Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ouattara coincé à quelques mois des élections : Forte pression sur le président de la République

L'Afrique en mouvement - L'Inter le Mardi 9 Juin 2015 à 09:35 | Lu 1937 fois



Dès son accession à la magistrature suprême de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara a fait des visites d’État dans les différentes régions une option pour le développement harmonieux du pays. Le chef de l’État use de ces visites, qu'il a entamées depuis les premières années de son mandat, pour engager des réalisations d'envergure à travers le Programme présidentiel d'urgence (Ppu), directement géré au Palais présidentiel.

Les régions visitées, comme à l'époque des fêtes tournantes de l'indépendance sous feu le président Félix Houphouët-Boigny, passent pour être des privilégiées, eu égard aux grands travaux d'infrastructures et d'aménagement dont elles ont bénéficié, mais aussi aux dons divers qui font le bonheur des populations et même des responsables locaux de l'administration.

A chacune de ces visites, la Première dame Dominique Ouattara, également, fait montre d'une magnanimité particulière à l'endroit des femmes, qui n'en demandent pas mieux pour améliorer leur quotidien. Ces gestes de générosité et les grandes réalisations sur le passage du chef de l’État ont commencé à suscité la convoitise de toutes les régions, qui attendent chacune son tour. Ils ne demandent tous que ça, les cadres des autres régions non encore visitées, qui attendent d'avoir leur visite d'État et leur part de réfection de voiries, d'électrification, d'adduction en eau potable, de ponts et bitumes, ou même de promesses de la part du président de la République.

Ce sont encore 13 régions qui espèrent accueillir, à leur tour, le président Ouattara avant la fin de son mandat. Il s'agit notamment de l'Indénié-Djuablin, du Sud-Comoé, du Gôh, du Loh-Djiboua, du Haut Sassandra, du Hambol, du Worodougou, du Kabadougou, du Folon, du Bafing, du Moronou, du N'Zi et de la Marahoué. En 4 ans d'exercice, en effet, Alassane Ouattara a visité presqu'une vingtaine de régions sur la trentaine que compte la Côte d'Ivoire. Dans l'Agnéby, où il était il y a un mois, le 6 mai dernier, il s'est promis de boucler ces visites dans les autres parties du pays avant la fin du mois de septembre. Cette promesse faite suscite déjà le bouillonnement au niveau des cadres des différentes régions concernées. Chacun se battant pour ''arracher'' sa date à la Présidence.

A 5 mois des prochaines échéances présidentielles, le chef de l’État est très coincé pour ces 13 régions restant encore à visiter. D'abord, il y a le calendrier qui semble assez court pour programmer toutes ces régions. Ensuite , les attentes des populations à l'occasion de ces visites. Tout le monde veut recevoir le président chez lui, mais surtout voir s'ouvrir des chantiers dans sa région, en prélude au passage du chef de l’État. Tous réclament des routes, de l'électricité et de l'eau. Ce qui nécessite de gros moyens à un moment où la priorité est au financement du processus électoral déjà entamé. Le Palais présidentiel peut-il entreprendre encore des grands travaux dans ces régions à visiter ? C'est la grande interrogation, qui trouve une part de réponses dans les dernières visites effectuées par le chef de l’État dans l'Agnéby-Tiassa et la Mé, où le président de la République ne s'est contenté que de promesses. Ce qui ne semble pas plaire à tous.

A l'image de certains cadres de l'Ouest pour qui une visite sans travaux préalables comme ceux dont ont bénéficié les premières localités compliquerait la campagne pour l'actuel tenant de l'Exécutif. Au fur et à mesure que l'on rapproche d'octobre 2015 (échéance prévue pour tenir l'élection présidentielle), la pression monte sur le Palais. Le délai devient de plus en plus court, et les incertitudes s'installent de plus en plus quant à la probabilité de parcourir toutes les régions restantes du pays. Ne pas le faire exacerberait les frustrations.


L'Inter
Mardi 9 Juin 2015
Vu (s) 1937 fois



1.Posté par Zadi le 09/06/2015 11:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez d appeler dramane président de la république n importe quoi il n est rien du tout ou bien le président des assassins si vous voulez merci

2.Posté par Cobiewo le 09/06/2015 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur le journaliste du quotidien inter que renferme votre expression "Ouattara coincé à quelques mois des élections : Forte pression sur le président de la République". C'est un coup de machette dans l'eau cette fois-ci pas dans le corps d'un être humain comme ils en ont l'habitude. Comme vous être petit dans la tête, tout vous émerveille. As-tu essayé cet exercice de faire le bilan des promesses faites par ce menteur? Tu comprendras aisément que ce qui est réalisé ne représente rien. Wat peut visiter toute la CI et promettre tout ce qui lui passe par la tête, cela n'émeut que les moutons de la "ouattarandie" qui doivent justifier leur pitance par la promotion dont ils bénéficient grâce au système de ratrapage ethnique qu'il a instauré depuis le coup d'état opéré par la France pour l'installer. Monsieur le journaliste, amuse toi à être léger de la sorte, nous serons nombreux à vos ramener la raison car ces genres torchons seront de plus en plus combattus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !