Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique nationale : Le couple Gbagbo ne sera pas transféré à la Maca

le Vendredi 19 Août 2011 à 07:45 | Lu 384 fois



Politique nationale : Le couple Gbagbo ne sera pas transféré à la Maca
Publié le jeudi 18 aot 2011 | Soir Info - La Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) a rouvert ses portes le mardi 16 août 2011, après un peu plus de quatre mois de fermeture. 16

nouveaux pensionnaires y sont déjà, et d’autres vont suivre dans les jours qui viennent. Selon nos sources, les personnalités politiques notamment les cadres du Front populaire ivoirien (Fpi) et de La majorité présidentielle (Lmp), qui ont été inculpées récemment dans le cadre de la crise post-électorale, seront transférées à la Maca, à l’exception de l’ancien président Laurent Gbagbo et son épouse Simone Ehivet, en détention respectivement à Korhogo et Odienné.

Le couple Gbagbo, contrairement aux responsables du Fpi qui sont détenus à Katiola, Bouna et Boundiali, sera maintenu dans son lieu de détention ‘’jusqu’à nouvel ordre’’. La décision des autorités ivoiriennes, indiquent nos sources, est guidée par deux raisons principales. La première est relative à la qualité de Monsieur et Madame Gbagbo. Alassane Ouattara aurait ordonné que son prédécesseur et l’ex-Première dame, bien que soumis à des poursuites judiciaires, continuent de bénéficier de conditions de détention ‘’dignes de leurs rangs’’. En attendant donc de connaître son sort au plan judiciaire, Laurent Gbagbo demeurera encore un moment dans la cité du Poro où il loge dans la résidence présidentielle.

Il en sera de même pour son épouse Simone dans le Denguélé. La seconde raison du maintien de l’ex-couple présidentiel à Korhogo et à Odienné par le régime Ouattara, révèlent d’autres sources, répond à une question de prudence et de méfiance. Toujours selon nos sources, le pouvoir en place qui met un point d’honneur à sécuriser la capitale économique Abidjan, veut maintenir loin de cette métropole l’ancien chef de l’Etat et son épouse dont on évoque ‘’la dangerosité ou le caractère préjudiciable’’.

En réalité, on craint surtout que la présence de Simone et de Gbagbo à la Maca n’entraîne un regain d’espoir qui peut se muer en révolte chez leurs partisans qui sont nombreux à Abidjan. Pour éviter donc tout débordement, ajoutent nos sources, le nouveau pouvoir préfère maintenir Laurent et Simone Gbagbo dans la partie septentrionale du pays qu’il maîtrise parfaitement.

Mieux, en ce qui concerne les procès, ces deux personnalités pourraient être jugées dans cette zone, probablement à Bouaké, l’ex-fief de l’ancienne rébellion des Forces nouvelles (Fn). Notons que l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo, son épouse Simone, le président du Fpi, Pascal Affi N’guessan ainsi que plusieurs autres cadres de ce parti sont en détention à Korhogo, Odienné, Boundiali, Bouna et Katiola.

Le régime de Laurent Gbagbo s’est éteint le 11 avril 2011 à la suite d’une offensive menée par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), appuyées par la force française Licorne et l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci).
BAMBA Idrissa

Vendredi 19 Août 2011
Vu (s) 384 fois



1.Posté par citoyen le 19/08/2011 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.alterinfo.net/Eva-R-sistons-reclame-le-depart-d-Obama-de-Cameron-de-Sarkozy_a62565.html?com#com_2377320

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !