Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pourquoi les armes parlent de nouveau à Abidjan

le Mercredi 8 Août 2012 à 07:02 | Lu 2224 fois

Pour la presse ouest africaine, les attaques meurtrières qui se produisent jusque dans la capitale économique mettent une réalité en évidence:la sécurité n'est pas de retour.



Pourquoi les armes parlent de nouveau à Abidjan
Abidjan s’est réveillé dans la peur au cours des matinées des 5 et 6 août 2012. Dans les nuits qui ont précédées ces journées la police et l’armée ont été attaquées par de mystérieux hommes armés. Le bilan est lourd, 11 morts et plusieurs blessés contre un soldat tué chez les assaillants.

Le spectacle sanglant d’une lutte armée qui s’invite jusque dans les lieux les plus «sécurisés» de la capitale économique fait ressurgir le spectre de la bataille d’Abidjan qui s’est achevée il y a un an à peine.

«Psychose»

Autant dire qu’à la veille de la fête du 52ème anniversaire de leur indépendance, les Ivoiriens espéraient un autre cadeau. Dans son allocution prononcée à cette occasion et retranscrite par le site Abidjan.net, le président Alassane Ouattara a cherché à rassurer les Ivoiriens:


«Certes, il reste des poches résiduelles d`insécurité mais elles sont l'objet de toute notre attention. J'ai donné des instructions pour mener une lutte sans merci contre ceux qui ont pour objectif de créer une psychose et un sentiment d’insécurité dans le pays.

Notre détermination est forte; nous voulons faire régner partout, la sécurité à laquelle ont droit tous les Ivoiriens et tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire.»

Les autorités entendent à présent ne plus laisser surprendre par des attaques de ce genre. Un important dispositif de sécurité a été déployé dans la ville lagunaire afin que rien ne puisse venir gâcher des festivités que beaucoup passeront terrés chez eux, on ne sait jamais.


«Abidjan est calme et semble avoir retrouvé la normalité. Commente Gbansé Douadé Alexis, directeur de publication de Connnectionivoirienne.net

Les présences militaires renforcées aux carrefours jugés importants, (…) la présence de pick-up surmontés de mitrailleuses lourdes, laisse pourtant transparaitre la psychose, une certaine nervosité sur la ville.

Pendant ce temps, les populations s’activent à faire des réserves de nourriture et de produits de premières nécessités. Ayant en mémoire, la situation d’apocalypse de mars-avril 2011.» (combats dans Abidjan et arrestation de l'ex président Laurent Gbagbo)

Quel coupable?

A présent que les armes se sont tues, on s’interroge sur les coupables des assauts meurtriers. Pour le site d’information Ivoireactu, l’identité des coupables ne fait pas l’ombre d’un doute:


«Ce n’est un secret pour personne qu’une situation de ni guerre-ni paix ne profiterait qu’à un seul parti: le Front Populaire Ivoirien (FPI). Ainsi, le parti de l’ex-président ivoirien (Laurent Gbagbo) nourrit une haine viscérale et vicieuse à l’endroit de l’actuel Président ivoirien Alassane Ouattara. Il a juré de le perdre en appelant à maintes reprises ses militants à la mobilisation.»

En effet, le camp des partisans de Laurent Gbagbo avait déjà été accusé de fomenter un projet de coup d’Etat à l’encontre du jeune pouvoir de Ouattara. Le quotidien burkinabè, L’Observateur Paalga fait le lien entre ces évènements et ce complot déjoué qui avait fait l’objet d’une vaste campagne de communication:


«Ces attaques à répétition interviennent quelques semaines après les accusations de manœuvres de déstabilisation brandies par le pouvoir ivoirien qui disait avoir les preuves des menées subversives des pro-Gbagbo qui n'auraient pas encore fait le deuil de la perte du fauteuil présidentiel de leur mentor.

Faut-il voir dans cette poussée de fièvre l'une de ces preuves que le ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, disait détenir il y a peu?»

Source : slateafrique

Mercredi 8 Août 2012
Vu (s) 2224 fois



1.Posté par GUPPERT le 08/08/2012 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUATARA DOIT SAVOIR QUE CEUX QUI L'ATTAQUENT SONT SES
PROPRES MERCENAIRES ET FRCI RECRUTES DANS TOUTE LA
CEDEAO ET QUI SE SONT SENTIS TRAHIS PARCE QUE POUR LES
PREMIERS LEURS PRIMES DE GUERRE CONTRE MR GBAGBO
N'ONT ETE PAYEES QU'AU FACIES. 500000CFA AU LIEU DE 5000000
CFA INITIALEMENT PROMIS.
POUR FRCI PRO-IB ILS ATTAQUENT OUATARA POUR VENGER LEUR
CHEF.
L'AUTRE CATEGORIE FRCI EST CELLE ECARTEE DE LA NOUVELLE
ARMEE.
ET LA DERNIERE CATEGORIE EST CELLE FRUSTREE PAR LA
MANIERE FRAUDULEUSE DONT OUATARA EST ARRIVE AU POUVOIR MAIS AUSSI ENJAMBANT LE CORPS DE MILLIERS D'IVOIRIENS QUI CONTINUENT D'AILLEURS DE MOURIR.
CELA PEUT REVOLTER DES CIVILS A PRENDRE DES ARMES ET
RECLAMER SON DEPART DU POUVOIR.

2.Posté par GUPPERT le 08/08/2012 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUATARA DOIT SAVOIR QUE CEUX QUI L'ATTAQUENT SONT SES
PROPRES MERCENAIRES ET FRCI RECRUTES DANS TOUTE LA
CEDEAO ET QUI SE SONT SENTIS TRAHIS PARCE QUE POUR LES
PREMIERS LEURS PRIMES DE GUERRE CONTRE MR GBAGBO
N'ONT ETE PAYEES QU'AU FACIES. 500000CFA AU LIEU DE 5000000
CFA INITIALEMENT PROMIS.
POUR FRCI PRO-IB ILS ATTAQUENT OUATARA POUR VENGER LEUR
CHEF.
L'AUTRE CATEGORIE FRCI EST CELLE ECARTEE DE LA NOUVELLE
ARMEE.
ET LA DERNIERE CATEGORIE EST CELLE FRUSTREE PAR LA
MANIERE FRAUDULEUSE DONT OUATARA EST ARRIVE AU POUVOIR MAIS AUSSI ENJAMBANT LE CORPS DE MILLIERS D'IVOIRIENS QUI CONTINUENT D'AILLEURS DE MOURIR.
CELA PEUT REVOLTER DES CIVILS A PRENDRE DES ARMES ET
RECLAMER SON DEPART DU POUVOIR.

3.Posté par GUPPERT le 08/08/2012 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUATARA DOIT SAVOIR QUE CEUX QUI L'ATTAQUENT SONT SES
PROPRES MERCENAIRES ET FRCI RECRUTES DANS TOUTE LA
CEDEAO ET QUI SE SONT SENTIS TRAHIS PARCE QUE POUR LES
PREMIERS LEURS PRIMES DE GUERRE CONTRE MR GBAGBO
N'ONT ETE PAYEES QU'AU FACIES. 500000CFA AU LIEU DE 5000000
CFA INITIALEMENT PROMIS.
POUR FRCI PRO-IB ILS ATTAQUENT OUATARA POUR VENGER LEUR
CHEF.
L'AUTRE CATEGORIE FRCI EST CELLE ECARTEE DE LA NOUVELLE
ARMEE.
ET LA DERNIERE CATEGORIE EST CELLE FRUSTREE PAR LA
MANIERE FRAUDULEUSE DONT OUATARA EST ARRIVE AU POUVOIR MAIS AUSSI ENJAMBANT LE CORPS DE MILLIERS D'IVOIRIENS QUI CONTINUENT D'AILLEURS DE MOURIR.
CELA PEUT REVOLTER DES CIVILS A PRENDRE DES ARMES ET
RECLAMER SON DEPART DU POUVOIR.

4.Posté par Dadi le 08/08/2012 10:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on tue les pauvres gens de l ouest c est gbagbo.on a arrêté ses proches c est gbagbo,arrestation de sa propre mère et son fils c est gbagbo la tuerie à l ouest c est gbagbo laissez le pauvre.il reste à dire que c est lui qui a tué kadaffi yako

5.Posté par lexus5 le 08/08/2012 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soyons un peu sérieux . comment le dimanche yop reçois la visite des bandits et l’État ne fait rien pour prévenir en ce moment la une autre attaque mais attends d'abord d’être attaquer et nous dire après que ceux sont les pro Gbagbo . cherchons plutôt a évite ce genre de chose a la population.le "fameux coup d'etat de Lida" venait hors et il parait qu'on a pu déjouer , pourquoi ce qui se prépare chez nous on n'arrive pas a le faire? les assaillants ne sont pas d'un coup envolé dans la nature. je crois plutot a un coup de theatre

6.Posté par duval le 08/08/2012 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on ne veut pas que je sois candidat, je vais rendre ce pays ingouvernable...dixit ado le ferronnier.
Quand un Chef de l'Etat a une rebellion dans son dos, il gouverne très à l'aise et fait en ce moment là de très bonnes réaliations.
Mon cher dramane, ce n'est que de petites frapes d'essais et tu t'agites. Quand nous autres nous allons rentrer dans la danse, tu vas faire quoi ?
Ce que tu n'aimerais qu'on te fasse, ne fais pas çà à autrui. Abon entendeur salut et je te jure que tu ne t'en sortiras pas aussi comme si tu prenais un avion pour faire le tour du monde...

7.Posté par le K-mer le 08/08/2012 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l`assaut final se prepare.

8.Posté par Hermann N'da le 08/08/2012 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane doit négocier sans tarder avec les braves assaillants en les invitant à une table de discussion pour ensuite les intégrer dans un Gouvernement de large ouverture. SINON... OU BIEN?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !