Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Palais présidentiel: Ouattara fait le ménage dans sa sécurité

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 07:39 | Lu 1272 fois

L’information est encore gardée secrète. C’est une source proche du service de renseignements du palais présidentiel qui nous l’a livrée. Jointe pour lever tout doute dans nos esprits, elle est formelle : le président Alassane Ouattara a décidé de nettoyer les écuries d’Augias en se séparant de certains Blancs, membres de sa sécurité rapprochée.



Palais présidentiel: Ouattara fait le ménage dans sa sécurité
Selon notre source, il s’agirait de sécurocrates français dont le chef de l’Etat s’est attaché les services du temps où Nicolas Sarkozy était encore au service. Les patrons des services de renseignements et de l’espionnage, qui sont d’origine française, ont ainsi été débarqués, pour, confie notre informateur, « insuffisance de rendement ».

Qui sont-ils ? Que met-on dans ce vocable générique d’insuffisance de rendement ? Notre source n’a pas souhaité en dire davantage. Seule certitude : ces « Messieurs sécurité » du palais présidentiel ont été virés et remplacés par des Israéliens. Joints pour en savoir ce qu’il en est, plusieurs personnalités civiles et militaires bien introduites à la Présidence n’ont pas confirmé l’information. Toutes ont répondu qu’il n’en est rien. « Les Français chargés de la sécurité de Ouattara sont encore à leur poste », ont-elles soutenu en chœur.

Une d’entre elles, membre du groupement de la sécurité présidentielle (Gspr), a indiqué que, si d’aventure le régime devait s’attacher les services des Israéliens, ce serait en complément aux Français et pour d’autres missions.

Pour rappel, au lendemain des violences post-électorales, le président Ouattara s’était entouré de conseillers français, chargés des questions de sécurité et autres agents de renseignements sous les ordres desquels étaient placés les sécurocrates locaux, notamment le patron du Gspr, le lieutenant-colonel Diomandé Vagondo et son adjoint, Chérif Ousmane.

Du temps de «l’ami» Sarkozy, Ouattara avait obtenu de l’Elysée l’affectation à Abidjan de plusieurs hommes du Service de protection des hautes personnalités ( Sphp), qui dépendent du ministère français de l’Intérieur. Depuis la dernière présidentielle française, la donne a changé en France. Ceci explique-t-il cela ? Rien n’est à écarter.

A.N
L'Inter

Mercredi 18 Juillet 2012
Vu (s) 1272 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !