Connectez-vous S'inscrire
Afrik53.com  - La Voix Ivoirienne , Actualité ivoirienne et internationale, news côte d'ivoire, infos côte d'ivoire, ci news, ci politique , ci société,  nouvelle afrique, la voix d'afrique, infos afrique
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net

Rentabilisez votre site


Actualité Ivoirienne, Africaine & Internationale...
Notez

Niangon : tragique : Un étudiant surpris dans les bras de sa petite amie, tué par deux hommes en tenue




Niangon : tragique : Un étudiant surpris dans les bras de sa petite amie, tué par deux hommes en tenue
A l'origine, deux hommes en tenue. Le crime a été commis dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 février 2013, à Niangon, dans la commune de Yopougon. Comme nous l'indiquent en effet nos sources, cette nuit-là, l'étudiant en compagnie de sa dulcinée, une serveuse dans un maquis, répondant aux initiales de A.A et d'un ami, qui lui, est un couturier, s'offre une virée nocturne, là-bas à Niangon. Aux alentours de 3h du matin, tous conviennent de rentrer à la maison.

A en croire la serveuse, selon nos sources, en chemin, elle et son amant décident de s'amouracher. Et là forcément, leur ami est de trop. Ce dernier les comprend et les quitte pour retrouver son logis situé juste à côté, à la Cité Caistab, non loin de Niangon-Lokoua. Et toujours selon le témoignage de la jeune fille, l'étudiant et elle optent de donner un peu plus de « chaleur » à leurs amourettes, en s'engouffrant dans une baraque, à quelques pas de là. Mais alors qu'ils sont blottis l'un contre l'autre, ils sont surpris dans la mansarde par deux hommes en tenue. Ces individus les « brûlent » de questions dont ils semblent, eux-mêmes, se ficher des réponses. Et là, contre toute attente, l'un d'eux sort un poignard et le plante violemment au bas du cou de l'étudiant, dans la clavicule gauche.

Puis les deux hommes en treillis prennent le large. Abandonnant sur place le pauvre étudiant saignant abondamment. C'est en pleurs que la serveuse A.A court alerter des membres de la famille de Kouadio Jérôme habitant à quelques encablures de là. Ces derniers arrivent sur place et évacuent l'étudiant aux urgences du Chu de Yopougon.

Malheureusement, le pauvre succombe à ses blessures peu après. Sa famille porte plainte au commissariat de police du 17ème arrondissement. Qui sont ces hommes en tenue qui ont tué l'infortuné jeune homme ? Et quel est le mobile réel de leur acte ? Parce qu'il serait vraiment impensable qu'on tue un jeune homme, parce qu'on l'a simplement surpris en pleins ébats avec sa propre petite amie. L'enquête des forces de l'ordre devra édifier sur ce crime.



KIKIE Ahou Nazaire
Soir Info

Jeudi 21 Février 2013
Lu (s) 1359 fois



1.Posté par Yuotam le 21/02/2013 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez y demander à BEDIE et sa clique de lâche qui soutiennent le MOSSI l'émir du golf hôtel sous lagune ébrié, qu'est ce que Bédié pense de la mort de ce jeune étudiant BAOULE, mort pour rien, ce Kouadio.

C'est comme le jeune baoulé qui c'est fait arracher la Kekette et ses couilles dans la forêt de DAOUKRO, par les ZOZOS et DOZOS Burkinabè.

Je vous mets le lien car moi j'entends toujours les cris de douleur de ce jeune Baoulé de DAOUKRO, et tout ça dans le fief de c'est inconscient de BEDIE qui à vendu le pays a des Bôhgnôrôdjan, tous ces apatrides.

Ame sensible s'abstenir de regarder, moi cela fait 3 jours que je vois le visage de ce jeune BAOULE se tordre de douleur, voici le lien :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NE4xlxIw10g#

C’est une preuve supplémentaire que ce BURKINABE et sa pute JUIVE, c’est cette salope qui à jurer de liquider 100 000 Eburnéens, sont dangereux pour toute l’AFRIQUE.

2.Posté par soniayenon le 21/02/2013 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FRERE YUOTAM, LES BAOULES AVEC A LEUR BEDIE N'ONT QUE LEURS YEUX POUR PLEURER. PARCE QU'ON N'AIME PAS GBAGBO, ON EST OBLIGE DE VENDRE LE PAYS AUX BURKINAKES.
GBAGBO N'EST LA COTE D'IVOIRE.
AUJOURD'HUI LES IVOIRIENS SOUFFRENT DE PAR TA FAUTE : L'INCONSCIENCE QUAND TU ME TIENS.
LES FRCI NOUS TUENT . CETTE BANDE DE MALIENS -- GUINEENS ET BURKINABES ELIMINENT LES IVOIRIENS . QUE DIS-TU PDCI?
REGARDE GBAGBO A L'AUDIENCE : N'A T'IL PRIS DE L'EMBONPOINT? GBAGBO EST TOUJOURS FIDELE A LUI-MEME: TRES BEL HOMME.
PITIE POUR LE PDCI. CONTENTEZ-VOUS DES MIETTES ET LIVRER LE PAYS AUX ETRANGERS.

3.Posté par kirikou30 le 21/02/2013 16:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Seigneur ait pitie de ns pauvres innocents.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

CI - Politique | CI - Société | CI - Economie | Affaire à suivre | Sport | CI - Education | CI - FPI | Laurent Gbagbo | CI-Faits Divers | Entreprise








Infos Du Jour...

La France génocidaire

2 Commentaires - 18/04/2014 - Afrik53.com


Nos sites...Créé par Onalex
Onalex - Revue Eco