Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ouattara menace les «Gbagbo ou rien»

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 27 Mai 2015 à 07:41 | Lu 1053 fois

Fini, la récréation. Alassane Ouattara annoncé depuis hier à Odienné qu’il sera sans état d’âme avec les cadres de l’opposition ivoirienne, notamment ceux du mouvement majoritaire “Gbagbo ou rien” du Front populaire ivoirien (FPI) qui enfreignent aux lois.



“Parlant de l’arrestation vous dites, certains cadres du FPI, je crois que la question est mal posée. Nous, n’arrêtons pas les gens en fonction de leur couleur politique. Le ministère de la sécurité fait son travail en fonction des lois et règlement de ce pays. Il y a des lois et ceux qui enfreignent aux lois, si on prend quelqu’un en train de voler, on l’arrête et on l’envoie au tribunal. Ces gens apparemment ont violé la loi. Ils savaient bien qu’ils ne devaient pas organiser cette manifestation.

Ils ont voulu donc tenir tête aux forces de l’ordre. Et tout simplement la loi est appliquée. Et nous serons sans état d’âme. Nous le ferons avec fermeté,” a déclaré Ouattara, à la préoccupation d’un confrère proche des organes de l’opposition dénonçant les arrestations et emprisonnements de nombreux cadres de la tendance Laurent Gbagbo du parti récemment divisé par une autre branche, celle de Pascal Affi N’Guessan suspectée d’être affiliée au régime en place.

Le chef de l’Etat ivoirien a poursuivi qu’il veut la cohésion, la réconciliation mais pas un Etat de désordre.

“Nous ferons en sorte que les Ivoiriens soient en paix. Que la sécurité continue de régner dans ce pays. Il ne faut pas que les gens prennent pour prétexte la période électorale pour intimider quelques ivoiriens que ce soit. Il faut que nous allions à ces élections de manière apaisée, ensemble vraiment dans un esprit ouvert et démocratique,” a-t-il insisté.

Alassane Ouattara veut également laisser une Côte d’Ivoire moderne ainsi qu’un pays émergent en partant du pouvoir en 2020 et annonce qu’il ne croit plus à ces histoires de commissions électorales.

“Je veux vous laisser également un pays qui sera reconnu comme ayant des institutions fortes, ayant la capacité de faire des élections démocratiques, des élections transparentes. Et puis d’ailleurs après ça, ces histoires de commissions électorales, je n’y crois pas beaucoup. Elles seront remplacées par le ministère de l’intérieur et c’est le cas pour tous les pays démocrates, c’est le cas en France, au Sénégal,” s’ est expliqué le chef de l’Etat ivoirien.

Ouattara préfère une commission d’observation, mais comme son pays est dans une situation de crise il accepte la Commission électorale indépendante.

Selon lui, dès cette année, il aurait fait organiser les élections par le ministère de l’intérieur et de la sécurité. Parce que le ministère de l’intérieur en a la capacité. En confiant la tâche à la CEI, il pense que cette institution chargée des élections dans son pays est équilibrée.

Même si cet avis de Ouattara n’est pas partagé par l’opposition ivoirienne, le chef de l’Etat ivoirien pense que pour cette dernière élection, la commission peut faire ce travail et puis après les ivoiriens passeront au ministère de l’intérieur.

Dans moins de cinq mois Ouattara mettra en jeu son fauteuil alors qu’il a prêté serment officiellement en mai 2011.

Il ne voit pas d’inconvénient à cela puisque selon lui, lorsqu’il a constaté son élection par la Commission électorale indépendante, il a fait un serment par écrit dès le 2 ou le 3 décembre 2010.

“Mon mandat, pour moi, court à partir de décembre 2010 et c’était tout à fait normal. Et je veux être conforme à la constitution. La constitution dit que l’élection du président se fait le mois d’octobre de la cinquième année du mandat présidentiel. Mon mandat ayant commencé en décembre 2010, pour moi, même si je n’ai pris effectivement fonction qu’en mai 2011, je veux être conforme à la constitution,” a soutenu Ouattara.

Les quatre mois et demi voire cinq mois passés à l’hôtel du Golf n’auraient pas affecté son mandat. Il croit avoir largement rattrapé ce temps.

“En quatre ans, nous avons fait plus que notre prédécesseur en plus de dix ans. Donc ce qui m’intéresse c’est ce que nous faisons pour les Ivoiriens et non pas la durée de mon mandat,”a-t-il mentionné.

S’il a décidé de respecter la constitution de son pays, le chef de l’Etat ivoirien pense qu’il doit avoir un débat avec la classe politique pour la tenue des élections locales, même s’ il avoue que l’idéal serait pour lui qu’on revienne bien sûr à normaliser la situation en Côte d’Ivoire. C’est à dire les élections présidentielles en octobre, les élections législatives en novembre et les élections locales (municipales et régionales) en décembre 2015.

“C’est un débat que nous auront bien sûr avec la classe politique pour voir si nous avons besoin de ramener toutes les élections dans le dernier trimestre de cette année ou s’il faut attendre et trouver un autre moment pour le faire,” a prévenu Ouattara.

En attendant, il reste selon lui, indifférent face à cette situation.

Wassimagnon, Abidjan

Source: Koaci.com

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 27 Mai 2015
Vu (s) 1053 fois



1.Posté par dramanistan le 27/05/2015 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
>
Ah bon, Bictogo, Gon Coulibaly, Bacongo, Lobognon sont en prison?
Ferme-la si tu n'as rien à dire.

>

2.Posté par Sily Camara le 30/05/2015 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Simples convulsions d'un homme en agonie. Mais, il n'échappera pas à son destin: la morte subite.

3.Posté par ariel le 02/06/2015 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS ATTENDONS TOUT LE TEMPS DIRE QUE CE N'EST PAS LA FRANCE QUI DOIT REGLER NOS PROBLEMES OU DIRIGER LA COTE D'IVOIRE PAR PERSONNE INTERPOSEE.NOUS SOMMES D'ACCORD MAIS LA COTE D'IVOIRE N'EST PAS INDEPENDANTE SINON LA FRANCE NE PARTIRAIT NOUS FAIRE LA GUERRE LORS DES ELECTIONS POUR NOUS IMPOSER UN PRESIDENT.CELA DIT ,LORSQUE EN SON TEMPS BLE GOUDE ETAIT ATTACHE A SON LIT D'HOPITAL EN TANT QUE PRISONNIER DE KONAN BEDIE,IL A FALLU L'INTERVENTION DE M CHIRAC AUPRES DE BEDIE POUR LE LIBERER.CELA EST AUSSI VALABLE POUR LES MEMBRES DU FPI EN PRISON ET SURTOUT ENLEVES PAR LE POUVOIR EN COTE D'IVOIRE CAR IL FAUT PAS NOUS FAIRE CROIRE COMME JE L'AI DIT HAUT QUE LES AFRICAINS FRANCO DOIVENT REGLER LEURS DIFFERENTS SEUL A SEUL.MAIS POURQUOI LA PRESENCE DE L 'ARMEE FRANCO EN COTE D'IVOIRE?

4.Posté par barreto le 02/06/2015 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS N'ECRIVONS PLUS MAIS SUIVONS TOUT LE TEMPS LES EVENEMENTS EN COTE D'IVOIRE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !