Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ouattara à Ouagadougou : "Chaque Burkinabè est chez lui en Côte d'Ivoire"

L'Afrique en mouvement - Afrik 53 - Les News en Ligne - 24h / 24 - 7 / 7 le Mercredi 18 Mai 2011 à 07:41 | Lu 788 fois

Lors de son voyage express chez lui au Burkina Faso, Alassane Ouattara a remercié Blaise Compaoré pour son soutien durant la crise postélectorale. La nouvelle donne en Côte d'Ivoire conduit à la relance de l'axe Abidjan-Ouagadougou.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Ouattara à Ouagadougou : "Chaque Burkinabè est chez lui en Côte d'Ivoire" | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique



Ouattara à Ouagadougou : "Chaque Burkinabè est chez lui en Côte d'Ivoire"
Changement d'approche dans les relations entre la Côte d'ivoire et ses pays voisins. Après le Sénégal, où il a été chaleureusement accueilli par Abdoulaye Wade, Alassane Ouattara s'est rendu lundi matin au Burkina Faso pour remercier son homologue Blaise Compaoré « pour tout ce qu'il a fait pour les Ivoiriens ».

À son arrivée, Ouattara avait dit à Compaoré : « Vous avez discrètement mais fermement contribué à faire en sorte que nous puissions arriver à des élections démocratiques et transparentes en novembre dernier, je pense très sincèrement que nous vous devons l'aboutissement de ce processus électoral. »

Terre d'hospitalité

Ouattara avait également abordé la délicate question de la communauté burkinabè de Côte d'Ivoire, qui compte au moins trois millions de personnes travaillant en majorité dans des plantations de café et cacao. Officiellement, plus 80 000 Burkinabè ont fui les violences postélectorales.

« La première priorité c'est d'arriver à réconcilier les Ivoiriens, à rassembler, à faire en sorte que toutes les populations qui vivent en Côte d'Ivoire le fassent de manière paisible et qu'elle redevienne la terre d'hospitalité et de tranquillité qu'elle a été par le passé », a déclaré Ouattara. Qui a par ailleurs affirmé qu'il n'était pas fier d'un certain nombre de malentendus et de mauvais traitements dont des étrangers ont souffert durant la crise postélectorale.

Accusé d'être d'origine burkinabè, Alassane Ouattara avait lui-même été empêché de se présenter à l'élection présidentielle de 2000 pour cause de nationalité douteuse. Une polémique politicienne qui avait alimenté la défiance de beaucoup d'Ivoiriens à l'égard des Burkinabè, la frontière entre nationalisme ombrageux et xénophobie étant toujours plus difficile à identifier.

Traité d'amitié et de coopération

« Il est urgent de continuer de renforcer l'axe Ouagadougou-Abidjan, chaque Ivoirien est chez lui au Burkina et chaque Burkinabè est chez lui en Côte d'Ivoire », a affirmé Ouattara avant de revenir à Abidjan. Dans un communiqué conjoint, les présidents ivoiriens et burkinabè se sont engagés à relancer les différents cadres de concertation, en particulier le traité d'amitié et de coopération conclu en juillet 2008 entre le président Compaoré, médiateur de la crise ivoirienne depuis 2007, et Laurent Gbagbo.

Mais le texte ne se limite pas qu'aux déclarations de bonnes intentions. C'est aussi l'occasion de remercier des alliés de poids : les forces de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) et la force française Licorne, dont Compaoré et Ouattara saluent le « professionnalisme ». (avec AFP)


Source : Jeune Afrique


Afrik 53 - Les News en Ligne - 24h / 24 - 7 / 7
Mercredi 18 Mai 2011
Vu (s) 788 fois



1.Posté par quartar le 18/05/2011 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hoooo pauvre Cote d'Ivoire .tu es devenue burkina.

2.Posté par traore modibo awa le 19/05/2011 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
burkina vrai vrai la mais c est nous meme c est pas quelqu un

3.Posté par wachagne le 19/05/2011 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'IMPORTE QUOI.CELA VA PRENDRE FIN UN JOUR ET CES BURKINABES AURONT QUE LEURS YEUX POUR PLEURER

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !