmi les 6 conseillers qui siègent actuellement au Conseil constitutionnel, 4 ont été nommés par l’ex-chef de l’Etat et deux, récemment, par son successeur, Alassane Ouattara. Même avec ces dernières nominations, la
configuration du Conseil constitutionnel n’a pas complètement changé : les personnalités nommées par Laurent Gbagbo sont plus nombreuses. Si on considère que ceux qu’il a nommés ne prendront pas de décisions pour l’enfoncer ou ne donneront pas le bâton pour le « battre », on peut affirmer que le Conseil constitutionnel ne donnera pas son accord aussi facilement pour inculper Laurent Gbagbo. Autant dire que le sort de l’ex-numéro 1 ivoirien se trouve entre les mains du Pr Paul Yao N’Dré et de ses collaborateurs. A moins d’un changement de la configuration actuelle du Conseil constitutionnel…

SYLLA A.
Source : Soir Info : Dernière Mise à jour : 05/07/2011 (Auteur : Sylla Arouna)


Mardi 5 Juillet 2011
Vu (s) 986 fois



1.Posté par FLANTINTIN le 05/07/2011 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"La loi est dure,mais c'est la loi".On a beau voulu la contourner,l'ignorer,même la faire pour soi,elle reste la loi,surtout quand il s'agit de la loi fondamentale d'un pays.Que n'avons nous pas dit de la Constitution ivoirienne?Quelle est libercidaire,xénéphobe et même inique.Mais force est de reconnaître qu'elle continue de régir le pays.N'DRE est le président du conseil constitutionnel,éminent professeur de droit qu'il est, il ne vendra jamais son âme au diable.Il a accepté d'investir le nouvel homme dur d'Abidjan pour sauver la République.Mais croire qu'il commettrait un parricide en livrant GBAGBO à ceux qui l'on traité de tous les maux d'Isrël, cela relève de l'imagination de ce que qui ne connaissent pas l'homme.
Donc que ceux qui voudraient voir l'ex-président être traduit devant les juridictions avec la bénédiction de Paul N'dré se reveillent de leur sommeil.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !