Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Prisonnière politique du régime Ouattara : Mme Gbagbo remporte une première bataille

le Dimanche 17 Février 2013 à 05:47 | Lu 2417 fois



Prisonnière politique du régime Ouattara : Mme Gbagbo remporte une première bataille
La chambre d’accusation de la Cour d’appel d’Abidjan a rendu, le mercredi 13 février 2013 .

La chambre d’accusation de la Cour d’appel d’Abidjan a rendu, le mercredi 13 février 2013, une décision importante dans la procédure engagée par le régime Ouattara contre Mme Simone Ehivet Gbagbo, ex-Première dame, prisonnière politique détenue au secret à Odienné, nord du pays, depuis le 11 avril 2011.

En effet, « la Chambre d’accusation avait été saisie d’une procédure en règlement des Juges par une requête en date du 28 novembre 2012 dans le but d’obtenir que les huit (08) procédures ouvertes par le Procureur de la République d’Abidjan et confiées à trois (03) Juges d’instruction soient traitées par un seul Juge et cela, pour une bonne administration de la Justice et pour le respect des droits de la défense qui se trouvaient ainsi dispersées et embrouillées, sans compter le traumatisme que crée les auditions multiples et séparées de Juges sur une seule personne. Notre cliente, Mme Simone Gbagbo », soutiennent les avocats de Mme Gbagbo dans un communiqué dont nous avons obtenu copie.

Cette décision de la Cour d’appel qui a déclaré recevable la demande formulée par les avocats de Mme Gbagbo constitue une première victoire pour son conseil et elle. D’autant que «les mêmes Juges d’instruction menaient les mêmes enquêtes sur la base de dossiers pour lesquels, la défense se trouvait dans l’impossibilité de consulter convenablement», poursuit le communiqué. Avant d’ajouter que « la Chambre d’accusation a allégé les procédures trop lourdes pour Simone Ehivet Gbagbo et pour ses Avocats, et rendu une décision qui permet beaucoup plus de transparence sur les charges que l’accusation entend prouver, et que le Juge d’instruction a pour missions de vérifier par ses enquêtes. Ainsi, les juges d’instruction des 9ème et 10ème cabinet du Tribunal de 1ère instance d’Abidjan Plateau ont été dessaisis de plusieurs de leurs procédures au profit du Juge d’instruction chargé du 8ème Cabinet ».

Source : notrevoie

Dimanche 17 Février 2013
Vu (s) 2417 fois



1.Posté par le vade d honneur le 17/02/2013 11:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous irons jusqu au bout dieu n oubli pas ses enfants

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 17/02/2013 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle magistrature ivoiriennne avec des énergumènes comme des TIA KONE ? N'importe quoi !

3.Posté par Roxane pitte le 17/02/2013 22:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour peu on crit victoire alors que la route est longue. Et puis on n\'est pas obligé de tout exposer sur le net.
Prenons le temps de mieux nous informer avant de dire quoi que ce soit. lisez les accusation d\'ado contre Gbagbo, Mme Simon est indexée

4.Posté par soniayenon le 18/02/2013 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BONJOUR MA SOEUR ROXANNE. TU AS TOUT A FAIT RAISON. ON S'ETALE TOUJOURS SUR LE NET ALORS LES ADOISTES EUX SONT TOUJOURS DISCRET SUR LEURS PROJETS MACABRES. FAISONS L'EFFORT DE NOUS TAIRE UN PEU CA NOUS FERA DU BIEN.
TCHEDJOUGOU OUTTARA j'AIME BIEN TE LIRE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !