Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Prétendu préparation d’un coup d’Etat par la CNC : Voilà comment le régime de Ouattara fuit les vrais problèmes du peuple

L'Afrique en mouvement - source : imatin.net le Jeudi 3 Septembre 2015 à 08:36 | Lu 1114 fois

Face aux problèmes qui minent l’avenir du pays, Alassane Ouattara et son régime semblent ne pas avoir de solution. La parade pour justifier les fuites en avant, ce sont les accusations farfelues de coups d’Etat portées contre l’opposition significative.



La période pré-électorale va-t-elle encore servir d’occasion au régime d’Abidjan pour arrêter des cadres de l’opposition ?

Tout porte à le croire eu égard aux accusations portées contre tous ceux de l’opposition qui réclament des conditions d’une élection juste, transparente et apaisée. Il a fallu que Jean Jaques Béchio, porte-parole de la CNC se prononce sur le sujet pour que l’on découvre toute l’hypocrisie du régime sur la question de la transparence de la présidentielle.

Lors de sa conférence qu’il a donnée lundi dernier au siège de la coalition des démocrates, l’ancien ministre d’Houphouët Boigny a, au nom de son mouvement souhaité une rencontre entre Alassane Ouattara et l’opposition significative.

Une rencontre qui, selon lui pourra permettre de définir une plate-forme consensuelle pour le reformatage de la CEI et du code électoral. Cela en vue d’une élection crédible avec au bout, des résultats aussi crédibles.

L’ex-ministre de la Fonction publique n’a pas oublié le volet sécuritaire du processus électoral et la question liée à la libération des prisonniers politiques. Pour le volet sécuritaire, il a demandé l’encasernement des FRCI et des dozos qui circulent encore dans certaines régions du pays avec leurs armes en bandoulière.

A l’instar de beaucoup d’autres observateurs de la scène politique ivoirienne, Jean Jacques Béchio a aussi réclamé le strict respect de l’article 35 de la constitution non sans interpeller le régime sur les dangers que comporterait un quelconque refus du dialogue avec l’opposition significative. Il n’en fallait pas plus pour que les porte-voix du pouvoir crient au loup en accusant, et cela sans porter de gants, les opposants de préparer des activités subversives. Rendant compte de cette conférence de presse hier, certains confrères proches du régime ne sont pas allés du dos de la cuillère en en accusant la CNC de préparer une autre guerre.

« La CNC veut tout gâter, la CNC projette des troubles, Béchio et la CNC préparent la guerre » pouvait-on lire à la une de ces confrères. Bien avant eux, Paul Koffi Koffi, ministre auprès de la présidence de la République chargé de la Défense qui était le week-end dernier à Agboville se faisait porteur déjà des mêmes accusations contre les opposants.

Selon le quotidien « Soir Info » qui donne l’information dans sa publication du lundi 31 août, le ministre a mis les candidats de l’opposition en garde en déclarant ceci : « On les suit, ils font des réunions, tout le temps, mais comme le voleur, on ne dit rien, on attend le jour où vous mettrez la main dans le sac pour vous prendre ».

Comme s’il était au cœur des préparatifs d’une quelconque action subversive, Paul Koffi Koffi, aux dires du confrère, accuse les candidats en question de préparer des jeunes gens à des manifestations de rue. Et voici ce qu’il dit selon le journal. « Nous sommes préparés à cela. Ceux qui veulent créer la chienlit et le désordre, on les attend » avant d’ajouter que « l’Etat ne peut pas laisser prospérer de tels agissements ».

Ces accusations de l’avis de nombreux observateurs de la scène politique ivoirienne, ne sont pas loin d’une attitude visant à fuir les vrais problèmes liés à la question de la transparence de la présidentielle d’octobre prochain. Elle laisse penser que le régime est animé du désir de confisquer le pouvoir par tous les moyens.

Et le premier de ces moyens, ce sont les intimidations et les menaces d’arrestation des candidats de l’opposition qui estiment que les vrais problèmes doivent être réglés avant l’organisation du scrutin présidentiel. Sinon en quoi la mise à nu des velléités de tricherie est-elle synonyme de préparation d’une guerre ? Comment le fait de dénoncer le déséquilibre au niveau de la composition de la CEI peut-il être assimilé à une activité subversive ?

En quoi le fait de dire que le Conseil Constitutionnel, dans sa composition actuelle est la photocopie conforme du bureau politique du RDR peut-il être vu comme un crime de lèse-majesté au point d’engager des poursuites contre les dénonciateurs de cette forfaiture ? Autant de questions qui méritent des réponses claires de la part du gouvernement qui se réfugie derrière les accusations et autres menaces pour fuir les vrais problèmes du peuple ivoirien.

Un gouvernement qui n’a pas d’agenda caché par rapport aux élections n’agirait pas de la sorte. Il chercherait à prendre en compte les revendications des opposants et rectifier le tir rapidement pour dissiper les doutes sur sa sincérité à organiser une élection transparente et apaisée.



source : imatin.net
Jeudi 3 Septembre 2015
Vu (s) 1114 fois



1.Posté par jefferson le 03/09/2015 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL N'YA PAS DE COUP D'ETAT MAIS LE VRAI PROBLEME QUI 'IMPOSE A LA COTE D'IVOIRE C'EST LE FAIT QUE LE FPI ET IVOIREBUSINESS FONT SOUFFRIR LES IVOIRIENS CAR ILS SONT AU COURANT DE LA DISPARITION DE OUATARA MAIS NE VEULENT PAS ASSUMER LEUR ROLE DE L'OPPOSITION.QUAND ON FAIT DE LA POLITIQUE ,ON NE CACHE PAS SA TETE DANS LE SABLE cad ON NE PRATIQUE PAS LA POLITIQUE DE L'AUTRUCHE.ARRETER DE FAIRE SOUFFRIR LES IVOIRIENS.DITES CE QUE VOUS AVEZ A DIRE.LA CNC VEUT RENCONTRER LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MAIS L'ENTOURAGE LE REFUSE CAR IL YA ANGUILLE SOUS ROCHE.CHERS IVOIRIENS ,FAITES QUAND MEME TRAVAILLER VOTRE MATIERE GRISE ET VOUS SAUREZ TOUT CE QUI SE PASSE.NOUS SOMMES DES ANALYSTES POLITIQUES ET ON VOUS ECLAIRE.

2.Posté par alla le 03/09/2015 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
toutes les photos de allassane maintenant sur le net sont des anciennes photos.vous ne voyez pas comment il est jeune.depuis 1990 jusqu'en 2015.on vous presente des photos de jeunesse.

3.Posté par cisse le 03/09/2015 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COMME IVOIREBUSINESS L'A ANNONCE SUR SON SITE ,NOUS PENSONS QUE ALLASSANE DRAMANE NE RECEVRA JAMAIS LA CNC POUR DISCUTER .FAITES NOUS CONFIANCE MAIS L'ENTOURAGE DE OUATARA VOUS ANNONCERA D'AUTRES SOLUTIONS CAR ILS NE VEULENT PAS QUE LE PEUPLE DECOUVRE LEUR MENSONGE.DANS TOUT CET IMBROGLIO , C'EST LE FPI QUI FAIT EFFECTIVEMENT SOUFFRIR LE PEUPLE.ET AUSSI IVOIREBUSINESS FAIT PARTIE INTEGRANTE DE CE MENSONGE GROSSIER CAR COMMENT LE DIRECTEUR DE CE SITE PEUT IL DIRE QU'IL EST L'OPPOSANT DIRECT A ALLASSANE DRAMANE OUATARA ALORS QU'IL S'AFFICHE AVEC M HOLLANDE SUR SON SITE?ivoirebusiness vous ègare chres freres et soeurs.

4.Posté par Keukeuchi OUATTARA le 04/09/2015 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tes idioties sont caractéristiques de ta provenance. Compatriote du vampire de sindou, tu t'efforces en changeant de pseudonyme à entraîner les ivoiriens dans ton sillage. Pauvre petit immigré du Sahel arrête tes blagues car la situation est trop sérieuse pour être banalisée de la sorte.

5.Posté par Sery le 04/09/2015 10:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gbagbo es mort

6.Posté par konan le 05/09/2015 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En ces périodes pré-électorales, la CIV profonde, la vraie CIV est à la croisée des chemins - Les filles et fils d'Eburnie ont rendez-vous avec leur destin- Lorsque le C.C validera la candidature de Dramane Ouatara ou ça casse ou ça passe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !