Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Nouveau gouvernement d'Alassane Ouattara : voici les partis qui sont ok

le Lundi 12 Novembre 2012 à 00:35 | Lu 1430 fois

Le Gouvernement Ouattara III, comme nous l'avons annoncé, pointe à l'horizon. Dans la discrétion, le Président de la République, Alassane Ouattara, mène des discussions pour boucler l'équipe avec laquelle, il entend relever d'autres défis importants de son programme de gouvernement ''vivre ensemble'' en 2013.



Nouveau gouvernement d'Alassane Ouattara : voici les partis qui sont ok
Mais déjà, des formations politiques, selon nos informations, ne font pas de difficulté à participer au prochain gouvernement. D'un côté, il y a les partis membres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition au pouvoir). A savoir, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) d'Henri Konan Bédié, du Rassemblement des Républicains (Rdr) d'Alassane Ouattara, de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (Udpci) d'Albert Mabri Toikeusse, et du Mouvement des Forces d'avenir (Mfa) d'Innocent Anaky Kobénan.

Le Rdr (parti au pouvoir) et le Pdci, il faut s'y attendre, auront un nombre important de ministres en rapport avec leurs poids au sein du Rhdp. De l'autre côté, il y a la ligue des Mouvements pour le progrès (Lmp) composée du Cap-Udd de Gervais Coulibaly, de l'Udcy de Mel Eg Théodore, de l'Urd de Danièle Bonie Clavérie, du Mnc-Alternative de Kabran Appiah, et du Rpc d'Henriette Lagou. Ce groupement de partis de l'opposition, a-t-on appris, pourrait avoir deux ou trois représentants dans la nouvelle équipe gouvernementale. Il leur sera proposé nul doute de faire des propositions de noms dans ce sens.

Si ces deux coalitions (Rhdp et Lmp) sont quasiment Ok pour le prochain gouvernement Ouattara, l'entrée du Front populaire ivoirien (Fpi, ex-parti au pouvoir) est loin d'être un acquis. Des discussions pointues entre le pouvoir et cette formation politique sont prévues. La satisfaction des préoccupations essentielles du Fpi, pourrait amener ce parti à rentrer au gouvernement. Il s'agit, selon nos sources, essentiellement de la libération des cadres, dirigeants et militants du Fpi incarcérés à Abidjan et dans des villes de l'intérieur, de la levée de certains mandats d'arrêts visant des pro-Gbagbo, ainsi que du retour des exilés en Côte d'Ivoire.

Le régime Ouattara acceptera-il ces conditions ? Difficile d'y répondre. Mais nos sources révèlent que la question de la participation du Fpi au prochain gouvernement, divise les responsables du Fpi. Certains estiment que le parti ne peut rester indéfiniment en marge de la gestion du pays, et qu'il temps de mettre fin à la politique de la chaise vide, pour entrer au gouvernement comme l'ont fait d'ailleurs, le Rdr et le Pdci qui sont aujourd'hui au pouvoir. D'autres par contre, ne souhaitent pas voir le Fpi ''se rendre complice'' de la gestion du pouvoir Ouattara.

Pour eux, une éventuelle entrée au gouvernement sera synonyme de trahison à l'endroit de l'ex-président Laurent Gbagbo incarcéré à la Cour pénale internationale (Cpi) mais aussi à l'endroit des militants du Fpi. En entendant donc de voir ce que les discussions à venir entre le pouvoir et le Fpi vont donner, le Président de la République, Alassane Ouattara, peaufine, lentement mais sûrement, la composition de son prochain gouvernement qui pourrait être connu avant le début de l'année 2013.

Soir Info

Lundi 12 Novembre 2012
Vu (s) 1430 fois



1.Posté par Hermann N'da le 12/11/2012 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un non-évènement. Si avec:
- le PPTE (célébrée en grandes pompes et subitement tombé aux oubliettes),
- la réunification du pays avec ses retombées financières,
- l'apport des institutions financières internationales (Banque Mondiale, FMI....),
- le soutien indéfectible de la communauté dite internationale,
le "brillant économiste" peine à apporter un début de mieux être aux Ivoiriens là où l'Historien Laurent GBAGBO à réussi à gouverner avec moins de la moitié des ressources propres dans un pays coupé en deux pendant près de 10 ans, ce n'est pas le changement effréné de gouvernement qui apportera le miracle.
Dramane, tu vois qu'au pied du mur, tu ne fais pas le poids. Tires-en donc toi-même la conclusion.

SALUT A TOUTE LA RP !

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 12/11/2012 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après la "démonstration" magistrale du guerrie Hermann, apparait-il encore nécessaire de développer quelque chose, tant il a répondu à tout. Seulement, je voudrais relever à l'endroit de l'auteur du papier qu'il a mal structuré son développement pour être plus courtois, et ne pas dire qu'il ment. En effe, aucun militant sérieux du FPI ne peut évoquer " l'oisiveté" ou une prétendue "entrée du PDCI et du RDR dans les gouvernements du P.R Gbagbo pour attendrir qui que ce soit. Monsieur, pouvez-vous rappeler au souvenir des ivoiriens si au moment ou ces partis, le PDCI et le RDR entraient dans les gouvernements GBAGBO, la quasi totalité de leurs cadres était soit en prison, soit en exil interne ou externe ? Monsieur, qui nomme-t-ondans un Gouvernement ? Ne sont-ce pas les cadres ? Ou ces soi-disant cadres du FPI trouveront-ils les cadres à confier à Dramane OUATTARA ? Laurent Akoun qui dirigeait le parti sans compter, n'est-il ,pas ministrable aussi ? Non. L'heure est grave. Arrêtez de masturber votre esprit. Car vous finirez par éjaculer sur votre propre visage. En écrivant cette gymnastique, vous êtes rempli des arguments qui vous disent que vous mentez à vous-même, et que vous voulez distraire vos lecteurs. Non Monsieur, le FPI ne reconnaît pas Dramane OUATTARA comme le vainqueur de l'élection. Donc hors de question de lui apporter une quelconque attention. Monsieur, si les cadres du FPI ne s'émeuvent pas face aux bruits de vos élections locales qui "avalent" plus de personnes, êtes-vous vraiment sûr que c'est un strapontin ministériel qui fera abandonner son combat à un parti comme le FPI qui en a vu des vertes et des pas mûres ? Non, il ne sera jamais écrit que Dramane OUATTARA avait rempli les militants du FPI dans les prisons, dans les camps de torture, en exil, et que le FPI s'était déculotté devant un burkinabè. Tout réniement auquel il a résister face à l'immense HOUPHOUET BOIGNY. Non, l'heure est grave. Et le combat ne fait que commencer. Que ceux qui ont faim et qu'ils veulent mangent leurs dents passent à table. A l'heure du vrai repas, n'ayant plus de dents, à l'heure du vrai repas, ils ne délecteront que leurs lèvres...les yeux rouges.

3.Posté par Hermann N'da le 12/11/2012 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Patriote TCHEDJOUGOU OUATTARA

Ton intervention vaut vraiment son pesant d'or. Elle vient à point nommé pour mettre à nue la mauvaise foi de cet écrivaillon de journaleux avec ces analyses et projections à la limite de l'invraisemblable et du ridicule. Des affirmations truffées de mensonges qui n'ont pu encourager l'auteur à décliner son identité en signant, ne serait-ce que son chiffon d'article. Et appeler cela du journalisme.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !