Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Nouvelles nominations au FPI, les cadres exilés oubliés ?

le Mardi 10 Septembre 2013 à 00:00 | Lu 678 fois



Nouvelles nominations au FPI, les cadres exilés oubliés ?
La nouvelle est tombée le samedi 7 septembre 2013. La nouvelle direction du Front Populaire Ivoirien (FPI) est désormais composée de son président statutaire, Pascal Affi Nguessan secondé par 10 vice-présidents. C’est aussi 7 secrétaires généraux, plus de 40 secrétaires nationaux techniques et une trentaine de secrétaires nationaux chargés des régions. Une vraie équipe commando comme on le dit déjà dans plusieurs milieux.

Seulement, si l’on remarque plusieurs nouveaux entrants dont, Brigitte Kuyo, d’ailleurs la seule nomination consacrée aux nombreux ivoiriens de la diaspora et le parachutage du président par intérim, Miaka au 3e rang des personnalités politiques du FPI après Affi, Sangaré et Simone, plus d’un observateur de la vie du parti de Laurent Gbagbo peut toujours s’interroger sur l’opportunité de garder Simone Gbagbo à son poste alors qu’elle est toujours en prison et en face, ignorer tous les cadres du parti exilés. Même pas une motion spéciale à l’endroit du président Laurent Gbagbo, qui reste le garant moral du parti et qui aurait pu bénéficier ne ce reste que d’un poste de président d’honneur à titre symbolique comme on tente de nous en convaincre pour le cas Simone Gbagbo.

Pour comprendre cette nouvelle politique des frontistes, nous avons joint plusieurs sources bien introduites dans le marigot FPI depuis la Côte d’Ivoire et hors du pays. Voici leurs explications :

« D’abord la nomination de Brigitte Kuyo à Paris doit s’inscrire dans la seule dynamique de réconcilier tout le monde au niveau de la diaspora. » A cette première explication nous sommes amenés à nous demander mais avec qui dame Brigitte Kuyo était-elle en conflit parmi les ivoiriens de la diaspora ?
Sinon n’avait-elle pas été virée pour indiscipline vice à vis de sa seule hiérarchie ? Bref.

« Les autres nominations répondent à un souci d’être efficace sur le terrain en Côte d’Ivoire. Nous avons besoin d’une équipe pragmatique pour investir tout le pays pour la reconquête du pouvoir. » Mais alors pourquoi garder Simone qui n’est toujours pas libre de tous ses mouvements ? « Simone est un symbole. Son seul nom rassemble et mobilise. » Et les cadres exilés alors ? « Le problème n’est pas de nommer un et de laisser l’autre. Ils sont nombreux et sont tous utiles pour le combat, mais il fallait d’abord compter avec ceux qui sont sur le terrain véritablement ». Enfin, et Gbagbo dans tout cela ? Il faut comprendre donc que le FPI prépare résolument les présidentielles de 2015 sans Gbagbo ? « C’est le terrain qui détermine les leaders en politique. Gbagbo a réussi à se tailler un costume de leader alors qu’il avait en face de lui des grands noms tels que Wodié et Zady zahourou. Il faut donner à Affi Nguessan sa chance ! »

Après toutes ces explications, force est désormais de constater que le parti de Laurent Gbagbo a un nouveau chef et une nouvelle équipe commando prêts à aller à la reconquête du pouvoir d’état, et cela probablement en 2015, avec ou sans Laurent Gbagbo, encore moins les nombreux cadres exilés dans la sous région. La machine AFFI est désormais en marche. Qui pourra l’arrêter ?

Philippe Kouhon/ Diaspo Tv
pkouhon@gmail.com


Mardi 10 Septembre 2013
Vu (s) 678 fois



1.Posté par Sily Camara le 10/09/2013 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est simple, c'est une équipe pour l'action locale d'abord, malgré l'importance des exilés dans la lutte. Les structures externes existent et travaillent en harmonie avec les "locaux", en attendant de faire sauter la muraille pour le retour des frères contraints à l'exil pour échapper à la guillotine de Ouattara.

2.Posté par Osdansgorge le 11/09/2013 00:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Écoutez, tout le monde n peut pas être nommé mais tout le monde peut sauver la côte d''ivoire, nous ne sommes pas dans une lutte de succession à un trône royal. Et pour cela je salue la maturité de tous les enfants de koudou Gbagbo parce que pour eux ce qui importe en ce moment est l''objectif commun qui la lutte pour liberté et la libération de notre. Le reste c7 des "dibidibi" et "tabataba" qu''on gère pas. Merci à tous les combattants et combattantes pour votre humilité qui fait de vous des grands. Actuellement, la division est enterrée. Ceux qui n''ont pas été nommés à des postes doivent savoir que chacun dans l''ombre est nommé par Dieu pour interceder ou porter les autres dans la prière. Prions tous pour les autres.Dieu nous bénisse!

3.Posté par appoleader le 11/09/2013 01:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'oubliez pas qu'il est risqué pour un exilé d'entreprendre des actions politiques dans son pays hôte.
Autant mettre ceux qui sont sur place au travail pour qu'il oeuvrent au retour des exilés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !