Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

NEW YORK: Scandale à la mission de la Côte Ivoire à L’ONU, L'Ambassadeur Youssouffou Bamba vend les biens de l'Etat

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Actu Africaine & Internationale le Vendredi 13 Mai 2011 à 12:46 | Lu 784 fois



NEW YORK:  Scandale à la mission de la Côte Ivoire  à L’ONU, L'Ambassadeur  Youssouffou Bamba  vend les biens  de l'Etat
( trueworldnews.net ) “Pour ceux qui connaissent l’ homme, la nouvelle ne va pas surprendre. S.E.M. YOUSSOUF BAMBA JOSEPH est un habitué de ces genres de scandales”. C’est par ces mots que, un haut responsable de l’administration ivoirienne venu de Londres et de passage à New York s’est confié hier à son hôtel à TWN lorsque nous lui avons donné les informations récurrentes et de sources sûres qui circulent ces derniers temps dans toute la ville.

De la bouche de ce haut cadre, Mr JOSEPH a liquidé toutes les voitures des ambassades où il était avant d’attérir à New York. Même les salaires et l’argent destinés aux loyers des diplomates ont été détournés par cet homme à qui le President OUATTARA vient de confier ce prestigieux poste de la diplomatie ivoirienne aux Nations Unies. Ses créanciers seraient même en train de frapper à toutes les portes pour lever son immunité afin de le trimballer devant la justice Londonnienne.

A New York en tout cas, YOUSSOUFFOU BAMBA ne semble pas avoir abandonné sa façon de gérer les biens qui ne lui sont pourtant pas personnels. Ne dit on pas l’habitude est une seconde nature et que le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir ? Un coup d’oeil rapide sur le patrimoine de l’Etat ivoirien lui permet de se rendre compte qu’il ya de quoi à se mettre sous la dent ici, loin des yeux et des oreilles du tout nouveau Président ivoirien plus préoccupé pour l’instant à faire accepter par le peuple de Côte d’Ivoire ce pouvoir à lui offert par des forces étrangères .

Le premier patrimoine de l’Etat qui va assouvir les appetits commerciaux de BAMBA est le parc auto. Une dizaine de voitures nous apprend on, ont été liquidées à vil prix le mois dernier par celui là même qui déclarait dans le journal “l’Inter” du 9 Mai dernier que son “rôle en tant qu’ambassadeur est d’accroitre le patrimoine de l’Etat et non l’appauvrir” . Toutes ces voitures vendues étaient en bon état et aucune dépense supplémentaire ne s’effectuait d’ailleurs sur elles. A combien ont elles été vendues? Où est passé l’argent reçu de cette opération? Les ivoiriens de New York espèrent vivement que, un audit beaucoup plus sérieux du ministère des finances contribuera à la vérité. Bien sur, ce n’est pas celui ordonné et effectué par Bamba lui même que les contribuables ivoiriens attendent.

Après cette opération digne d’un grand “cars dealer”, Mr YOUSOUFFOU met le cap sur le patrimoine immobilier de l’Etat de Côte d’Ivoire à New York: L’ancien batiment abritant la réprésentation diplomatique avait été ravagé par les feux et a dû être vendu par l’ex ambassadeur sous les regards du ministère des finances. La somme d’argent collectée servira à l’achat de 15 appartements pour loger gratuitement les diplomates; “Une oeuvre d’une grande utilité” comme nous ont d’ailleurs confié plusieurs diplomates ivoiriens en poste à la Mission. Mais dès sa prise de fonction le 3 Janvier dernier, Youssouf Bamba, en plus de la résidence officielle, s’octroie lui même 2 appartements et fait occuper 8 par les diplomates sans salaires qui s’étaient tous retrouvés devant les tribunaux américains pour loyers impayés.

Entre temps, il trouve un moyen pour contourner la représentante du trésor qui est supposée suivre toutes les entrées et sorties financières de la Mission dont le compte bancaire, précédemment dans une banque à New York est désormais délocalisé à Washington DC, à 5 heures de route. Ce compte est désormais géré par Youssouf BAMBA seul, contrairement à l’ancien procédé qui exigeait la signature du payeur en plus de celle de l’ambassadeur.

Taxée d’être trop intrangisante, Mme le payeur sera sommée de vider les lieux par le nouvel homme fort qui le lui signifie d’ailleurs à une réunion du personnel. Ainsi BAMBA peut donc jongler seul avec les revenues du reste des logements qu’il est sous le point de vendre. Il aurait d’ailleurs changé tous les documents relatifs à ces maisons en se faisant passer pour le propriétaire, le seul ayant donc le droit de les revendre.

Dans sa réponse au confrère ivoirien “l’Inter”, Youssouffou n’a pas nié le fait qu’il cherche effectivement à manipuler de gros sous que rapportera la vente de ces logements: “Nous allons racheter l’imeuble vendu par nos prédecesseurs, c’est un batiment historique, tous les ambassadeurs sont passés par là. Donc on ne pouvait pas le vendre ”.

Vous avez bien compris ! comme tous les ambassadeurs sont passés par là, on ne pouvait pas le vendre même s’il a été ravagé par les feux. Mais, qui a dit à YOUSSOUFFOU que le nouveau propriétaire de cet immeuble est en train de le revendre pour que lui (YOUSSOUFFOU) le rachète? A New York, beaucoup d’Ivoiriens estiment que c’est juste une distraction pour justifier non seulement la vente de ces maisons mais aussi pour dire ce qu’il a fait de l’argent reçu.

Ce n’est pas tout: Les 50% du 5ème étage du bâtiment qui abrite la Mission, entièrement acquis par la Cote d’Ivoire sous Alcide Djédjé seront bientot loués à des particuliers. C’est une question de jours. Pour ce faire , il a décidé de licencier définitivement tous ceux qu’on taxe là-bàs de pro-GBAGBO et dont la période initiale de chômage technique de 2 mois vient d’ailleurs d’être prorogée d’un mois supplémentaire pour “difficultés financières” ( ? ) alors qu’en leur absence, de nouveaux récrutements se font. Ne nous demandez pas comment seront gérés les revenus engrangés par la location de ces bureaux. Yousouffou trouve t-il ainsi un moyen d’assurer sa retraite dans 3 petites années ?

Le Président OUATTARA va t-il arrêter ici et maintenant cette vaste opération de magouille et d’escroquerie que tout le monde suit à New York avec attention? Vente de maisons, vente de voitures, achat d’immeubles, location de bureau, c’est beaucoup trop pour un diplomate qui n’est pas un homme d’affaires…non ?

BRENDA Williams ( Traduction: Jack SARKORRACHI )


Afrik53 - Actu Africaine & Internationale
Vendredi 13 Mai 2011
Vu (s) 784 fois



1.Posté par JOHN BLE le 14/05/2011 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous les refondateurs même vous n'avez pas honte

2.Posté par collorado225 le 15/05/2011 03:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
de quoi parles tu mon chèr ablé de toute façon c'est vous qui êtes la faites ce que vous voulez mais ne tomber pas ds le fossé de ce que vous avez reproché à ces refondateurs là. si non c'est vous qui serez honteux parcequ vous parlez de reconciliation et vous mettez au chomage ceux qui on travaillé avec gbagbo. n'oubliez pas que vous avez siégé dans le gouvernement de celui que vous traité aujourd'hui comme un moins que rien. et koudou même ton ombre fait peur au RHDP!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !