Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Non, Monsieur Gbagbo, nous ne vous appellerons pas « président » !

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 13 Février 2016 à 07:35 | Lu 1624 fois



Laurent Gbagbo a perdu son titre de « président » dans le prétoire de la Cour pénale internationale (CPI), où il est jugé avec Charles Blé Goudé depuis le 28 janvier 2016 pour crimes contre l’humanité. Au cours de l’audience du 12 février, les juges ont demandé « instamment » à ses avocats « d’éviter d’utiliser le mot “président” lorsque vous qualifiez monsieur Gbagbo ».

C’est la représentante des victimes, Paolina Massida, qui, la veille, avait interpellé les juges. « Maître Altit se présente comme l’avocat du président Gbagbo » avait-elle ainsi protesté, faisant bondir l’avocat parisien. « Dans notre culture française, latine et ivoirienne, on donne toujours à un ancien président et à un ancien haut magistrat du pays, un titre. » L’avocat ajoutait que « ne pas le faire, c’est s’attaquer au peuple ivoirien et à sa liberté de choisir qui il entendait choisir en octobre 2000, lorsque le président Gbagbo a été élu. »

Puis, soulignant que son client est présumé innocent, il regrette qu’« on vous demande d’attaquer dès le départ la légitimité du président Gbagbo ». Il faudra 24 heures aux trois juges pour décider. « Vous avez parfaitement raison maitre Altit, une fois président, toujours président », commence d’un ton léger le président Tarfusser, et « même si on est président d’un club de foot, ajoute l’italien. Mais ici, nous sommes dans une salle d’audience et c’est un sujet fort sensible » et « qu’on soit président ou pas, les accusés sont tous égaux ». « Ce n’est pas matière à courtoisie », ajoute-t-il à ceux présents dans la salle d’audience et avec lesquels il devrait passer une bonne partie des prochaines années, mais « nous essayons juste de calmer un peu le jeu, tout simplement parce que vos propos pourraient être mal interprétés ».

Deux nouveaux témoins à la barre

Au cours de la semaine écoulée, deux nouveaux témoins ont déposé à la demande du procureur. Pendant presque dix heures, P536 a évoqué les événements survenus à Doukouré, un quartier de Yopougon, entre le 25 et le 28 février 2011. A la barre, il a raconté avoir été la cible de jets de pierres des partisans de Laurent Gbagbo suite à un discours de Charles Blé Goudé au bar Le Baron. Avec d’autres, le témoin riposte, à coup de pierres, aussi, lorsque la police du commissariat attenant, vers lequel se retranchent les partisans de Laurent Gbagbo, intervient.

Le témoin explique que les agents « tirent et lancent des grenades », et qu’il est lui-même blessé au pied. « Les gens tombaient », raconte-t-il, et « j’ai vu beaucoup de sang ». Répondant au contre-interrogatoire de maître Altit, le témoin lâche : « On était plus fort » et « c’est pour ça qu’ils ont appelé les forces de l’ordre ». Après lui, le témoin 190, une femme originaire d’Abobo, a raconté la marche du 3 mars 2011, l’un des cinq événements retenus par l’accusation pour démontrer que Laurent Gbagbo aurait, avec Charles Blé Goudé et d’autres, lancé des attaques contre des civils.


Ce jour-là, a-t-elle raconté en dioula, elle s’est rendu à une marche organisée par des femmes, avec une voisine, Fatoumata Coulibaly, qu’elle surnomme « Mama » à la Cour. Au carrefour Banco, l’ambiance est festive. Les femmes dansent et jouent du tam-tam. Puis la terre a « tremblé », et « quelque chose est tombé », un obus, lui a-t-on dit. « C’est tombé avec une grande force, ça a fait des dégâts énormes », raconte-t-elle. P190 se réfugie alors sous une table, aperçoit des corps étendus sur le sol, cherche « Mama », puis retourne chez elle. « Je me suis arrêtée devant la Cour et j’ai pleuré » précise-t-elle. « On a dit que Mama a été fauchée par une balle » et « je ne savais plus où je me trouvais… On était ensemble tout à l’heure, Mama et moi, et me dire qu’elle est décédée, ça… » Mais son récit s’étouffe dans un sanglot.

source : lemonde.fr

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 13 Février 2016
Vu (s) 1624 fois



1.Posté par sali le 16/02/2016 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS IVOIRIENNES ET IVOIRIENS ,POURQUOI CONSIDEREZ-VOUS CES DIRES DE CES VOYOUS OCCIDENTAUX LUCIFERIENS QUI CROIENT QUE TOUT LEUR EST PERMIS EN ASSAYANT DE NOUS FORCER A FAIRE CE QU'ILS VEULENT COMME SI CE SONT EUX QUI NOUS AVAIENT CREES ,ALORS QU'EN REALITE ILS NE SONT RIEN QUE POUSSIERE COMME NOUS .
CECI ETANT NOTRE SEUL CREATEUR C'EST DIEU VOUS AVIEZ COMPRIS BANDE DE SORCIERS ,DE FRANC-MACONS ,DE VOYOUS ,DE FÔMENTATEURS DE REBELLIONS ,FAISEURS DE COUPS D'ETAT,IMPOSTEURS ET PRETADEURS .
VOTRE SORT EST DEJA SCELLE DEPUIS VOTRE CPI PARCE QU'AVEC DIEU ON NE JOUE CHERS MECREANTS OCCIDENTAUX ENFANTS DE SATAN .

2.Posté par sali le 16/02/2016 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DES INDIVIDUS OBSCURS CES OCCIDENTAUX ALLIES DE SATAN .
CROYEZ-VOUS QUE VOTRE FRANC-MACONNERIE POURRA VAINCRE LE CHRISTIANISME CHERS VOYOUS OCCIDENTAUX .
VOUS ALLEZ PAYER CHEREMENT VOS BÊTISES QUE VOUS AVIEZ COMMISES EN CÔTE D'IVOIRE ET DANS TOUTE L'AFRIQUE .
SORCIERS ET VOYOUS .

3.Posté par sali le 16/02/2016 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ILS ONT DIT A LEURS ALLIES IVOIRIENS D'INTERDIRE LES PASTEURS EVANGELIQUES D'ACCES A LA TELE PARCE QUE POUR EUX CEUX PRÊCHENT LA VRAIE PAROLE QUI LES GÊNE ET LEUR DEMANDENT DE NE PLUS EMPLOYER LE NOM DE JESUS .
ALLEZ-Y COMPRENDRE CE QUE DIEU LEUR POUSSE DE FAIRE AVANT DE LES FRAPPER EN ENDURCISSANT LEURS COEURS.

4.Posté par sali le 16/02/2016 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CETTE FRANCE EST BIEN CONSCIENTE QUE LE CHRISTIANISME A FAIT ECHOUE SON PLAN EN CÔTE D'IVOIRE ET çA ILS SONT BIEN CONSCIENTS.

5.Posté par sali le 16/02/2016 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DONC ILS SAVENT DEJA QU'ILS ONT PEFRDU PARCE QUE LE DIABLE QUAND IL SAIT QU'IL EST VAINCU ALORS TENTE TOUT SACHANT QU'IL A DEJA PERDU.

6.Posté par Dougloudou Gnrangnrangnon le 22/02/2016 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du nimporte quoi de la part du juge president, cest la bande criminelle commabnder par le triste ADO qui panique et demande au juge de na plus appeler le President GBAGBO par son titre. La triste et menteuse re^présentant des soit disant victime du camp ADO a oulier ses victimes et soccupe du president GBAGBO car elle n'est plus sereine. Quant au temoignages, c'est du farfelus raconté par des fiottes a la solde de ADO et sa bande de fiottes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !