Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Présidentielle 2015 : Les frustrés du Rdr menacent la réélection de Ouattara

le Lundi 1 Juillet 2013 à 06:18 | Lu 2201 fois

Alassane Ouattara ne cache pas son intention de rempiler en 2015. A plus d'une occasion, il a affiché ses ambitions de se présenter à la prochaine présidentielle, pour parachever les chantiers entamés durant ce premier mandat.



Présidentielle 2015 : Les frustrés du Rdr menacent la réélection de Ouattara
Mais les ambitions du leader du Rassemblement des républicains( Rdr) pourraient être compromises par le vote sanction d'une bonne frange de ses partisans, si d'ici là rien n'est fait pour rallumer leur ardeur militante. L'on note en effet chez bien des militants du parti au pouvoir une sorte de désaffection voire de désamour à l'égard des responsables de leur parti, deux ans après l'accession d'Alassane Ouattara au pouvoir.

Ils sont nombreux ces militants du Rdr qui se disent frustrés d'être laissés pour compte, de n'avoir pas bénéficié de la reconnaissance du parti pour les sacrifices consentis pour la cause dudit parti. Il y a quelque temps, c'étaient les anciens du Rjr( Rassemblement des jeunes républicains) qui donnaient de la voix. S'estimant oubliés sur le quai, certains d'entre eux n'ont pas manqué d'exprimer leur mécontentement à la faveur de plusieurs rencontres qu'ils ont eues au siège de leur parti à la Rue Lepic.

Pour avoir « mouillé le maillot » au plus fort du combat pour la conquête du pouvoir, ces guerriers de l'aurore n'apprécient pas d'être réduits à vivre de prébendes, deux ans après l'arrivée de leur parti au pouvoir. Pour autant, Odjé Tiacoré et ses camarades ne sont pas allés jusqu'à menacer de compromettre la réélection de Ouattara à la présidentielle de 2015.

Bien au contraire. Tout le contraire de certains militants Rdr de Koumassi et Bocanda, qui ont crié récemment leurs frustrations dans la presse et laissé sous-entendre qu'ils pourraient le faire payer au leader de leur parti à la présidentielle de 2015. A l'image de Cissé Idrissa, qui dit avoir été de tous les combats ayant abouti à l'implantation du Rdr à Koumassi. Comme tous ceux qui se sont engagés à ce point, il en a payé le prix.

Aussi ne supporte-t-il pas que l'entourage d'Alassane Ouattara l'empêche de le rencontrer depuis que celui-ci tient les commandes du pays. «2015 ne peut pas se préparer dans un tel contexte. C'est maintenant qu'il( Ouattara) doit commencer à mettre de l'ordre dans son troupeau», s'offusque-t-il en privé. Même récrimination chez Fofana Mamadou, un autre militant de la même commune, qui dit être allé au charbon pendant les années de braise. Aujourd'hui, il ne cache pas sa déception : « Je suis un grand déçu. Je ne reconnais plus Ouattara. Son entourage est pourri (…) Le parti est devenu un club d'amis (…). S'il ne fait pas un nettoyage complet autour de lui, je ne serai plus un pro-Ouattara».

A Bocanda, des militants frustrés se sont également fait entendre par voie de presse. Ils ont crié leur « déception par rapport au sentiment d'avoir été oubliés après tant d'années de sacrifices et de privations au service d'un parti dans une zone aussi difficile que Bocanda ». Plus explicites, les auteurs de la déclaration ont dénoncé le fait « qu'aucun( des responsables du parti dans la région) n'a fait l'objet de nomination à un poste important pouvant le valoriser dans la région ». Ils ont évoqué le cas spécifique de leur secrétaire départemental qui a été privé de salaire pendant quinze années « juste pour son engagement sans faille pour le combat du Rdr ».

Et ces militants de Bocanda d'interpeller Ouattara en ces termes sans équivoque : « Nous comptons sur vous, M. le Président, pour redonner confiance à nos militants par des actes concrets en faveur de nos cadres et militants, sinon, nous craignons que ce ne soit fini pour l'avenir du Rdr dans le département de Bocanda... ». On le voit donc, une bonne frange des militants du parti au pouvoir ruminent un mécontentement qu'ils ont traduit pas une forte abstention lors des législatives partielles. Un signal qui devrait interpeller les dignitaires du Rdr, aujourd'hui occupés à jouir des retombées de la lutte commune. Car 2015, c'est dans deux ans.

Assane NIADA
Source : L'Inter

Lundi 1 Juillet 2013
Vu (s) 2201 fois



1.Posté par Gbanné yaya le 01/07/2013 06:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chèrs ivoiriens du rdr,refusons d'accompagner ces etrangers qui veulent nous arracher notre pays en quittant cette mafia.

2.Posté par Osdansgorge le 01/07/2013 11:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attendez, qu''est ce que vous espériez de cet individu de Dramane? Arrêtez d''être aussi simple d''esprit! Vous ne voyez pas la misère dans ce pays? Un homme qui passe tout son temps a promettre, il va venir presenter quelques billets et vous allez suivre. Et encore en 2015, vous Allez pousser les mêmes cris. Ne vous réveillez pas hein, dormez seulement, au moment de vous en rendre compte vous êtes vieux. Une preuve qu''il ment, quelqu''un qui dit je m'' appelles Dramane et qui accepte ADO, le D signifie quoi? Dramane. Je dis encore poulets et moutons ont le même sort même s''ils sont mangés a différentes periodes. N''ouvrez pas yeux hein!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !