Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique et business: Voici les 4 vrais manitous du régime Ouattara

le Lundi 19 Août 2013 à 10:03 | Lu 1746 fois



Politique et business: Voici les 4 vrais manitous du régime Ouattara
L’exemple peut paraître anodin pour les non-initiés mais il constitue, pour les observateurs avertis de la vie politique ivoirienne sous Alassane Dramane Ouattara, une preuve révélatrice de l’importance incommensurable du frère cadet d’Alassane Dramane Ouattara au sein du régime de son aîné. En effet, selon le témoignage d’une source crédible proche du régime Ouattara, après avoir remporté la coupe d’Afrique des nations de football des moins de 17 ans (U17) à Marrakech (Maroc), le samedi 27 avril 2013, les Eléphanteaux ont regagné, exténués, Abidjan par un vol régulier, le lendemain dimanche.

Cet état de fait, parce qu’il leur a été refusé l’un des avions présidentiels ivoiriens que le ministre des Sports, Alain Lobognon, avait sollicité auprès de Téné Birahima Ouattara, directeur financier de la présidence, ministre chargé des Affaires présidentielles et surtout frère cadet d’Alassane Dramane Ouattara, pour que les jeunes footballeurs ivoiriens qui viennent d’honorer le pays puissent rapidement regagner Abidjan.

« Aucun avion n’est disponible », lui aurait répondu Birahima Ouattara. Fait cocasse, le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, à qui le ministre Lobognon se serait adressé, en premier, a préféré décliner tout engagement en demandant à son interlocuteur de voir directement Téné Birahima Ouattara. Evidemment, aucun avion présidentiel n’a été obtenu pour les Eléphanteaux.

Le pouvoir de Téné Birahima Ouattara au sein du régime Ouattara va largement au-delà du contrôle des avions présidentiels. Une autre source proche du gouvernement Ouattara soutient que Téné Birahima Ouattara est en réalité au-dessus du ministre de l’Economie et des Finances. « Toutes les dépenses de l’Etat doivent avoir son aval. C’est lui qui décide de tout après concertation avec son grand-frère, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et le français Philippe Serey-Eiffel. Tous les dossiers économiques passent impérativement par lui », précise notre source. A l’instar de son beau-frère Birahima Ouattara, Mme Ouattara née Dominique Nouvian tient un rôle central dans le régime Ouattara. Pour nos sources, c’est elle la « vice-chef d’Etat de Côte d’Ivoire ». Tant elle a la main fourrée dans de nombreux secteurs : la politique, l’économie, l’agriculture etc.

Pour sans doute, tenter de tromper la vigilance de l’opinion publique, Mme Dominique Ouattara soutient qu’elle ne se mêle pas de politique. Pourtant sur le terrain, la réalité est tout autre. Nos sources sont formelles, c’est elle qui mène un lobbying assidu auprès des hommes politiques français, américains etc. afin qu’ils ne lâchent pas son époux dont la gouvernance dictatoriale exaspère de plus en plus le monde entier.

Au plan économique, Dominique Ouattara serait derrière de nombreuses structures-écran qui auraient bénéficié de gros marchés par gré à gré. Son frère, Philippe Nouvian, fondateur d’un cabinet dénommé Gecmo, a décroché, en exclusivité, un juteux contrat de gré à gré à la présidence ivoirienne et à l’assemblée nationale. Concernant l’agriculture, Mme Ouattara est fortement impliquée dans la filière café-cacao où son rôle est à la fois obscur et insaisissable. Surtout que la multinationale britannique Amajaro accusée par certaines sources de « régenter » la filière cacao en Côte d’Ivoire, depuis qu’Alassane Ouattara a été installé au pouvoir, a pour Directeur Afrique, Loïc Folloroux, fils de Mme Ouattara.

Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko est l’un des quatre manitous du régime Ouattara. Il coiffe au poteau auprès d’Alassane Dramane Ouattara, son « éternel » rival, l’ex-chef de la rébellion armée, Guillaume Soro Kigbafori, actuel président de l’Assemblée nationale. Les circonstances de la récente libération de 14 prisonniers politiques sont une preuve de cette union « sacrée » Alassane Ouattara-Hamed Bakayoko contre Soro.

Selon une source gouvernementale, si Kablan Duncan est le Premier ministre nominal, le vrai Premier ministre, au regard de l’étendue de ses pouvoirs et de sa proximité de complicité avec Alassane Ouattara, c’est Hamed Bakayoko. Un exemple de faits parmi tant d’autres : c’est Hamed Bakayoko et Alassane Dramane Ouattara qui auraient décidé depuis Man (lors de la visite du chef de l’Etat dans l’Ouest du pays) de la libération, le 3 mai 2013, d’Ousmane Sy Savané, patron du journal Le Temps. Cela, après avoir reçu les parents du patron de presse venus d’Odienné. Comme on peut le constater, Alassane Dramane Ouattara, Dominique Nouvian Ouattara, Téné Birahima Ouattara et Hamed Bakayoko sont les quatre manitous de l’actuel régime qui ont le vrai pouvoir de décision.


Didier Depry didierdepri@yahoo.fr
Notrevoie

Lundi 19 Août 2013
Vu (s) 1746 fois



1.Posté par Sily Camara le 19/08/2013 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ça la France, comme toujours, comme sous Houphouet, pour bien contrôler sa colonie. Sous Houphouet, le Directeur de cabinet, la Secrétaire particulière, le médecin particulier, le chef du parc auto étaient français, sans compter les "conseils" de tous ordres . Ouattara lui n'est qu'un petit valet. Il exécute les ordres de ses maîtres.

2.Posté par souscek le 19/08/2013 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOYEZ tranquilles frères et sœurs, dignes fils et filles de notre beau pays ! "Ils sont tous logés", ce qui signifie dans notre langage que nous les avons tous repérés, identifiés, et cernés ! Et le travail de renseignement continue, jusqu'au plus profond de l'état français et de toutes les "organisations" de la tragédie Ivoirienne ! Comme à leurs habitudes ils savent que ce pouvoir est moribond, mais attendent le bon moment pour "virer casaque" et négocier leurs places dans la nouvelle Côte d'Ivoire ! Mais cette fois ce ne sera pas possible, et nous récupéreront tout, je dis bien tout, avant de les "neutraliser" définitivement ! Notre révolution sera un modèle, nous rendrons service à toute l'Afrique ! Rassurez vous, nous travaillons !

3.Posté par WALACE le 19/08/2013 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kia kia kia kia kia kia
vous oubliez que le gouvernement OUATTARA a déniché 8500 fonctionnaires fictifs tous du FPI!!!!
qui étaient ces fonctionnaires ?????? si ce n'étaient que des parents SATAN GBAGBO de Mama, de OURAGAHIO ,de DIPADIPA ;DE MADJAHIO en particulier tous ressortissants de GAGNOA et quelques 'uns de l'ethnie de SIMONE EHIVET , sinon tous de l'ethnie de GBAGBO qui percevaient des sommes colossales au compte du contribuable ivoirien , même le majordome de GBAGBO était mieux payé qu'un professeur licencié ou avec sa maitrise
Vous avez fait pour vous , laissez les autres manger aussi tranquillement , c'est vous même qui avez gâté votre mange ment à cause de la haine

4.Posté par zouzou le 19/08/2013 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel rapport le texte a avec les fonctionnaires fictifs? Et puis, comment les fonctionnaires fictifs ont été identifiés? les exilés, les prisonniers, les morts sont ils comptés? Et voila, une phrase du sieur"c'est vous même qui avez gâté votre mangement à cause de la haine", ça résume tout de ce monsieur. on est sans commentaire.

5.Posté par Hermann N'da le 19/08/2013 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les présidents ivoiriens n'emploient JAMAIS leurs petits frères et leurs nièces à la présidence de la république . JAMAIS !!!

Les Ivoiriens ont des traits de caractères forts, à travers lesquels on les reconnaît partout et a toutes les époques.

HOUPHOUET n'a nommé ni Marie, ni Augustin ni François ...
BEDIE n'a nommé ni Lucette, ni Patrick...
GUEI n'a pas nommé Docteur Franvk GUEI..
GBAGBO n'a nommé ni Laurence, ni Docteur Michel...

Or, voila un Dawha qui a le courage de nommer son BIRAHIMA (mdr) à la double fonction de directeur financier à la présidence et de ministre des "affaires présidentielles". ...qui nomme sa nièce à la présidence de la république comme conseiller....Et qui tente de distraire ses partenaires sur des concepts de "bonne gouvernance", "transparence" etc...

Les résultats sont la. Aussi médiocres que la bande de corrompus imposés aux Ivoiriens par les armes.

6.Posté par Filsdafric le 19/08/2013 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On comprend tout maintenant de ce qui motive réellement OUATTARA et sa clique de dawas.
Merci à toi, cher ABRUTI WALACE, de nous avoir éclairé sur ce point obscur qui a tant semé la mort sur la terre ivoirienne.
On a bien compris que pour tous ces cafards affamés venus d'ailleurs l' objectif principal à atteindre selon toi WALACE , était " LE MANGEMENT QU' OCCASIONNE L' ACCES A LA PRESIDENCE "...
Tant de morts , rien que pour ça ?!! Rien que pour " LE MANGEMENT ?? Nous mesurons aujourd'hui ce que vous valez , et toute l' étroitesse de ce que contiennent vos petites cervelles de singes.

7.Posté par Hermann N'da le 21/08/2013 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais, ils sont venus ici pour manger ! Le Sahel maudit que leurs géniteurs ont abandonné ne produit que des criquets géants, rien de plus. Ces miséreux ...

8.Posté par makiss le 27/08/2013 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hermann n'da là je suis pas d'accord avec toi sur ce point,Michel étais l'un des conseiller de son père.donc il sont tous passé pas là.tous les même .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !