L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mutinerie des rebelles Pro-Soro Guillaume contre Dramane OUATTARA : Les secrets d’un flop politico-militaire !

News en temps réel - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 10 Janvier 2017 à 00:00 | Lu 5199 fois



Afin de vous permettre de comprendre la mutinerie qui vient d’accoucher d’un Poste de Président d’Assemblée Nationale et d’environ 1000 milliards à pomper des poches vides du contribuable ivoirien, la Révolution Permanente a décidé avec l’accord de la Hiérarchie de vous livrer les secrets de ce braquage politico-militaire perpétré avec maestria contre Dramane Ouattara.

Les préparatifs

Depuis le courant du mois de septembre 2016, les Services de Renseignement de la Révolution Permanente ont conclu après croisement de plusieurs sources, qu’entre le 22 décembre 2016 et le 7 janvier 2017, une Opération militaire visant la prise du pouvoir était en préparation par le Sieur Guillaume Soro qui pour la circonstance a négocié et obtenu de certains de ses anciens Camarades d’Université, une union sacrée pour prendre le pouvoir si le processus de sa mise à l’écart par Ouattara était poussé plus loin.

Mais conscient que les zozos de FRCI proches de lui ne seraient pas capables de réussir une telle mission sans l’appui de véritables guerriers qui ont l’art du combat, Soro Guillaume a dégagé les moyens et mis en mission des hommes proches de lui pour recruter des mercenaires mais aussi et surtout certains des chefs d’Unité de la Révolution Permanente.

Ordre ferme a donc été donné à nos éléments de ne pas se mêler ni de près ni de loin de cette aventure entre rebelles.

Du coup, Soro s’est retrouvé seul, le dos au mur à l’approche des échéances de désignation du nouveau Président de l’Assemblée Nationale alors qu’il n’était pas sur la liste pour être désigné vice-président.

Devenu « le cabri mort qui n’a plus peur de couteau », il ordonne aux éléments proches de lui, notamment les hommes de Wattao, Morou et Fofié qui avaient été dispersés dans le temps pour éviter qu’ils mènent des actions de ce type et puisse contrôler des villes en étant regroupés, de faire du bruit un peu partout afin de créer un effet de surnombre.

Le flop militaro-politique prend. Ouattara se retrouve le nez dans le sable. Hamed Bakayoko tremble comme une fillette. Leur peur, ce n’était pas les hommes de Soro ; ils croyaient que certains éléments des Forces de Défense et de Sécurité allaient faire un ralliement et que les Forces combattantes de la Révolution Permanente au sein desdites forces allaient prendre le pouvoir. Mais c’était un flop bien réussi. Tout simplement.

Et pourtant, il fallait avoir la bonne information et faire cette analyse simple.


Les faiblesses actuelles du mouvement des rebelles pro-Soro:

1. Les effectifs. Ils étaient et restent insuffisants pour mener une Opération d’envergure, prendre le pouvoir, sécuriser l’ensemble du territoire et asseoir un règne stable. Même s’ils réussissent à s’emparer de quelques symboles du pouvoir, une action de rectification menée par nos Forces les balayera en quelques heures.
2. Les équipements. De vieux fusils mitrailleurs ainsi que des armes rouillées cachées à Doropo par Wattao sont largement insuffisantes pour faire face à une contre-offensive d’une semaine menée par un groupe d’hommes bien formés avec des équipements de pointe.
3. Les alliés de Soro : alliés de circonstance, ne disposant pas de toutes les cartes pour mobiliser un véritable ralliement, ces opportunistes veulent se rouler l’un ou l'autre à la fin de leur opération commune en faisant un coup de rectification. Du coup, une situation incontrôlable s’imposerait et la situation d’ensemble échappera à ces alliés de circonstance.

Les forces de l’Opération Soro:

1. La dispersion d’éléments sur le terrain, en petit nombre certes, mais capables de créer la psychose et une forme de guérilla éclatée sur toute l’étendue territoriale montrera que les hommes de Ouattra sont aussi insuffisants pour aller sur tous les fronts ouverts. Du coup la situation de pourrissement peut s’installer dans la durée et ouvrir des voies à toutes les surprises.
2. Très peu sinon aucun Gendarme ou militaire des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire ne voudra défendre le régime Ouattara. Dès lors, il ne restera à Ouattara que les hommes de Zakaria, Shérif Ousmane et les mercenaires Burkinabè de la GSPR ainsi que des pseudo forces spéciales qui sont avec lui. L'ONUCI et la France pourront le soutenir les Forces pro-Ouattara. Mais Hollande ne pesant plus rien dans l’opinion française, a choisi de jouer la carte de la prudence en gardant le silence et donc en se gardant de donner des ordres à l’armée coloniale française à Abidjan ; un silence qui aura fragilisé Ouattara et dilué son arrogance.
3. La peur de perdre le soutien des Sénoufos tous proches de Soro au cas où une action militaire conduirait à la neutralisation mortelle de Soro Guillaume était un facteur bloquant car en perdant ce soutien Ouattara perd toute sa base populaire du Nord de la Côte d’Ivoire
4. Le soutien de certains éléments pro-Gbagbo liés à certains anciens de la FESCI (Soro a négocié et obtenu une alliance de certains anciens de la FESCI pour prendre le pouvoir) pourrait à tout moment permettre de créer la différence dans l’opinion.

Mais dans l’un comme dans l’autre cas, les scénarios possibles sont les suivants :

Scénario 1: Ouattara va à l'affrontement après échec des négociations. Les mutins tentent de prendre le pouvoir et la situation s'enlise.

Dans ce Scénario, Ouattara avec le soutien de la France gagne et neutralise Soro. Il renforce sa sécurité. Mais il perd 70% de ses soutiens populaires du Nord. Une seconde action dans un court délai le mettra par terre.

Scénario 2 : Les mutins prennent le pouvoir et sont sous la menace de la CEDEAO et de la France. Les alliés Pro-Soro se déchirent et chacun veut contrôler la situation. Conséquence : une rectification générale par une action plus structurée s’en suivra.

AU FINAL

Il faut retenir que cette mutinerie aura révélé :

1. que contrairement au mensonge français pour justifier le massacre des ivoiriens en 2011 avec l’appui de l’ONU, aucun homme du Nord ne s’est levé pour arracher par les armes une victoire que GBAGBO Laurent aurait volée ; mais plutôt, il s’est agi d’une corruption morale générale visant à promettre à des désœuvrés et à des brigands sortis de prison, la somme de 5 millions de francs CFA (un peu plus de 7 000 euros) et une villa comme rançon pour aller tuer un ennemi politique qui les a battus dans les urnes ;

2. que Dramane Ouattara est un imposteur et qu’il n’a jamais eu de base politique ni d’emprise ou une quelconque autorité sur quoi que ce soit en Côte d’Ivoire. Vendeur d’illusion, il ne végète que par le mensonge, la triche, les fausses promesses et le faux et usage de faux ;
3. que la Côte d’Ivoire reste l’otage d’une bande de brigands qu’il faut sans plus tarder balayer de ce pays par une action de nettoyage total.

A très Bientôt.
Hassane Magued
La Révolution Permanente

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 10 Janvier 2017
Vu (s) 5199 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Politique | C.I - Société | C.I - Economie | Articles Sponsorisés | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Les syndicats / Grève





Bien Vivre en Bonne Santé





Les Articles les plus lus

Ma belle sœur me drague``

0 Commentaire - 17/03/2017 - Afrik53.com : Infos 7J/7


Incroyable !