L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pour protester contre la déstabilisation de la Côte d’Ivoire par l’Onu : Les femmes patriotes assiègent le camp Onuci de la Riviera III

News en temps réel - Afrik53 - Moteur Actu Afrik & Inter le Mardi 1 Mars 2011 à 11:32 | Lu 816 fois



Pour protester contre la déstabilisation de la Côte d’Ivoire par l’Onu : Les femmes patriotes assiègent le camp Onuci de la Riviera III
Le visage badigeonné de kaolin, rameaux à la main ou noués autour de la tête, scandant des chansons de soutien à la mère patrie, de nombreuses femmes ivoiriennes regroupées au sein de la Coordination des femmes patriotes de Côte d’Ivoire, dirigée par Mme Géneviève Bro Grébé, ont fait hier un sit-in devant le camp de l’Onuci de la Riviera III. Un sit-in prévu pour durer six jours selon les organisateurs.

Ces femmes étaient également munies de banderoles aux slogans fort évocateurs exprimant leur désir de voir la Côte d’Ivoire être respectée en tant qu’Etat souverain. “Nous sommes en tenue de guerre, mais nous n’allons pas faire la guerre”, a précisé Mme Bro, peu avant le rassemblement, à l’hôtel communal de Cocody, qui était pour la circonstance le point
de ralliement. “Nous sommes là pour dire non à la guerre en Côte d’Ivoire. (…) Nous sommes là pour les (Onuci) empêcher de circuler partout à Abidjan devant la résidence du chef de l’Etat”, a affirmé la présidente des femmes patriotes en faisant référence aux actions de déstabilisation menées par l’Onuci en Côte d’Ivoire aux côtés des rebelles.

Elle a cependant insisté sur le caractère pacifique du mouvement qu’elle initie. “Il s’agit d’aller s’asseoir simplement. Ne provoquez personne, n’insultez personne”, a-t-elle conseillé aux femmes qui ont effectué le déplacement à l’hôtel communal.

Après ces recommandations, toutes les patriotes se sont rendues à la Riviera III, devant le camp de l’Onuci. Elles ont fait une procession sur quelques mètres avant de s’installer face au bâtiment de l’organisation. Autour de midi, une délégation de l’unité de l’Onuci de la Riviera III a eu un bref échange avec Mme Bro Grébé. La présidente des femmes patriotes a clairement indiqué que l’action dont elle est l’initiatrice a pour but de permettre à la Côte d’Ivoire d’être libérée des intrigues de l’Onuci.

“Nous sommes venus prier pour vous afin que nos prières touchent vos cœurs parce que nous savons que c’est vous qui tuez nos frères, nos enfants”, a-t-elle dit sans fioriture. Pour le porte-parole de cette unité de l’Onuci (qui n’a pas voulu décliner son identité), l’Onuci
n’est pas impliquée dans les tueries des Ivoiriens. Il a vivement suggéré aux femmes présentes de surseoir à leur sit-in sous prétexte que la loi de leur organisation interdit une telle manifestation à proximité de leur camp. Géneviève Bro Grébé ne s’est pas pour autant laissé intimider. Elle a d’ailleurs reçu le soutien, au moment où nous quittions les lieux autour de 13 heures, de la directrice générale de l’Agefop, Mme Koudou Jeannette, de la ministre Christine Adjobi et de quelques figures de la lutte de la libération de la Côte d’Ivoire.

Serge Armand Didi


Afrik53 - Moteur Actu Afrik & Inter
Mardi 1 Mars 2011
Vu (s) 816 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

C.I - Politique | C.I - Société | C.I - Economie | Articles Sponsorisés | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Les syndicats / Grève




Bien Vivre en Bonne Santé



Les Articles les plus lus

Côte d'Ivoire : Étudiantes le jour, prostituées la nuit

0 Commentaire - 11/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

1 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mine d’or d’Ity : Voici ce que gagne Didier Drogba

0 Commentaire - 24/03/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Le stealthing, pratique sexuelle risquée qui se multiplie

0 Commentaire - 30/04/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Aidez-moi, je suis devenue la maîtresse de mon mari

0 Commentaire - 18/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Si vous avez du wifi à la maison ou au travail, lisez ceci !

0 Commentaire - 13/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !