Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique nationale: PDCI-RDA, allié ou adversaire en 2015 ?

le Vendredi 21 Septembre 2012 à 00:33 | Lu 499 fois

C’est sans nul doute la problématique qui va réguler les relations au sein de la coalition houphouëtiste jusqu’aux élections de 2015.



Politique nationale: PDCI-RDA, allié ou adversaire en 2015 ?
Le dilemme se présente comme suit : Un, maintenir l’alliance issue de « la plate-forme pour le rassemblement des houphouëtistes (PDCI RDA, RDR, UDPCI et MFA ) » conclu à Paris le 18 mai 2005, et qui prévoyait une union forte de ces quatre formations politiques contre l’ancien parti au pouvoir, le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo.

Dans les faits, les deux gros ténors, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara devraient taire leurs querelles nées de la bataille pour le contrôle de l’héritage d’Houphouët et faire front commun pendant les élections présidentielles, avec le soutien ouvert de l’un ou l’autre à son allié qui arriverait au second tour des élections. Cela a bien marché en 2010, et s’est soldé par la victoire de la coalition houphouëtiste sur les refondateurs. Bien qu’ayant tenu ses promesses de campagne, à savoir offrir la Primature à son allié le PDCI, avec le Premier ministre Ahoussou Jeannot Kouadio, sans oublier des postes juteux au sein de l’administration publique ivoirienne, des grincements de dents ne manquent pas au sein du vieux parti.

Certains au PDCI estiment en effet n’avoir pas été suffisamment récompensés après avoir mouillé le maillot pendant les heures de braise de la bataille pour la prise du pouvoir. D’autres pensent pour leur part avoir servi de cheval pour aboutir à la victoire final des houphouëtistes, et attendent une rétribution à la mesure des actes posés et des sacrifices consentis. De là découle le second aspect du dilemme. Car ces personnes, et Dieu sait s’ils sont nombreux au Pdci, qui se disent flouées, veulent revoir leur cohabitation avec le Rassemblement des Républicains (RDR). « C’est leur pouvoir, ce sont eux qui ont gagné les élections qu’on le veuille ou non. Notre alliance consistait à les aider à parvenir au pouvoir. Ils y sont.

Maintenant, c’est à nous qu’il appartient de nous organiser pour parvenir au pouvoir, en se faisant aussi accompagner, si cela était nécessaire », a laissé entendre, un cadre du PDCI, souhaitant gardé l’anonymat. Il fait parti de la catégorie qui pense que le parti fondé par feu Félix Houphouët Boigny devrait prendre son destin en main et reconquérir le pouvoir d’Etat pendant les élections de 2015. Pour ce partisan de la rupture, le PDCI qu’il considère comme « un vivier de cadres bien formés, le premier parti politique du pays, le plus structuré et le plus implanté, ne devrait pas servir de faiseur de roi, mais doit tout simplement reprendre le contrôle du pays et l’exercice du pouvoir ».

Le débat est dont entier au parti vert et blanc. Dans une de ses déclarations les 4 et 5 juin 2012 à la maison du PDCI à Cocody, le président du parti Henri Konan Bédié lui-même avait ouvertement émis l’idée d’un diagnostic clair du vivre ensemble au sein de l’alliance des houphouëtistes, mais également de la vie du parti. Il avait ensuite demandé au Bureau Politique de son parti pour lui faire des propositions dans ce sens. Celles-ci ont été faite et reversées au président Bédié. Elles attendent d’être ensuite soumises au congrès, le 12è que le vieux parti prépare activement, et qui devrait être le lieu de faire un choix clair quant à l’avenir du parti sexagénaire. Avec ou sans le RDR en 2015, le 12è congrès décidera.



Hamadou ZIAO
L'Inter

Vendredi 21 Septembre 2012
Vu (s) 499 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 21/09/2012 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDCI ne peut songer à la reconquête du pouvoir, je dis bien, songer, à la reconquête du pouvoir, si et seulement si : 1°- Sa jeunesse demande pardon à M. Henri KONAN Bédié de constater qu'en toute chose, il y a une fin. Lui KONAN Bédié, depuis sa jeunesse a été rendu heureux par HOUPHOUET. Pourquoi ne songerait-il pas au bien-être des jeunes générations ? 2°- La quasi totalité de ses forces vives se donnent les capacités intellectuelles de constate courageusement que le Rien De Religieux ( RDR) est déterminé à faire son deuil. 3°- IL (PDCI) apprécie avec discernement la situation socio-politique actuelle qui fait observer que le RDR est déterminé à fabriqué de "nouveaux ivoiriens", bétail électoral, de sorte à ne pas avoir besoin de l'appui de son allié d'hier, le PDCI. 4°- Le PDCI se donnent les moyens intellectuels d'apprécier que le combat que mène actuellement le FPI est un combat existentiel pour la C.I, de sorte qu'il doit faire abstraction de tout ressentiment pour accompagner un tel mouvement. 5°- Le PDCI prend acte que le RDR est un parti tribal, d'étrangers, contre les intérêts nationaux. 6°- Le PDCI pense sans calcul à une nécessaire alliance tactique avec le FPI. Car le RDR qui ressasse dans ses milieurs fermés que c'est le PDCI de Henri KONAN BEDIE qui est le principal auteur de ses déboires politiques et sociaux n'est pas prêt à favoriser le retour du PDCI au pouvoir tant que Henri KONAN BEDIE est vivan. Le RDR sait que M. Henri KONAN BEDIE est cupide. Il suffit donc de créditer, lorsque le besoin se fait sentir, ses comptes de quelques milliards de francs CFA, et une fois enveloppé dans les effets de son vin, il ne rappellera plus qu'il avait écrit " LE CHEMIN DE MA VIE..." informant les ivoiriens que Alassane Dramane OUATTARA est " le fils d'un immigré de la Haute Volta, actuellement Burkina-Faso...et que lorsque le père de la nation l'a intégré dans la vie sociale de la Côte d'Ivoire, il avait pris soin de lui dire qu'il devait s'abstenir de s'intéresser à la vie politique de la C.I......". Henri KONAN BEDIE n'est pas prêt à oeuvrer au retour, à la reconquête du pouvoir par le PDCI. Car, ça ne lui rapporterait rien. C'est pourquoi, il est prétendant au poste de Président dudit parti à 80 ans afin qu'en 2015, son âge ne lui permettant pas constitutionnellement d'être candidat, le PDCI continue d'accompagner le RDR, avec pour objectif de continuer de percevoir ses " commissions" familiales. Au total, la question comporte un enjeu sérieux pour le PDCI. En effet, ou le PDCI travaille aux stratégies visant à reconquérir le pouvoir, stratégies qui passent par la mise à la retraite forcée et méritée de BEDIE ou le PDCI (re)prend le risque d'accompagner le RDR, et c'en sera fini pour ce parti. Dans tous les cas, la Côte d'Ivoire est devant nous. Dieu nous a créés Homme afin d'être réfléchis au contraire des animaux. Les PDCI regorgent d'Hommes et des femmes intelligents. La peur de la perte est déjà la perte elle-même. Celui qui ne lutte pas a déjà tout perdu....PDCI, si tu ne veux pas que les jeunes générations ne constatent ton existence à travers les livres d'histoires d'ici 10 ans, surpasse-toi, dépasse les querelles avec le FPI, avec GBAGBO, les croyances du genre, c'est GBABO qui a tué Houphouët, et renoue le combat, associe-toi au combat pour délivrance et l'indépendance surtout économique de la Côte d'Ivoire....Sinon, il sera écrit, il fut un parti d'avant-garde appellé PDCI. Son fondateur s'appellait...un tel...Son successeur s'appellait...un tel....En telle année, il s'était associé à tel mouvement rebelle pour asservir le pays qu'il prétendait avoir fondé. Son président Henri Konan Bédié avant de mourir avait accompagné ce parti au cimetière. C'est pourquoi, vous la jeune génération que vous ne constatez que les vestiges d'un tel parti de combat...AMEN

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !