Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Procès Gbagbo/Blé Goudé : La CPI va ouvrir une enquête après la divulgation des noms de témoins protégés

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Dimanche 7 Février 2016 à 10:51 | Lu 1774 fois

La Cour pénale internationale (CPI) va ouvrir une enquête sur la divulgation par erreur des noms d'au moins quatre témoins protégés au procès de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, des révélations dont la portée a été minimisée par les deux camps en Côte d'Ivoire.



Cet incident va faire "l'objet d'une enquête", a déclaré samedi à l'AFP une responsable du tribunal, Sonia Robla, alors que la CPI surveille les réseaux sociaux pour des raisons de sécurité liées à l'identité des témoins.

"Oui, je suis sur la liste des témoins, mais les gens ne savent pas de quoi il s'agit", affirme l'un des témoins interrogé par Notre Voie. "Ils ne savent pas si je suis témoin à charge ou à décharge, moi je suis un homme politique, j'ai vécu les événements et je sais ce que j'ai à dire", ajoute-t-il.

Cet incident n'est pas le premier du procès. Mercredi, le premier témoin de l'accusation, identifié sous le matricule P547, a accidentellement donné son nom alors qu'il racontait comment les forces loyales à M. Gbagbo avaient ouvert le feu sur des manifestants non armés. Le juge a alors immédiatement mis fin à l'audition et ordonné aux journalistes qui couvrent le procès de ne pas citer l'identité de ce témoin.

Vendredi, le procureur Eric MacDonald requiert le huis clos, estimant notamment que des blogueurs présents dans la galerie du public ou sur internet "postent des commentaires en direct" concernant le procès sur Twitter.

Pensant certainement s'exprimer à hui-clos, il a dénoncé "ces blogueurs qui tentent de déterminer l'identité des témoins 9, 10 et 11", citant par la même occasion les noms de ceux-ci, alors que les micros sont restés ouverts.

La vidéo a été diffusée par erreur sur la chaîne publique de la CPI, et retransmise sur des réseaux sociaux comme YouTube.

La protection des témoins aux procès devant la justice internationale est cruciale. De nombreux témoins redoutent des représailles et la CPI tente de cacher leur identité, certains changeant de pays à plusieurs reprises pour démarrer une nouvelle vie.

Joël N'Guessan, porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel, a toutefois minimisé la portée de cet incident. "Tôt ou tard, les témoins seront connus", a-t-il dit à l'AFP. Il a toutefois assuré que la sécurité de ces témoins "sera garantie. Tout sera mis en oeuvre pour que ces gens-là puissent dire la vérité".

Koné Boubacar, porte-parole des membres du Front populaire ivoirien (FPI) restés fidèles à M. Gbagbo, est également resté prudent. "Beaucoup d'observateurs ont le sentiment d'une manipulation, qu'on masque la vérité mais celle-ci sera à mise au jour par ce type d'incident", a-t-il déclaré à l'AFP, affirmant qu'il était "plus sage d'attendre le témoignage effectif avant de se prononcer".

MM. Gbagbo et Blé Goudé comparaissent devant la CPI pour leurs rôles présumés dans la crise née du refus de l'ex-chef de l'Etat de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, reconnu vainqueur de la présidentielle de fin 2010.


M. Blé Goudé et son mentor sont accusés de quatre chefs de crimes contre l'humanité: meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, présumés commis notamment par les Jeunes patriotes.

Avec AFP

Afrik53.com : Infos 7J/7
Dimanche 7 Février 2016
Vu (s) 1774 fois



1.Posté par VIEUX PERE le 09/02/2016 05:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Orgueil quand tu nous tiens, on ne peut plus voir la réalité en face.
Ne voyez-vous pas poindre à l’horizon votre déchéance ?
Dans l’anarchie c’est facile de maquiller la vérité, et c’est aussi facile de maquiller la vérité quand le débat va à sens unique, et que ce soit les mêmes protégés qui parlent.
Maintenant il s’agit de faire les choses selon les règles et votre camp du mensonge n’a jamais aimé la transparence, mais là où sommes c’est un passage obligé. Ce sera la mort subite pour vous qui êtes à court de preuves.
Cela fait près de 14 ans les preuves qui vous accablent (tuerie massives, destruction de bien, privés, publics, Vols ……) ont été cumulées sur la toile de l’internet, le monde entier l’a vu et enregistré.
Ce n’est pas un sale boulot d’un seul jour que vous avez fait, il s’agit de 14 ans de crime qu’il est difficile de cacher tellement c’est étalé dans le monde entier (vous allez faire comment ?).
Le droit doit être dit et la justice à c’est règle et ce ne sont pas vos simples déclarations qui vont changer quelque chose.
Il faut des preuves pour confirmer que quelqu’un est coupable.
Si pendant près de 5 ans vous avez emprisonné des gens sans avoir produit à ce jour des preuves, je me demande comment vous aller vous en sortir. Voilà la grave erreur qui embête vos soutiens et surement vos responsables.
Votre navire collectif nous offre le flanc pour vous couler tous au fond de l’eau.
Que déjà chacun de vous voit comment il va regagner la rive pour être en vie.
Mais à part cela, tous vos plans sont mis à nu et il y a un palabre qui va naître entre vous les alliés d’hier, chacun voulant protéger ses intérêts et non le mensonge commun.
Le monde entier est réveillé et suit de près les choses et votre Bensouda sait qu’elle ne peut plus rien faire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !