Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Passation de charges Affi – Miaka: Virée par Miaka, Brigitte Kuyo nommée secrétaire national par Affi N’Guessan

le Lundi 9 Septembre 2013 à 08:46 | Lu 668 fois



Passation de charges Affi – Miaka: Virée par Miaka, Brigitte Kuyo nommée secrétaire national par Affi N’Guessan
Diaspo TV – 09/09/2013

Nomination de Brigitte Kuyo, une décision politique ?

Ce samedi 7 septembre 2013 est un jour pas comme les autres, surtout pour l’ex représentante du FPI en France. Dégommée pour indiscipline par la direction intérimaire, Brigitte Kuyo qui savoure une certaine victoire depuis la libération de Affi, peut avoir le sourire large. Pour cause dans le partage du gâteau du jour, elle aura reçu sa part et non la moindre. C’est désormais en sa qualité de secrétaire nationale chargée de la diaspora et des représentations du parti à l’extérieur que dame Brigitte Kuyo tiendra fièrement le drapeau bleu-blanc sur les bords de la seine. Une décision qui vient en quelque sorte réhabiliter celle qui n’a jamais reconnu l’autorité de Miaka à la tête du FPI.

« A sa sortie de prison, Affi a jugé qu’il fallait mettre tout le monde à l’aise vu le malaise crée par cette décision de Miaka de ne démettre que la seule Brigitte Kuyo à l’extérieur » nous confie une source proche du FPI. Malheureusement Brigitte Kuyo même si elle reste une confidence particulière du nouvel homme fort du FPI, son pouvoir de décision reste limité. AFFI NGUESSAN qui hérite donc du travail de la direction intérimaire ne commettra pas à son tour l’erreur d’enrhumer à nouveau la machine FPI.

Enfin, selon des indiscrétions proches de la nouvelle direction du parti, le FPI devrait organiser son prochain congrès ordinaire courant 2014 et pourrait participer aux présidentielles de 2015 en Côte d’Ivoire. « Nous allons organiser un congrès après la décision de la CPI, si procès ou pas de Gbagbo. De toute façon nous avons 6 mois de délai constitutionnel pour une candidature aux présidentielles. Et nous devons savoir si oui ou non notre participation et dans quelle condition d’ici là ».
Pour rappel, le FPI a été crée en 1982 dans la clandestinité. Constitué en parti politique en 1988 et reconnu officiellement en 1990. C’est un parti de gauche, de courant social démocratie et qui lutte contre le néocolonialisme. Son Congrès introductif s’est tenu en 1988 à Dabou. Un 2e congrès a eu lieu en 1990 puis le 3e en 1994. Affi Nguessan prendra les reines du parti suite au 4e congrès de septembre 2001. Et depuis plus rien. Alors que selon les textes du parti, le Congrès devrait se réunir tous les 3 ans.

Philippe KOUHON/ Diaspo TV (www.daspo.net)
pkouhon@gmail.com


Lundi 9 Septembre 2013
Vu (s) 668 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !