Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Police nationale: Grosse menace sur de nombreux agents

le Samedi 30 Juin 2012 à 10:13 | Lu 478 fois



Police nationale: Grosse menace sur de nombreux agents
La Police nationale entend réunir et maîtriser tous ses effectifs. Avec la normalisation de la situation socio-politique, personne donc parmi ces agents, ne doit se permettre de rester à quai sur son bon vouloir.



C’est en tout cas la substance de la volonté de la plus haute autorité de la Police nationale. Cette volonté a été accompagnée par son message on ne peut plus clair, adressé aux alentours de 13h le mercredi 27 juin 2012, à tous ses collaborateurs. Un message lancé notamment en direction de plus d’une centaine d’agents de police, tous grades confondus.

Ce message prend tout son sens par le fait, toujours selon nos sources, que des fonctionnaires de la Police nationale, affectés en d’autres lieux, n’ont pas encore rejoint leurs nouveaux postes. Il y a également que des éléments, depuis la fin de la crise post-électorale, font eux aussi le mort. Que se passe-t-il pour que ces agents ne soient plus visibles? Des témoignages indiquent pour l’essentiel que ces agents absents, ne sont guère rassurés sur de nombreux plans. Quelle assurance ? On ne le dit pas. En tout cas, le Directeur général de la police nationale entend lui, prendre ses responsabilités devant ce qui s’apparente à ses yeux, à une désertion qui ne dit pas son nom.

Ainsi, dit-il dans son message, que les fonctionnaires de police concernés, tous grades confondus, à savoir, commissaires, capitaines, lieutenants et autres sous-officiers, sont tenus de se présenter au service des contrôles des effectifs à la Direction du personnel de la Police nationale. Ce, dès 7h30’ ce samedi 30 juin 2012, délai de rigueur. Et l’adresse de préciser, toujours selon nos sources, que les agents qui démontreront qu’ils n’ont que faire de ce message, s’exposent à des sanctions disciplinaires. En clair, une menace de radiation plane sur ceux des concernés qui se montreront réfractaires. On attend donc de voir.



KIKIE Ahou Nazaire
Soir Info

Samedi 30 Juin 2012
Vu (s) 478 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !