Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ouattara vient à Paris dire merci et signer un nouvel accord de défense

le Mercredi 25 Janvier 2012 à 16:43 | Lu 487 fois



Ouattara vient à Paris dire merci et signer un nouvel accord de défense
PARIS (AFP) - Le président Alassane Ouattara est reçu avec faste à Paris, qui voit dans la Côte d'Ivoire un exemple de démocratisation, tout en mettant en garde contre les violences menaçant le processus de réconciliation, moins d'un an après une crise post-électorale meurtrière.

Alassane Ouattara doit arriver à 14H30 GMT à l'aéroport d'Orly, où il sera accueilli par le ministre de la Défense, Gérard Longuet, un symbole alors que l'armée française a joué un rôle crucial dans son arrivée au pouvoir et que Paris et Abidjan doivent signer jeudi un nouvel accord de défense.

Il doit s'entretenir jeudi à l'Elysée avec le président Nicolas Sarkozy, avant un dîner d'Etat. Une rencontre est prévue vendredi avec des chefs d'entreprises français et ivoiriens. M. Ouattara quittera Paris samedi pour Addis Abeba et le sommet annuel de l'Union Africaine.

"Je viens d’abord remercier le président Sarkozy et son gouvernement pour l’intervention menée en avril sous mandat des Nations Unies. Sans elle, il y aurait eu en Côte d’Ivoire, un génocide pire qu’au Rwanda. Abidjan, c’est 6 millions d’habitants. Tel que c’était parti, on aurait pu avoir un million de personnes assassinées", a jugé Alassane Ouattara dans un entretien au quotidien Le Monde.

Ex-puissance coloniale, la France a été l'un des principaux alliés d'Alassane Ouattara lors de la crise de décembre 2010-avril 2011, qui avait fait 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite au scrutin présidentiel de novembre 2010.

En recevant ainsi Alassane Ouattara pour une visite d'Etat, Paris entend apporter son soutien à la réconciliation, tout en renouvelant ses mises en garde contre la poursuite des violences en Côte d'Ivoire.

Le ministère des Affaires étrangères a ainsi "condamné" l'attaque le week-end dernier à Abidjan d'un meeting de partisans de Laurent Gbagbo, appelant la justice à poursuivre les auteurs de ces actes, qui ont fait un mort.

Aucune réunion n'est prévue avec la communauté ivoirienne en France. Dans l'entourage de M. Ouattara, on fait valoir que le président était déjà allé à sa rencontre lors de sa première venue officielle en France, en marge du sommet du G8 à Deauville, fin mai 2011.

Mais cette décision peut aussi s'expliquer par la présence en France de nombreux partisans de Laurent Gbagbo, écroué depuis le 30 novembre par la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye qui le soupçonne de crimes contre l'humanité.

Ceux-ci ont prévu de se rassembler mercredi après-midi devant le siège de la Fédération internationale des ligues de droits de l'homme (FIDH), pour demander des enquêtes sur les massacres commis dans l'ouest lors de la progression des troupes d'Alassane Ouattara.

M. Ouattara a accédé au pouvoir après deux semaines de guerre grâce aux ex-rebelles nordistes et aux bombardements décisifs de la France et de l'ONU. M. Sarkozy avait été le seul chef d'Etat occidental à assister à son investiture en mai 2011.

Le temps fort de la visite du chef d'Etat ivoirien sera la signature jeudi d'un "accord de défense et de sécurité" rénové. La force française en Côte d'ivoire Licorne (1.600 soldats au plus fort de la dernière crise, 450 actuellement) ne doit plus compter à terme que quelque 300 militaires chargés de la formation de l'armée ivoirienne.

"La France doit rester dans notre pays plus longtemps et de manière plus substantielle. Je comprends les contraintes budgétaires, mais Paris doit bien prendre en compte la fragilisation de l’Afrique du Nord", a déclaré au Monde le président ivoirien.

Les dossiers économiques ne seront pas oubliés, alors que la France est déjà le premier partenaire économique de la Côte d'Ivoire, première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone.

Depuis la fin de la crise, la France a débloqué 400 millions d'euros de prêts, mais le gros morceau reste à venir: un "contrat désendettement développement" doté de deux milliards d'euros.

© 2012 AFP

Mercredi 25 Janvier 2012
Vu (s) 487 fois



1.Posté par jean bedel le 25/01/2012 19:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De grace pour que nous restons sur ce site epargner nous des articles de sorcellerie l AFP comme celui ci. Ce groupe est L un des attiseurs de guerre en Cote D Ivoire de part son jugement sujectif. Malchance!

2.Posté par gnhoua le 25/01/2012 20:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui on vous connaît.Vous quand quelque chose ne vous arrange pas c'est comme cela que vous reagissez.Acceptez qu'on vous dise un jour ce qui est la vérité.La haine qui est en vous vous rend aveugles et sourds.

3.Posté par Halin Bebel le 25/01/2012 21:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De quoi parle ce gnahoua? Demandez-lui,kesk'il appelle vérité? Avant les élections,ki dè 2 camps tuait? A t'il oublié la mort de plusieur gendarmes,femmes,hommes,enfants ds le nord du pays? Moi,je n'ai qu'une préocupation. Un digne fils de CI pourait-il me donner l'adresse e-mail de france24? J'ai trop de choses à leur dire. Meme s'ils ne s'en interessent point,je les leur aurais dites quand meme. Merci d'avance.

4.Posté par De Kartarin le 25/01/2012 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne cesserons de le repéter. Avant de dire que Gbagbo n'a pas voulu reconnaitre sa défaite,pouvez-vous nous dire sur une base claire, qui de Laurent Gbagbo et de Dramane Ouattara a remporté les fameuses élections prédentielles du 28 novembre2010? Car la confusion crée par Youssouf Bakayoko, en allant proclamer Alassane vainqueur dans son QG, reste intacte dans l'esprit de beaucoup de gens.A cela s'ajoute son refus du récomptage des voix ,proposé par Laurent Gbagbo. Selon certains observateurs cette proposition était une solution pour retablir la vérité quant au vrai vainqueur .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !