Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Négociation FPI-Gouvernement : Le rapport des commissions connu demain

le Samedi 26 Janvier 2013 à 01:14 | Lu 411 fois



Négociation FPI-Gouvernement : Le rapport des commissions connu demain
Depuis le vendredi 18 janvier 2013, le gouvernement ivoirien a invité le FPI pour la deuxième (après le dialogue républicain de Grand Bassam) sur la table des négociations aux fins de trouver une solution durable dans le cadre de la réconciliation.
Ainsi, a été mis sur pied, un groupe de travail paritaire Fpi-Gouvernement avec pour moteur plusieurs commissions paritaires conformément à la résolution 2062 du conseil de sécurité des Nations unies adoptée le 26 juillet 2012. Les commissions qui comptent chacune, 5 membres (FPI (5), Gouv (5) et qui ont débuté leurs travaux ce vendredi 25 janvier 2013 à 14h sont réparties comme suit : Commission Sécurité, Réconciliation, Jeu électoral et Etat de droit. Pour le FPI elles sont présidées respectivement par Michel Amani Nguessan, Dano Djédjé, Tapé Kipré et Seri Gouagnon.

Pour ce début des travaux, les commissions ont travaillé à travers plusieurs départements ministériels jusqu’à tard la nuit. « Aucune information n’a filtré jusqu’à maintenant. Et aussi, difficile de les suivre » nous raconte un confrère présent à Abidjan. Joint au téléphone, Miaka Ouretto, président du FPI nous informera que c’est bien demain samedi 26 janvier que les rapporteurs des différentes commissions rendront leur première copie. « Nous sommes confiants et nous espérons que cette fois, le gouvernement va aller plus loin dans la satisfaction de nos revendications ».

On se souvient, il y a deux mois, Miaka Ouretto conduisait une forte délégation de son parti en Europe dans le cadre d’une offensive diplomatique. « Je pars en Europe chercher la paix », avait-il annoncé au moment de quitter Abidjan. Aujourd’hui, avec cette participation au dialogue direct, signe d’une sérénité retrouvée après deux ans d’intimidation du régime, le FPI joue sa partition dans le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire. Reste à savoir si de son côté le président Ouattara pourra aller jusqu’au bout de ses promesses.

P.kouhon/ eventnews Tv


Samedi 26 Janvier 2013
Vu (s) 411 fois



1.Posté par Hermann N'da le 27/01/2013 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAINTENIR LA PRESSION OU DISPARAITRE

Un nouveau découpage électoral et régional consensuel

La libération du Président GBAGBO et de tous les prisonniers politiques

Le retour des exilés politiques

La libération des domiciles et des biens des pro GBAGBO par les frci

La mise en place d'une CEI nouvelle excluant les représentants MPIGO, MPCI, MJP

Le financement des partis politiques

Le dégel des comptes bancaires des pro GBAGBO

Des garanties suffisantes de sécurisation des élections

Voilà quelques points à satisfaire pour que le FPI aille aux élections locales à venir.

Si ces conditions ne sont pas remplies et que malgré cela le FPI décide de légitimer le régime sanguinaire qui subit maintenant le chantage de ses maitres, alors, tant pis pour ce parti qui aura trahi la cause du Peuple Digne de Côte d'Ivoire et qui aura, de ce fait, signé son déclin irréversible dans l'abîme.

A bon entendeur salut !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !