Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

PDCI-RDA : Le front anti-Bédié s’installe à Paris

le Lundi 17 Juin 2013 à 07:17 | Lu 1185 fois



PDCI-RDA : Le front anti-Bédié s’installe à Paris
Le front anti-Bédié s’installe à Paris

A Paris depuis la remise du prix Houphouët-Boigny 2013 de la paix au président français François Hollande, le président du PDCI prolonge son séjour parisien pour des raisons autant personnelles que politiques. Malgré l’arrivée des beaux jours sur les bords de Seine, il semble se profiler des moments tumultueux pour Henri Konan Bédié. En effet, il est né depuis quelques semaines, au sein des militants du PDCI en France, une frange d’hostiles au premier responsable du parti de Félix Houphouët-Boigny. A la tête de ce groupe de farouches opposants à la reconduite d’Henri Konan Bédié à la présidence du PDCI-RDA, se trouve Séry-bi Nazaire. « Il est temps maintenant pour le président Henri Konan Bédié de laisser la présidence de notre parti. Cela ne le rendra pas moins influent et important pour notre parti et au plan national.

D’ailleurs les textes du PDCI le contraignent à laisser les commandes du parti au prochain congrès. Si lui et ses inamovibles amis tripatouillent les textes afin de le maintenir à son poste, alors, le parti de Félix Houphouët-Boigny risque de rentrer dans une zone de turbulence sans précédent » nous a confié le fer de lance du ‘’Tout sauf Bédié’’ à Paris. Pour ce militant, il est temps de faire la place à d’autres talents et intelligences au service du PDCI-RDA et de la communauté nationale. « Bédié dirige ce parti depuis la mort de Félix Houphouët-Boigny, et il a été président de la Côte d’Ivoire. Même de l’exil jusqu’à son retour au pays, il a dirigé le parti, fût-il le plus intelligent d’entre nous, Henri Konan Bédié grandirait davantage à encourager et laisser émerger d’autres leaders et talents dans les rangs du PDCI.

Il ne peut d’ailleurs plus briguer la magistrature suprême ivoirienne à raison de son âge ; pourquoi voudrait-il donc se maintenir à la tête d’un parti qu’il ne peut conduire aux présidentielles. A moins que la volonté secrète de Bédié serait de faire de notre parti, une organisation politique vassale d’un autre, plus précisément du RDR. Nous avons beaucoup trop de valeurs au sein du PDCI pour rester dans une logique de parti auxiliaire » a soutenu Séry-Bi Nazaire.

Il faudra noter que depuis quelques jours, il y a de l’agitation dans les cercles des militants du PDCI-RDA en France, et le ‘’Tout sauf Bédié’’ semble être le fruit des frous-frous entendus ça et là dans la capitale française. Nous avons également appris la présence du jeune député et président de la jeunesse du PDCI-RDA Kouadio Konan Bertin dit KKB à Paris depuis le week-end dernier. Serait-il lié à toute cette agitation dans l’establishment PDCI à Paris, ou ne serait-ce qu’une simple coïncidence de calendrier des faits ?

L'intélligent d'Abidjan

Lundi 17 Juin 2013
Vu (s) 1185 fois



1.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 17/06/2013 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers PDCIstes, laissez Bédié. Ce qu'il cherche, Dieu le lui rendra. Laissez-le se cramponner à la haine qui l'incite à tenter de bloque le PDCI sous ses aisselles.

Dieu lui a gracieusement prolongé son existence sur terre. Il n'en veut pas. Cela veut dire qu'il veut le contraire. Laissez-le faire.

En ce qui me concerne, j'ai déjà lancé un appel en direction de ses enfants dont certains ont atteint l'âge de la retraite administrative = 55 ans.

Je leur ai demandé de convoquer une sérieuse de famille pour demander à leur papa de faire fi de ces hourras, et de dire :" STOP, C'EST BON. VOUS M'AIMEZ MAIS JE SUIS UN HOMME. JE SUIS FATIGUE. JE VAIS APPORTER MES CONSEILS A UN PLUS JEUNE..."

Si M. BEDIE ou ses enfants, s'abstiennent à prendre une telle décision, chers humains, laissons Bédié. Vous verrez très très bientôt son sort. Pas de la part d'un homme. Mais de la part de celui qui lui a fait tant de grâces et qu'il ne veut pas reconnaître.

Cette élection de 2015 pour laquelle il veut saborder le PDCI, laissez Bédié. S'il s'obstine, il la vivra à plus de 2 mètres sous terres. Ce n'est pas une menace humaine. Ni une prophétie orientée. Mais la sanction de la haine, de la méchanceté qui absorbent M. Bédié.

WAIT AND SEE....

2.Posté par Ousman le 17/06/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aimé Konan Henri Bédié est un moribond au service de Ouattara. Il pense duper encore une fois ses partisans même les Ivoiriens. La chance de vie, on a qu'une seule fois monsieur Bédié. L'article 11 de la constitution Ivoirienne a fait de toi le président de la République de Ci en 1993 après le décès du vieux Félix Houphouët-Boigny et présidant élu en 1995 par démocratiquement. Que cherchez vous monsieur Bédié ? N'est ce pas ce monsieur avec qui tu manage aujourd'hui, qui t'avait enlevé en 1999 par un coup était militaire ? Ou l'avez vous oublié ? Quant on atteint un certain âge, le cerveau ne répond plus aux problèmes qu'on lui présentent. Donc monsieur Laissez la place aux autres.

3.Posté par WALACE le 17/06/2013 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En quoi cela vous regarde
croyez vous que même si Bédié n'est plus là au PDCI Baoulé va voter pour Bété ???????
si le ridicule tuait , avez vous oublié la date du 27 octobre 1970 avec OPADJELI KRAGBE????????
combien de Baoulé avez vous enterré vivant ?????????????
tous ivoiriens savent qui êtes vous maintenant, vous me donnerez raison lors des prochaines élections
PHILIPP Mangou vient de le dire que bété n'est pas bon voilà pourquoi il a soutenu Dioula

4.Posté par la main de Dieu le 17/06/2013 15:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
de l'assemblée nationale , à la présidence de la république et du coup vertigé par un coup d'état .troublé et vu que ses biens sont verrouillés par ado et la France . Bedié n'est plus sur cette planète ,il est téléguidé et deboussolé par ado .si ado voulait appliquer ,Bedié serait déjà mort ,le mandat d'arrêt qu' il a lancé contre ado . donc pour lui rendre sa monaie bedié est contraint dans tous les cas jouer franc jeu avec le mossi pour sauver sa peau....

5.Posté par Sily Camara le 18/06/2013 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALLACE, wALLACE ! Je pleure pour tes maîtres et professeurs. Ils se sont donné tant de peine pour toi, mais ça n'a pas marché. Tu veux parler du génocide Guébié.?. C'est dur de te répondre à cause des questions qu'on se pose concernant ton niveau d'étude et de culture
Lis le peu. Kragbé Gnagbé, après de brillantes études en France a décidé de retourner dans son pays et de faire de la politique, mais pas au PDCI, parti unique de l'époque, mais en créant son parti politique ( le PANA ). La constitution l'autorisait, mais dans la pratique Houphouet ne voulait pas d'adversaire politique. Francis Wodié qui "mange" aujourd'hui avec le fugitif Ouattara était un des lieutenants de Kragbé. Une première fois il a été arrêté puis relaxé. Il est reparti en France pour en revenir quelques temps avec le même projet. Cette fois, Houphouet décide de l'arrêter. Kragbé a commis l'erreur de se réfugier dans sa propre région. Houphouet fait faire une battue pour le retrouver, en vain. Il décide donc de traquer les Guébié afin qu'ils livrent Kragbé. Léon Konan Koffi, ancien ministre, qui était à cette époque sous-préfet de Gagnoa est chargé de la mission. Il convoque les chefs de villages du canton Guébié à son bureau. A peine les vieux ont-ils mis les pieds devant son bureau que, prétextant que ces villageois étaient une menace pour lui, il ordonne aux gendarmes d'ouvrir le feu sur ces paysans aux mains nues. Dans les villages, c'est la colère. Houphouet saisit l'occasion. C'est le génocide, dirigé par le Capitaine Gaston Ouassenan Koné ( il est vivant ), l'adjudant Bakayoko, et l'armée française. On évalue à plus de 4000 morts, sans compter les disparus et les déplacés. Il n'y a jamais eu de guerre entre Guébié et Baoulé. C'est de la légende. Kragbé une fois capturé dans la forêt, après les tortures ( comme l'affectionne tes gars ) devait être transféré à la prison de Dimbokro. Il a été exécuté et enterré dans la broussaille entre Toumodi et Dimbokro, selon des vieux de Toumodi. Son corps n'a jamais été retrouvé. Il n'a pas eu droit à des funérailles. Ses principaux tortionnaires sont encore en vie: Ouassenan Koné et Konan Koffi. Laurent Gbagbo, fils de Gagnoa, devenu Président ne les a jamais inquiétés. Wallace, fait tout pour que, par tes écrits, on te respecte. ça n'a pas de prix.

6.Posté par Sily Camara le 18/06/2013 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon petit Wallace, par mon activité professionnelle, j'ai eu la chance de travailler à l'ouest. Les peuples de cette région sont exagérément hospitaliers. C'est pourquoi les nordistes ( ivoiriens, burkinabè, maliens, etc) y sont très nombreux, quelquefois plus nombreux que chez eux. Ce sont des exilés économiques. Je ne me ferai pas l'injure. Dans ma région adoptive, chez les Akan, le Dioula, appelé Kanga ( esclave ) connaît sa place. Il ne peut jamais prétendre au pouvoir ( même local ). Il ne peut jamais faire ce que les peuples de l'ouest, par leur hospitalité lui donnent la chance de faire. Informe-toi sur ce sujet. Mais en définitive, les Akan ont eu raison. Evite donc le tribalisme brut, primaire. Un jour ça va créer des problèmes aux Dioula. C'est du "déjà vu" ailleurs.

7.Posté par Filsdafric le 19/06/2013 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Le temps passe à grande vitesse et il est encore temps que le PDCI pense sans état d'âme à son avenir, s'il n'entend pas disparaitre dans la nature.
BEDIE a déjà fait son temps et malgré tous leurs tripatouillages, nul ne doute de l'impossibilité de son retour à la tête de notre pays. Alors pourquoi attendre plus longtemps pour dégager ce soûlard de la tête du PDCI et ainsi amorcer sa remontée des profondeurs des abîmes dans lesquelles l'a plongé WAT-LE-RAT,l'usurpateur venu d'ailleurs ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !