Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pendant que Ouattara se balade à travers le monde: 36.179 réfugiés Ivoiriens souffrent au Ghana

le Vendredi 23 Septembre 2011 à 13:36 | Lu 402 fois



Pendant que Ouattara se balade à travers le monde: 36.179 réfugiés Ivoiriens souffrent au Ghana
Fuyant la barbarie de forces pro-Ouattara, ce sont 36.179 ivoiriens qui ont trouvé refuse au Ghana où ils vivent dans des conditions extrêmement difficiles. Pendant ce temps, Alassane Dramane Ouattara fait le tour du monde en « avion de plaisance ».
Ce sont 36.179 ivoiriens de toutes les couches sociales, de toutes les ethnies, les religions et les colorations politiques, qui sont exilés au Ghana voisin. Fuyant la barbarie des forces pro-Ouattara suite au renversement du président Laurent Gbagbo par l’armée française, en avril dernier, ces compatriotes qui ont tout perdu dans leur fuite ont atterri au Ghana où ils vivent en réfugiés. Bien qu’ayant été accueillis chaleureusement par le gouvernement du Président ghanéen, Atta Mills, et les populations ghanéennes dans la pure tradition hospitalière qui caractérise l’Afrique, ces ressortissants ivoiriens vivent, majoritairement, dans des conditions extrêmement difficiles.

Ces ivoiriens sont repartis comme suit: camp d’Eloubo : 1500 réfugiés ; camp de pin à Takotadi : 8500 réfugiés ; Camp de EL Mina à Cap Cost : 3000 réfugiés ; camp de Budumburam à Accra : 3000 réfugiés; camp de Fetenta à Kumassi : 800 réfugiés. A tous ces ivoiriens anonymes ou non s’ajoutent 41 ex-ministres ; 62 ex-ambassadeurs, Pca et Dg ; 22 élus ; 15 journalistes et 39 leaders de jeunesse. M. Deby Dally, ex-président du Conseil national de la presse (Cnp), responsable des exilés du camp de pin à Takoradi, raconte la misère des exilés, en ces termes : « nous vivons comme tous les refugiés du monde.

Au départ, on se nourrissait grâce à l’apport de la communauté internationale. Malheureusement, depuis deux mois, l’aide de la communauté internationale n’arrive plus. Nous nous demandons ce qui se passe. On n’a pas encore de réponse à cette question. Donc nous faisons ce que nous pouvons pour survivre. J’allais même dire pour survivre dans la solidarité ». Les démarches que mène Deby Dally pour comprendre la suspension de l’aide de la communauté internationale aux refugiés ivoiriens sont actuellement vaines. « J’ai exposé la situation que nous vivons aux uns et aux autres, notamment aux structures qui sont censées s’occuper de nous. Mais pour le moment, je n’ai pas de réponse. Nous sommes donc très prudent », précise-t-il.

L’aide humanitaire aux réfugiés ivoiriens suspendue
Depuis deux mois, les refugiés ivoiriens vivant dans des camps au Ghana ne reçoivent donc aucune aide de la part de la communauté internationale. Et la situation devient intenable pour les réfugiés. « La situation est très grave. Il y a des gens qui sont arrivés ici (au Ghana) tout à fait démunis. Qui n’ont absolument rien. Si la communauté internationale arrête définitivement d’envoyer des vivres, ça sera dramatique », explique Deby Dally. Qui explore cependant une piste non encore confirmée sur les causes du non envoi des vivres par la communauté internationale.

« La rumeur fait entendre que ce sont les amis d’Alassane Dramane Ouattara qui dirigent les officines qui nous donnent à manger et qu’ils auraient pris la décision de ne pas nous aider parce que ces gens considéreraient qu’il n’y a plus de guerre en Côte d’Ivoire. Et que nous sommes des gens qui n’aimons pas le régime Ouattara. Nous ne voulons pas y croire. Mais si tel était le cas, il est tout à fait normal qu’on soit exilé, si on n’aime pas le régime Ouattara ». Et M. Deby d’ajouter qu’ils ont tort ceux qui pensent qu’il n’y a plus de guerre en Côte d’ivoire et qu’il faut que les réfugiés rentrent. « Voilà un régime qui dit qu’il faut que les ivoiriens rentrent. Mais dès quelqu’un rentre, on ferme la porte sur lui, et on le met en prison ou on le tue. Nous n’avons donc pas le choix ».

Les réfugiés ivoiriens au Ghana vivent dans la misère pour la plupart. On si on n’y prend garde, la faim pourrait conduire les plus vulnérables à poser des actes répréhensibles qui terniraient l’image de notre pays. Alors que la constitution ivoirienne indique clairement qu’aucun ivoirien ne doit être contraint à l’exil pour ses opinions, Alassane Dramane Ouattara, le chef de l’Etat imposé à la Côte d’Ivoire par la France à la suite d’un coup d’Etat, ne semble pas du tout préoccupé par la situation de ses compatriotes exilés. Pendant que les Ivoiriens réfugiés souffrent au Ghana et ailleurs, Ouattara se balade à travers le monde entier. En moins de 5 mois au pouvoir, il totalise déjà plus de 10 voyages à l’étranger.



Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr Envoyé spécial à Accra (Ghana)

Source : Notre voie : Dernière Mise à jour : 23/09/2011 (Auteur : Boga Sivori )

Vendredi 23 Septembre 2011
Vu (s) 402 fois



1.Posté par Analise le 23/09/2011 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est dommage que vous puissiez réagir à chaque fois que ADO pose un acte. A votre avis c'est maintenat que les réfugiés existent? Il travaille pour sortir notre pays de la misière et du choas dans lequel il était depuis de longues années alors arretez de mettre de l'huile sur le feu. Nous voulons la paix nous sommes fatigués de paroles de politique qui mènent nulle part sauf au conflit!!

2.Posté par AMIDOU le 23/09/2011 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Analise

on ne veut pas de ouattara a la tete de ce pays . c"est un mossi... tant qu"il sera a la tete de ce pays il n y aura jamais la paix...

seul GBAGBO peu gerer ce pays... on attend le moment opportun et avec l'aide de Dieu on frappera ce regime de rebelle et de mossi...

QUI VIVRA VERA...

VIVE KOUDOU GBAGBO LAURENT
PRESIDENT DE LA CIV...

3.Posté par marie le 23/09/2011 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un chaos orchestré par lui, car il l'a affirmé ""si on ne me laisse pas régner,je rendrai ce pays ingouvernable"" Alors dans cette C.I où nous vivons avec la peur, où chacun fait semblant d'exister vous vous trouvez votre paix; n'est-ce-pas plutôt les actes de pardon posée qui conduiront à la paix et non les chasses à l'homme.Un commentaire simple,une information ne peut pas détruire .

4.Posté par alice le 24/09/2011 02:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher amidou,je ne sais pas comment vous reflechissez.Dire que c'est gbagbo seul qui peut gérer ce pays est une insulte aux ivoiriens,à part gbagbo là il n'y a plus divoirien capable de gérer ce pays?.Qu'est ce que ce malien de gbagbo a apporté à ce pays en 10ans de règne,mm un mètre de route na pas ete bitumé.Arrêtez de nous fatiguer avec cette histoire de gbagbo et de croire qu'il y aura un changement.N'est ce pas Dieu aussi qui a permis que Alassane soit là?. Franchement changez de disque parce qu'il n'y aura rien et tu verras.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !