Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Présidentielle 2015 : Vers un affrontement Bédié - Ouattara

le Lundi 13 Mai 2013 à 02:31 | Lu 687 fois

Septembre 2012 à Paris. Mme Henriette Konan Bédié, épouse du président du Pdci, Henri Konan Bédié, trahit un secret.



Présidentielle 2015 : Vers un affrontement Bédié - Ouattara
De façon formelle, elle ne laisse aucune place au doute : '' Bédié bel et bien candidat'' au prochain congrès du parti, déclare-t-elle. Cette sortie de Mme Bédié est prise au sérieux. Venant d'elle, l'annonce se vêtit d'un caractère officiel et a la solennité de mettre fin aux supputations relatives au désir de son époux de demeurer à la tête de la plus ancienne des formations politiques du pays.

Depuis lors, le premier responsable du Pdci s'est inscrit dans une dynamique, celle de conserver le fauteuil présidentiel du parti, malgré quelques voix qui, par moment, s'élèvent çà et là pour critiquer le maintien du '' sphinx de Daoukro'' au sommet du parti.

Bédié met alors en place un comité ad-hoc, qu'il a confié à l'ex-ministre de l’Économie et des Finances, Niamien N'Goran que l'on présente comme son neveux, pour préparer le 12e congrès ordinaire du Pdci. Mieux, il annonce pour le mois d'octobre 2013 la tenue de ce rassemblement important et garde la tête...sage, comme un bon démocrate, et affirme avec humilité que '' le congrès décidera'' en réponse, sans doute, aux agitateurs de la grande famille ''Pdcéiste''.

Mais au-delà de la présidence du Pdci, Henri Konan Bédié se prépare sûrement à affronter Alassane Ouattara, qui lui s'est déjà déclaré candidat, dans le cadre de la présidentielle de 2015. Une fois élu à la tête du Pdci, Bédié peut être désigné comme le candidat officiel du parti par la convention de ce parti politique qui se tient, en général, à quelques mois de cette échéance électorale. Il est vrai qu'à 79 ans, la Constitution ivoirienne ne permet pas à Bédié de briguer la magistrature suprême.

Mais, dans un souci d'ouvrir la présidentielle à tous, le chef de l’État pourrait user de l'article 48 de la loi fondamentale, pour permettre au leader du Pdci d'être candidat. Ce fut d'ailleurs le cas, suite à l'accord de Pretoria en 2005, quand Laurent Gbagbo, alors président de la République a pris une ordonnance, conformément a cette disposition constitutionnelle, donnant ainsi la possibilité à Alassane Ouattara et à Henri Konan Bédié de compétir pour la présidentielle de 2010.

Au demeurant, une candidature du président du Pdci en 2015 mettrait ainsi fin à son alliance avec le président Ouattara et son parti le Rdr, le temps d'une adversité pour la reconquête du pouvoir d'Etat. L'autre cas de figure, c'est que l'ancien président de la République, successeur de feu de Félix Houphouët-Boigny, peut garder ou non le fauteuil du parti et ne pas être le candidat pour la prochaine présidentielle. Les instances de la formation sexagénaire peuvent, en tout état de cause, désigner une personnalité de leur rang pour la course au pouvoir.

Toutefois cette probabilité reste très faible, quand on sait qu'au Pdci, Bédié reste le candidat naturel. A travers celle-ci, Bédié affrontera Ouattara puisqu'il participera activement à vaincre ce dernier dans la stratégie globale de campagne de son parti.

A côté de ces hypothèses, un schéma, toujours dans le cadre de la reconquête de la magistrature suprême, n'échappe pas aux calculs des observateurs avertis de la vie politique ivoirienne. Le Pdci peut décider de reconduire son alliance avec le Rdr, se mettre simplement derrière le président Alassane Ouattara, battre campagne pour lui et profiter des largesses du pouvoir au cas ou l'actuel chef de l’État est plébiscité. Mais pour en arriver là, Bédié devra affronter Ouattara, dans un dialogue franc et direct à l'effet de définir ou redéfinir les règles ou les contours de ce nouveau '' deal '', afin que chacun sache ce à quoi il a droit, une fois l'élection remportée. Dans un sens comme dans l'autre, on s'achemine vers un affrontement entre les présidents Bédié et Ouattara en 2015.

Soir Info

Lundi 13 Mai 2013
Vu (s) 687 fois



1.Posté par Yuotam le 13/05/2013 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y aura aucun des 2 "deux" parce qu'ils vont crever avant d'en arriver là, pour le Mossi drame des éburnéens, lui il va crever la Guelle ouverte, surtout avec sa pute JUIVE, pour avoir génocider tant d’IVOIRIENS, par la torture, en les électrocutant, par suffocation en plongeant leur tête dans des barrique d'eau de lagune ébrié, en les exécutant sommairement, en les spoliant, en les violant en les déportant dans les Goulag du nord, rien que pour tout ça il sera liquider avant.

Quand à son complice l'ivrogne Bédié, lui il va tout simplement crever pour non assistance à personne en danger, qu'il observe déjà autour de lui.

2.Posté par Hermann N'da le 13/05/2013 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci et salut à toi Combattant Yuotam.. L'Homme Complet. Sans possibilité de falsification .

À ta suite, je persiste et je signe que ces deux collabos ne seront RIEN en 2015.

3.Posté par KOUABO le 14/05/2013 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mais je ne crois pas que ce nullard et peureux de bédié peut s’opposer à au voltaïque.
en fait entre les deux c'est bonnet blanc-blanc bonnet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !