Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ouattara - Compaoré : pour conquérir la Côte d'Ivoire, ils ont tué Sankara et roulé Houphouët dans la farine !

le Dimanche 24 Juin 2012 à 16:53 | Lu 1583 fois



Ouattara - Compaoré : pour conquérir la Côte d'Ivoire, ils ont tué Sankara et roulé Houphouët dans la farine !
Tout est parti de la menace contre les frontières de la Côte d’Ivoire avec la Haute Volta. A l’époque, la fougue révolutionnaire de Sankara l’aurait amené selon ses détracteurs à dénoncer les frontières héritées de la colonisation qui selon lui n’auraient pas tenu compte des interactions sociologiques entre les peuples. Il aurait soutenu qu’il entendait provoquer une nouvelle conférence internationale pour redéfinir les frontières des Etats d’Afrique de l’Ouest, notamment, celles entre la Côte d’Ivoire et la Haute Volta.

En tant que garant moral de l’héritage colonial en Afrique de l’Ouest, notamment dans le cadre de la Françafrique, Houphouët-Boigny ne pouvait pas tolérer un tel discours à la frontière nord-est de la Côte d’Ivoire. A l’époque, c’est l’hebdomadaire Jeune Afrique qui évoquera le lien entre Houphouët-Boigny et l’assassinat de Thomas Sankara par Blaise Compaoré.

Mais le temps est passé. Plus de deux décennies plus tard, Ouattara et Compaoré sont en passe de réaliser le rêve de Thomas Sankara, à savoir remettre en cause les frontières de la Haute Volta héritées de la colonisation en occupant une partie de la Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, la Révolution Permanente a décidé d’entrer au cœur de la raison fondamentale qui motive Ouattara depuis plus de 20 ans, dans son ambition folle de conquérir la Côte d’Ivoire et y créer une nouvelle colonie voltaïque de peuplement économique.

Les tenants de cette affaire sont nombreux. Mais les chemins pour y parvenir ont été tout aussi nombreux.

Rien n’a été improvisé. Tout a été pensé et prémédité. L’assassinat de Thomas Sankara pour rassurer Houphouët Boigny et extorquer sa confiance ; le mariage avec Chantal la nièce d’Houphouët, obtenu par Blaise ; le mariage avec Dominique la secrétaire à tout faire d’Houphouët, obtenu par Ouattara ; ensuite, le poste de Gouverneur de la BCEAO, obtenu par Ouattara alors vice-gouverneur pour le compte de la Haute Volta, au détriment des cadres ivoiriens dans cette institution; puis par la suite, le Poste de Président de la Commission Interministérielle qui déboucha sur celui de Premier Ministre du dernier Gouvernement Houphouët ; tout ça a été préparé, minutieusement élaboré et exécuté avec dextérité par les deux frères stratèges, Blaise Compaoré et Dramane Ouattara.

Aujourd’hui, nous en sommes à l’évidence. Ils ont roulé Houphouët dans la farine en adoptant une méthode plus soft, plus élaborée pour obtenir le résultat que Sankara n’aurait jamais obtenu pour l’ex-Haute Volta, en faisant peur avec ses discours soi-disant révolutionnaires.

Alors pour ceux qui ne comprenaient pas pourquoi Ouattara, malgré les importants avantages financiers obtenus avec Houphouët et avec lesquels il aurait pu mener une vie paisible et dorée loin de la politique dans un pays qui n’est pas le sien, tenait coûte que coûte à diriger la Côte d’Ivoire, ils ont désormais la réponse. Et cette réponse est la suivante.

L’ex-Haute Volta, située en zone semi-désertique n’a aucune chance d’échapper à la pauvreté sauf si elle venait à faire une découverte de produits pétroliers ou gaziers dans son sous-sol. Pour sortir donc de cette pauvreté, il faut conquérir un nouveau territoire, de nouvelles terres. Mais où trouver ces terres riches et hospitalières qui offrent des opportunités inégalées de créer une colonie de peuplement et de développement ?

C’est bien évidemment en Côte d’Ivoire, ce pays riche, alors dirigé par un vieil homme menacé par un pseudo-révolutionnaire, pris à la gorge par la conjoncture économique et à qui ont fait miroiter le Programme d’Ajustement structurel, comme seul et unique alternative pour sortir de la dépression économique. Mieux, l’histoire du peuple ivoirien liée à celle de la Haute Volta, autrefois baptisée la Haute Côte d’Ivoire par le Colon, offrait des opportunités insoupçonnées de créer la confusion nécessaire à une conquête en vue d’un repeuplement économique.

Les rôles ont alors été partagés. L’infiltration de la famille du vieux revenait à Blaise. L’infiltration de son environnement de travail revenait à Dramane. Et plus d’une décennie plus tard, ils y sont arrivés. Grâce au grand âge d’Houphouët dont on pouvait abuser à souhait, grâce à l’ivrognerie légendaire d’Henri Konan Bédié mais aussi et surtout, grâce à la naïveté de Laurent GBAGBO qui croyait que la politique était un jeu d’intelligence entre personnes civilisées.

Alors ces vieux ont poussé la Côte d’Ivoire dans la merde. Et ils n’ont aucune solution. L’un est mort en 1993. Celui-là a été remplacé par un homme presque mort et qui porte inconsciemment le masque de l’alcoolisme. Le dernier fait encore rêver des milliers qui pensent qu’il est un révolutionnaire empêché de mener la Révolution par le Colon qui le fit capturer et déporter dans une prison à la Haye. Or mon intime conviction est que ce grand Monsieur est un patriote et un nationaliste, mais non un révolutionnaire. Un jour, je vous dirai pourquoi.

Pendant ce temps, chaque jour, ce sont des colonies et des colonies de voltaïques qui se créent dans l’Ouest ivoirien. Les terres sont arrachées et occupées. Et au lieu de soulever ce débat, ce problème crucial de survie, il se trouve des cadres qui pensent à leurs petits avantages sociaux et financiers, jouant ainsi le jeu de l’envahisseur au détriment de l’intérêt supérieur du peuple de Côte d’Ivoire menacé de disparition comme le peuple indien d’Amérique. Ils se laissent eux aussi rouler dans la farine par Dramane et Blaise.

L’un fournit les mercenaires armés avec la complicité de l’ancien Colonisateur pour protéger la campagne d’occupation des terres ivoiriennes, la campagne d’invasion, de remise en cause des frontières héritées de la colonisation française. L’autre joue l’imposteur, celui qui aime la Côte d’Ivoire et dont l’amour ne procure que mort, désolation et destruction.

C’est pourquoi nous poussons dès cet instant ce cri de libération : il faut mettre fin ici et maintenant à ce projet d’invasion voltaïque ! Il faut sortir des erreurs d’analyse et comprendre que la survie du peuple de Côte d’Ivoire est remise en cause par deux Voltaïques qui ont décidé de contester les frontières héritées de la colonisation en manipulant les faiblesses de Côte d’Ivoire hospitalière ! Il faut mener le combat de libération et d’affirmation de la Souveraineté du peuple digne de Côte d’Ivoire !

Il faut vaincre ou périr, car l’histoire ne nous pardonnera jamais d’avoir échoué. C’est pourquoi la Révolution Permanente est opposée à tout nouveau délai de grâce. Le combat pour libérer le peuple de Côte d’Ivoire, c’est Maintenant !


A Très bientôt.

Hassane Magued

Dimanche 24 Juin 2012
Vu (s) 1583 fois



1.Posté par TOURÉ MORY le 24/06/2012 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parfaitement d'accord mais comment parvenir à cette vraie libération ? Je pense que la première étape est la libération de Laurent Gbagbo. La deuxième phase , c'est l'exigence d'une élection anticipée . C'est dans ce sens que tout pourra être remis en ordre sinon, notre pays est perdu et nous avec.

2.Posté par URBAIN GODÉ le 24/06/2012 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je pense que la Haye est un gros piège. Car pendant que nous mettons toutes nos énergies dans la mobilisation pour la Haye, Ouattara donne notre pays aux Mossis. Quand nous finirons avec la Haye, les Mossis seront déjà installés sur nos terres et alors on fait quoi ? La solution des problèmes de notre pays ne sont pas à la Haye. Il faut affronter Ouattara et le chasser dès maintenant !

3.Posté par Benletoxik le 24/06/2012 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lecture de ce texte me donne des frissons tant le discours est cru et nu. Ce qu' Hassane dit est tellement vrai que ça nous laisse pantois. je pense pour ma part que le meilleurs moyen de réussir cette libération à laquelle nous aspirons tous, c'est d'abord de continuer à galvaniser les troupes tout en maintenant les rangs serrés par de pareilles production. IL FAUT QUE L'IVOIRIN N'OUBLIE JAMAIS SA VRAIE IDENTITÉ. Le reste, seule l'histoire future nous donnera les détails.

4.Posté par domi le 24/06/2012 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je donne parfaitement raison a urbain car le temps que nous prenons pour nous concentrer sur la haye ils nous auront deja tous chasser de la cote d ivoire

5.Posté par carole le 24/06/2012 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HASSANE, arrêtez de parler et AGISSEZ! cela fait tant de mois que la révolution permanente promet un changement imminent qui finalement est si lointain voire chimérique.... Réveillez vous mes frères et soeurs! ALASSANE dirige le pays d'une main de fer et les têtes de nos amis tombent et tombent... Alors HASSANE, les ivoiriens souffrent et vous, vous promettez le changement. Je veux bien y croire mais la réalité est que nous sommes enferrés et sérieusement. Et ce que tu décris est certes réel et sans appel, il faut le dire; mais VOUS qui annoncez votre venue depuiiiiiiiiiiis làààààà QUE FAITES VOUS? Il y a de véritables difficultés qui plombent la vie des ivoiriens, si vous ne pouvez rien faire (car ici on attend depuis maintenant trop de mois) TAISEZ VOUS !!!!!!!!!
franchement moi je suis fatigué et je suggère à chacun de nous d'essayer de se construire une vie meme dans ce climat délétère. Le maître mot ici c'est de s'adapter .....

6.Posté par Xerces le grand le 24/06/2012 23:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Carole ma soeur je vie cette colère qui est en toi mais nous n'avons pas le rapport de force de notre coté c'est par les appels les dénonciation de se regime par voie de presse comme fait frère Hassane que nous pourrions attiré l'attention du reste d

7.Posté par Xerces le grand le 24/06/2012 23:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Carole ma soeur je vie cette colère qui est en toi mais nous n''avons pas le rapport de force de notre coté c''est par les appels les dénonciation de se regime par voie de presse comme fait frère Hassane que nous pourrions attiré l''attention du reste d

8.Posté par LAMBANO le 25/06/2012 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci ma soeur Carole pour ce cri d'exaspération. Nous sommes fatigués, vraiment fatigués d'attendre les révolutionnaires permanents d'Hassane Magued qui semblent ne pas avoir la même notion de temps que nous. Bientôt ça fera un an qu'ils nous ont demandé de nous préparer au pire sans toutefois oublier de sortir nos plus beaux habits pour accueillir les vaillants guerriers en transe dont il faut éviter de croiser le chemin et fêter la nouvelle CI. Jusqu'à ce jour, RIEN. Et le pire dans tout ça, c'est que les ivoiriens bercés par de "faux" espoirs refusent de réfléchir à des stratégies en vue de se débarrasser de ce pouvoir moribond. Pendant ce temps egalement, les cadres de ce pays, les dignes fils soit se meurent soit se font cueillir et humilier comme des bandits de grands chemin. ARRETONS DE DISCOURIR ET AGISSONS MAINTENANT SINON IL SERA TROP TARD ET NOTRE PAYS SERA IRRECUPERABLE.

9.Posté par yurus le 25/06/2012 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, je ne crois pas en ce qui est dit dans cet article. ADO et Blaise ne sont pas des dieux pour planifier depuis des années quelque chose qui devait se réaliser de no jours. Ils ne sont pas les maîtres du temps pour savoir qu'ils survivraient durant tout ce temps. Par des concours de circonstance il s'est retrouvé dans une situation où il a senti qu'il pouvait être président de la RCI. Et comme il est difficile de résister au pouvoir ......
Il ne faut pas faire de OUATTARA et de BLAISE des gens super intelligents, capable de concevoir un tel scénario sur une longue période (30 ans en moyenne) tout en maîtrisant son évolution dans le temps. HASSANE laisse ces genres de discours là! Dis nous seulement quand et comment toi et tes gars alliez venir nous libérer. A moins que le vrai plan ne soit en fait qu'un souhait : voir soro se révolter contre ado, qu'ils se battent entre eux et que ado meurt.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !