Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pour son propre téléphone. Les Frci battent un habitant de Gagnoa... jusqu'à le tuer !

le Mardi 20 Novembre 2012 à 08:17 | Lu 1237 fois



Pour son propre téléphone. Les Frci battent un habitant de Gagnoa... jusqu'à le tuer !
Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), censées rassurer les populations, continuent d’ériger en véritables bourreaux de ces populations. Le constat a été encore fait vendredi dernier à Gagnoa.

Ce 16 novembre 2012, Djibo Guy, habitant le quartier Baruhio, décide de se rendre au quartier Commerce pour s’acheter un téléphone portable neuf. Ce qu’il fait. Il achète donc son appareil avec deux vendeurs de téléphones portables qu’il connait bien. Et retourne paisiblement chez lui. Quelques instants plus tard, débarque une escouade de Frci à bord d’un pick-up. Qui réclame immédiatement le nouvel appareil, en l’accusant d’avoir volé le téléphone. Djibo Guy est déconcerté par ces accusations et présente même aux éléments des Frci le reçu d’achat du téléphone qu’il vient d’acquérir. Cette preuve qu’il brandit, les éléments des Frci n’en ont cure. Ils l’embarquent manu militari pour leur base. Où curieusement, il retrouve les deux jeunes auprès de qui il a acheté l’appareil.

Et ne comprend toujours pas ce qui lui arrive. Il tente néanmoins de joindre son épouse pour lui dire où il a été conduit, histoire de rassurer les membres de sa famille encore sous le choc après ce qui s’est passé. Mal lui en a pris. Pour ses «bourreaux», c'est l'erreur qu'il ne fallait pas commettre. Les éléments des Frci s’acharnent sur lui avec une violence inouïe et le battent à mort. Il est mal en point quand ils l’abandonnent. Malgré tout, ils poussent l’outrecuidance jusqu’à réclamer une rançon aux membres de sa famille avant de le libérer.

La famille s’exécute sans perdre de temps. Hélas, il est déjà trop tard. Djibo Guy a rendu l'âme les heures qui ont suivi ; il a succombé à la barbarie de ses bourreaux. Fait intriguant : les deux vendeurs sont repartis tranquillement, sans être inquiétés. Djibo Guy est le frère aîné du journaliste Mathias Zakame, correspondant de la chaîne Telesud à Abidjan. Il a été assassiné pour son propre téléphone portable, laissant derrière lui une femme, un nourrisson et une fille de 12 ans. C’est l’émoi et la consternation dans son quartier à Baruhio et aussi dans son village natal, Gnatroa, dans la sous-préfecture de Gagnoa, où on décrit Djibo Guy comme quelqu’un de calme et respectueux. Il sera enterré le 15 décembre prochain au cimetière municipal de Gagnoa. Il reste à espérer que ce énième crime ne reste pas impuni. Comme tant d’autres, hélas.

F. Toti
Nouveau Courrier

Mardi 20 Novembre 2012
Vu (s) 1237 fois



1.Posté par mariam seguela le 20/11/2012 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
¿ EH DIOS, EN CUAL MONDO VIVIMOS? .EH DIEU, DANS QUEL MONDE NOUS VIVONS ?

2.Posté par Fatim le 20/11/2012 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma chere soeur, nous vivons dans une jungle. C est ce que tu vois la....

3.Posté par nestor le 21/11/2012 07:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont des vampires ils ne sont pas des hommes

4.Posté par Srika Blah le 21/11/2012 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si cette histoire est vraie, ces elements FRCI qui ont commis cet acte ignoble doivent etre mis en prison.

5.Posté par Ben SALA le 22/11/2012 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette histoire montre comment le pays est devenu un pays sans loi où des illétrés , des voleurs, violeurs, que sais-je encore dirige un pays comme le mien.Sa ne m'etonne pas car se ne sont pas des ivoirins mais "mossi" aigris et joloux.Que Dieu est pitié car nous n'auront pas de pitié.BEN SALA LE NORDISTE LMP

6.Posté par Ben SALA le 22/11/2012 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le viendra où les vrais ivoiriens et amis de ce pays vont finir avec tout sa.ALLAH NE DOR PAS.IN'CHALAH.AMINEN

7.Posté par Ben SALA le 22/11/2012 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on va les mater...............................................
et c'est pour bientot.......................

8.Posté par Téléassistance mobile le 23/11/2012 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
C'est du n'importe quoi cette histoire, les coupables devraient être sévèrement punis pour cette acte de barbaries. C'est triste pour la victime et sa famille.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !