Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique/ exclusif : Naissance d’un courant révolutionnaire au sein du FPI

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 9 Avril 2014 à 16:37 | Lu 1559 fois



Politique/ exclusif : Naissance d’un courant révolutionnaire au sein du FPI
« Conformément aux dispositions des articles 5 des statuts, 57 et 58 du Règlement intérieur du Front Populaire ivoirien (FPI), l’Assemblée générale constitutive du courant FPI+social et humaniste (courant Humaniste) s’est tenue le dimanche 30 mars 2014 à Bonoua de 17h à 21h ». Voici en substance le rapport de l’acte constitutif d’un tout nouveau courant au FPI et dont nous avons reçu copie.
Toujours selon les informations en notre possession, il a été procédé au cours de cette même assemblée générale constitutive à l’élection du président du Courant, des membres de la commission d’audit et de contrôle, l’amendement des textes du courant consignés dans un Manifeste et a été fait lecture d’une motion de soutien au président Laurent Gbagbo. Nous y reviendrons.

Dans son Manifeste, le nouveau courant dit « Humaniste » et qui a pour sigle « FPI+SH (front populaire ivoirien plus social et humaniste) a fait un bref rappel des fondamentaux du socialisme et de l’humanisme avant de dresser un tableau peu élogieux des dix (10) années d’exercice de pouvoir par le Front Populaire Ivoirien non sans dégager plusieurs mesures, sorte de cahier de charge à exécuter en vue de rendre plus dynamique le parti de Laurent Gbagbo.

Ainsi, pour le FPI+SH, le socialisme suppose une égalité des conditions de vie ou du moins une réduction des inégalités, ce qui a comme résultat, la création d’un monde meilleur pour le peuple ivoirien dans son ensemble.

« Notre humanisme ne peut et ne doit être compris comme une vision universaliste de l’Homme reflétant excessivement un système de valeurs propre à la civilisation occidentale de nature à légitimer l’impérialisme. C’est une valeur profondément africaine, intrinsèque à nos cultures séculaires. Elles doivent prospérer dans toutes nos actions individuelles et collectives. Elles doivent nous permettre d’être des refondateurs audacieux de la société ivoirienne » fin de citation.
Pour les garants du courant « Humaniste », certains dirigeants du parti de Gbagbo et non les moindres se sont éloignés de ces valeurs pré-mentionnées durant les 10 années d’exercice de pouvoir.

« Par exemple, la gabegie, la méchanceté et l’égoïsme exacerbés, le clientélisme, l’indiscipline, le copinage, la non-écoute de la base militante, le mépris tout court du pauvre par une partie de la classe dirigeante du FPI a été monnaie courante au cours du règne de la Refondation » dit le Manifeste qui note aussi que le socialisme bourgeois ou la bourgeoisie socialiste a pris le pas sur le « real-socialisme ». A savoir, l’appropriation par la collectivité des moyens de production et d’échanges au nom de l’intérêt général.

En outre, si pour les adeptes du FPI+social et humaniste, tout au long de ces 10 années de règne parsemé par des attaques de tous genres, le FPI a du se créer des alliances plus ou moins objectives pour lui permettre de colmater des brèches, force est de constater qu’à ce niveau aussi, la plupart de ces alliés circonstanciels n’étaient là que pour profiter du FPI au sein du CNRD.

Au niveau extérieur, le Manifeste note que le parti de Laurent Gbagbo a manqué d’une réelle politique en matière de relation diplomatique internationale basée sur la géopolitique des intérêts bilatéraux entre Etats.

« Naturellement, le parti n’a jamais dégagé une réelle politique en direction de la diaspora ivoirienne alors que celle-ci a un potentiel politique et économique certain ».
Par ailleurs, les fondateurs du FPI+SH qui entendent se situer à la gauche du Front populaire ivoirien veulent prendre toute leur responsabilité pour redynamiser le parti de Laurent Gbagbo.
Avec le slogan « D’abord le peuple », le courant Humaniste se veut fondamentalement révolutionnaire. C’est pourquoi et pour atteindre leurs objectifs, les dirigeants de FPI+SH entendent remettre en cause totalement certaines pratiques internes. Pour ce faire, ils proposent que désormais la représentation à l’étranger du parti soit élue pour un mandat de 3 ans, contrairement aux nominations ; Ils proposent aussi la création d’une véritable cours des comptes interne ; le développement des relations avec les pays capables d’influencer la communauté internationale tels les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) ; ils entendent se doter des moyens d’un rayonnement efficace avec la mise en place d’un puissant Lobby ; La mise en place également d’une réelle politique de maîtrise de l’action de la diaspora ivoirienne dans le monde et enfin le développement du progrès social des militants.

Il faut aussi noter qu’après l’adoption des textes et sa présentation officielle à la direction du parti dirigé par Pascal Affi Nguessan, le Courant Humaniste s’apprête à s’élargir à l’étranger.
Selon une source bien introduite, M. Claudel Guigui qui n’est pas un inconnu au FPI devrait assurer le relais en France.

Il est d’ailleurs annoncé à cet effet, une sorte de baptême de feu du Courant à Paris le 19 avril prochain, avec la présence de plusieurs ténors du FPI en provenance d’Abidjan.
Rappelons que ce n’est pas la première fois que le FPI enregistre des courants en son sein.
Dénonçant la déviation idéologique du FPI dans son alliance contre nature avec le RDR au sein du Front Républicain, Ahoua Don Mello et un groupe de militant du FPI avaient crée en 1994, le courant interne « FPI-Renaissance » qui se muera en parti politique avant que celui-ci ne soit absorbé par le FPI à la sa prise de pouvoir en 2000.

En janvier 2008, c’était au tour de M. Jean-Claude Zabié de mettre sur pied un mouvement dit des « sacrifiés et frustrés du FPI ».

Dans nos prochaines publications, nous reviendrons sur la liste complète de tous ceux qui sont tapis derrière ce courant et sur leur plan pour les élections de 2015.
Enfin, au moment où son leader charismatique purge une peine non encore prononcée à la Haye depuis 3 ans, mais aussi au moment où la direction du parti conduite par Pascal Affi Nguessan, souffle le chaud et le froid sur le terrain et ce à pratiquement 1 an des prochaines échéances présidentielles, on est en droit de se demander si ce nouveau courant pourra mettre le train Affi sur les rails afin d’opposer une vraie force politique au régime d’Abidjan en 2015 ?


Philippe KOUHON, journaliste d’investigation
Directeur des programmes à Diaspo Tv
Tél : 00336 47736264
Mail : pkouhon@gmail.com


Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 9 Avril 2014
Vu (s) 1559 fois



1.Posté par BLAISE DOUA le 09/04/2014 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je veux juste espérer que ce n'est pas une révolution permanente de plus. Le temps du terrain est arrivé. Alors chers camarades, nous avons assez parlé, soyons concrets maintenant.

2.Posté par Jean-luc le 09/04/2014 21:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sa c''est par vraie

3.Posté par Patrice Kouamé le 10/04/2014 04:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kouhon, tu nous avais dit que ouattara était en soins intensifs selon tes amis de l''élysée. Ouattara est à Abidjan. Menteur !

4.Posté par Patrice Kouamé le 10/04/2014 05:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le wik1d pa c, L''OFFPI était à Moossou et AFFI à Bonoua. Il n''y a jamais été kestion 2 courant. Peut-être ke tu veux le créer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !