Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique/ Dossier : Séminaire du FPI-France : Les dessous du report

le Jeudi 14 Février 2013 à 13:34 | Lu 395 fois



Politique/ Dossier : Séminaire du FPI-France : Les dessous du report
Prévu pour ce samedi 16 février à Paris, le séminaire de formation, annoncé par la représentation du Front Populaire Ivoirien en France, vient d’être reporté à une date ultérieure. Une information confirmée par la nouvelle représentante du parti de Laurent Gbagbo en France, Mme Hortense Adé-Assalé, jointe hier au téléphone et qui n’a pas voulu faire de commentaire. Pourquoi, un report alors qu’une campagne médiatique sur l’évènement avait fini par convaincre plus d’un à la mobilisation des militants de base du FPI-France, terrés depuis la chute du pouvoir Gbagbo. Stratégie de communication ou simple dérapage ?

On le sait, depuis sa nomination par Décision N°17-2012/PPI du 18 octobre 2012, en qualité de Représentante du FPI en France, décision qui lui a été signifiée par le président par intérim du FPI, Miaka Ouretto en personne, le samedi 1er décembre 2012 à Paris, Mme Hortense Adé-Assalé, n’a toujours pas présenté officiellement le nouveau bureau qui l’accompagnera dans sa tache. Mieux, aucune passation de charge n’ait eu lieu entre elle et Brigitte Kuyo, la représentante sortante. Ce qui n’empêchera pas d’ailleurs la nouvelle patronne du FPI-France d’être très active aux côtés du Ministre Amani Nguessan (3e vice président du FPI), lors du 36e Congrès du parti communiste français qui s’est tenu à Paris du 7 au 10 février 2013. Alors que cet évènement pourrait être le début d’une action de communication (bête noire du FPI) à la veille de l’audience de Gbagbo, le FPI vient là encore de nous faire douter.
Mais pour avoir le cœur net et devant le silence de la représentante, nous nous sommes rapprochés d’un des conseillers de Miaka. Ici, l’explication de M. François Guina, conseiller spécial de Miaka Ouretto, chargé des affaires extérieures : « Effectivement, j’ai reçu le même sms informant du report du séminaire. Mais vous savez, en politique, il faut faire des choix. Qu’ils soient bons ou mauvais. Un séminaire de formation a pour but d’informer, de former et d’éduquer.

Or depuis la perte du pouvoir, le FPI n’a cessé de bénéficier du soutien de plusieurs organisations de résistance, mouvements progressistes ou simples intellectuels africains et occidentaux. Cette flamme, il faut la maintenir. C’est pour quoi, n’ayant pas eu très tôt l’information d’un colloque organisé par la CPDA (Convergence pour la Paix et le Développement de l’Afrique), un mouvement progressiste et qui partage les mêmes valeurs que le FPI, la représentation du FPI en France a certainement jugé bon d’ajourner son séminaire au profit de ce colloque qui se tient le même jour (samedi 16 février 2013, ndlr) et soutenir les organisateurs ». Faux ! Nous dira une source proche du FPI. Et à en croire cette autre indiscrétion, le report du séminaire de formation annoncé par la représentation du FPI en France, serait lié à la présence au colloque de la CPDA, du Prof. Malick Ndiaye, sociologue à l’université Cheick Anta Diop de Dakar.

On l’a vu, Malick Ndiaye fut l’un des rares panafricanistes à rendre visite au président Laurent Gbagbo dans sa prison de Korhogo. Aussi, tout récemment, selon toujours notre interlocuteur, c’est ce même Malick Ndiaye qui aurait aiguillé Miaka Ouretto et ses camarades auprès de Macky Sall et bien d’autres hautes personnalités sénégalaises. C’est donc un ami et frère qui vient à Paris sur invitation d’un autre compatriote ivoirien, Claude Koudou. Et la représentation FPI-France qui ne veut plus faire de vagues a vite compris qu’il faut être là où des amis ou simples soutiens du parti se rassemblent. Pour que vive le FPI !

Philippe Kouhon/ Eventnews Tv

Jeudi 14 Février 2013
Vu (s) 395 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !