Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Procès Koné Katina : Les larmes de Me Lucie Bourthoumieux

le Mardi 6 Novembre 2012 à 18:19 | Lu 1837 fois



Procès Koné Katina : Les larmes de Me Lucie Bourthoumieux
Le 24 Octobre 2012, au prononcé du verdict du juge ghanéen chargé du dossier « Interpol Cote d’Ivoire vs Koné Katina » : Accusé, vous êtes libre, James Cenac relate : « Me Lucie Bourthoumieux présente depuis le 24 Août aux côtés de son client n’a pu retenir ses larmes ».

Oui, Lucie Bourthoumieux, avocate française du barreau de Paris d’origine africaine noire, du Cameroun a coulé des larmes pour la remise en liberté du Porte Parole de Laurent Gbagbo.
Larmes de joie certainement parce qu’elle venait avec son confrère ghanéen de gagner un procès dans une affaire. A la vérité un complot.

Larmes de tristesse aussi, nous en sommes persuadés parce que en Afrique dans un procès d’homme politique, ce verdict, Accusé, vous êtes libre est tellement peu courant.

Larmes de douleur en pensant à tous ces ivoiriens, ex-collaborateurs ou proches du Président Laurent Gbagbo qui croupissent dans les geôles du régime en Côte d’Ivoire ; avec comme charges, les mêmes que celles invoquées contre Koné Katina ; c’est-à-dire des allégations sans preuve, du faux. Larmes de douleur également à l’endroit de tous ces Ivoiriens anonymes ou pas qui épris de la Liberté que Laurent Gbagbo avait acquise pour eux souffrent de constater dans leur pays les atteintes fréquentes et graves à la liberté d’expression et à la dignité de la personne humaine.

Larmes de révolte devant cette injustice criarde que représente le procès pour crimes de sang et crimes économiques d’un personnage comme Laurent Gbagbo, homme de bien, fin intellectuel détenu par la CPI alors que les chefs de guerre et des chasseurs traditionnels dozos transformés en chasseurs « d’Hommes » prospèrent impunément.
Larmes de dégoût quand cette parodie de justice est orchestrée par l’ONU au profit d’un régime triste, parvenu de façon calamiteuse au pouvoir en Côte d’Ivoire.

Larmes de désolation pour l’Afrique en pensant à la terrible culpabilité des Noirs eux-mêmes quant à leurs turpitudes en face des Blancs décrites comme une malédiction par Dee Lee, un Blanc.

Me Lucie Bourthoumieux, à l’avènement du premier Noir Américain à la tête des USA, aboutissement de luttes âpres, le Révérend Jesse Jackson a coulé des larmes ; comme lui, l’Africain cessera de pleurer. Il coulera des larmes d’émotion parce que l’Afrique aura pris sa revanche sur elle-même, c’est-à-dire sur ces Africains de la Honte qui prospèrent sur l’écrasement de leurs congénères par les Occidentaux. L’Afrique du Sud nous a montré le chemin… Une femme, Sud-Africaine est Présidente de L’UA… La machine infernale à broyer de « l’Indépendantiste » comme en Côte d’Ivoire ou en Lybie semble s’enrayer en Syrie et sera certainement inopérante en Iran… C’est au Ghana, premier pays d’Afrique Noire à accéder à l’indépendance, terre natale de Kwame N’Kruma que droit a été rendu à la justice dans le désormais fameux procès Koné Katina.

Courage Lucie pour cet engagement. Séchons nos larmes. La lutte continue. Et nous devons aller jusqu’au bout.

Hervé Amani
Sociologue

Mardi 6 Novembre 2012
Vu (s) 1837 fois



1.Posté par Hermann N'da le 06/11/2012 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Courage à vous, Madame, Maitre, DIGNE FILLE de la NOUVELLE AFRIQUE débarrassée de cette clique d'esclavagistes des temps modernes et leurs inconscients et tristes collabos locaux.
Essuyez vos larmes, essuyons nos larmes et dressons-nous devant l'adversité. La Victoire est déjà à notre portée !
Recevez ici l'expression de nos respectueux hommages

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 06/11/2012 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hermann, tu as tout dit par " LA VICTOIRE EST DEJA A NOTRE PORTEE....". Car, si la conséquence de nos larmes n'est pas la victoire sur le mal. Sur l'asservissement. En vain auront été ces larmes. Donc, la finalité, c'est comment matérialiser cette victoire à notre portée. Car, c'est vrai, la victoire est à notre portée. Dramane, en dehors de tuer, ne peut diriger, commander les ivoiriens....ce, après 2 ans, et surtout d'énormes vacarmes....

3.Posté par OpGbagbade le 07/11/2012 19:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Ghana vient de nous donner une leçon de justice. Cela prouve qu'on peut être africain et reste digne et juste. Merci maître , digne fille de l'Afrique,sèches tes larmes. Il n'est jamais trop tard pour bien faire. L'Afrique se réveille lentement .

4.Posté par OpGbagbade le 07/11/2012 19:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Ghana vient de nous donner une leçon de justice. Cela prouve qu''on peut être africain et reste digne et juste. Merci maître , digne fille de l''Afrique,sèches tes larmes. Il n''est jamais trop tard pour bien faire. L''Afrique se réveille lentement .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !