Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Modification du code de la nationalité et de la loi sur le foncier rural: La Côte d’Ivoire menacée dans ses fondements

le Vendredi 16 Août 2013 à 09:16 | Lu 811 fois



Modification du code de la nationalité et de la loi sur le foncier rural: La Côte d’Ivoire menacée dans ses fondements
Au centre de la 4ème session extraordinaire qui se tient en ce moment à l’Assemblée nationale, il y a le code de la nationalité et la loi sur le foncier rural que le chef de l’Etat veut modifier par ordonnance. De toute évidence, le projet d’Alassane Dramane Ouattara menace la Nation ivoirienne dans ses fondements.

Alassane Dramane Ouattara voudrait-il détruire la Côte d’Ivoire dans ses fondements qu’il ne s’y prendrait pas autrement. Vouloir modifier par ordonnance le code de la nationalité et la loi sur le foncier rural au profit des étrangers, qui vivent dans les forêts ivoiriennes, c’est casser les piliers sur lesquels repose la nation ivoirienne. Le président de cette institution, Guillaume kigbafori Soro, a ouvert à cet effet une session extraordinaire le lundi 12 août dernier. Avec son projet, M. Ouattara va donner la nationalité ivoirienne par simple déclaration à des individus qui n’en ont jamais fait la demande. Et qui n’ont donc pas besoin de devenir des Ivoiriens. L’objectif pour Alassane Dramane Ouattara, c’est de se fabriquer un bétail électoral pour les élections de 2015. Ainsi donc pour ses intérêts politiques, M. Ouattara s’attaque aux fondamentaux sur lesquels repose le pays en tant que Nation forte et solide.

Le premier de ces fondamentaux, c’est l’économie de la Côte d’Ivoire. C’est, en effet, une lapalissade que de dire que l’économie de ce pays repose sur l’agriculture. C’est tous les jours que ce refrain passe sur les écrans de la télévision nationale. Cela veut dire que la Côte d’Ivoire tire l’essentiel de ses revenus du travail de la terre. C’est un pays à vocation agricole. Donner à tour de bras la nationalité ivoirienne à des gens qui n’en ont même pas fait la demande, c’est leur donner le pouvoir d’être des propriétaires terriens au même titre que les nationaux. Est-il besoin de rappeler que la nationalité est un élément fondamental de souveraineté d’un Etat ? La première mission d’un chef d’Etat, nous semble-t-il, doit être de défendre ses compatriotes. Quel est donc ce chef d’Etat qui se préoccupe plus des étrangers que des nationaux ?

Par ailleurs, il n’est un secret pour personne que tous ces hommes et femmes à qui Ouattara veut donner la nationalité ivoirienne rapatrient les ressources financières qu’ils tirent de la Côte d’Ivoire dans leur pays d’origine. Quel est donc ce pays qui refuse de protéger son économie en la livrant aux étrangers ?
L’autre élément sur lequel repose la Côte d’Ivoire et que Ouattara va mettre en mal avec son projet de naturalisation tout azimut, c’est la démographie. Pour tout dire, avec ce projet Ouattara veut réaliser un repeuplement de la Côte d’Ivoire.

A la faveur de la crise que le pays a connue, les étrangers qui vivent en Côte d’Ivoire notamment dans les zones forestières ont adhéré à la rébellion. Et se servant de l’argent que leur ont distribué les patrons de cette rébellion armée, ils ont chassé les nationaux de leurs terres pour s’en accaparer. Donner donc la nationalité à ceux-là, c’est leur donner en même temps le pouvoir de devenir des propriétaires terriens au détriment des Ivoiriens qu’ils ont chassés et dont ils occupent les terres. De sorte que ces nationaux n’auront plus la possibilité de retrouver leurs terres. Ils resteront donc définitivement des nomades dans leur propre pays.
L’expropriation des nationaux au profit des étrangers crée nécessairement une situation explosive qui menace la cohésion sociale, l’autre pilier sur lequel repose également la Côte d’Ivoire. En ce sens que cette situation peut provoquer, tôt ou tard, une guerre de reconquête des terres par les nationaux.

C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, notamment les questions de la nationalité et du foncier qui sont des questions très sensibles qu’il convient de les traiter avec beaucoup de délicatesse et non à la hâte comme veut le faire M. Ouattara. Ce sont d’ailleurs les seules questions qui rassemblent les Ivoiriens dans leur diversité.
Au cours du colloque organisé par la CDVR, il y a un peu moins d’un mois, à Yamoussoukro, et qui a rassemblé toutes les couches socioprofessionnelles du pays, il a été retenu unanimement qu’il ne faut ni toucher au code de la nationalité ni égratigner la loi sur le foncier rural.

Cette position rejoint en filigrane celle du Front populaire ivoirien (FPI) qui pense que l’expropriation des nationaux est un vaste complot dont les vrais instigateurs sont les multinationales qui veulent créer des plantations industrielles.
On se souvient encore que le vote de la loi sur le foncier rural avait été précédé d’une large consultation des populations en 1998. Et ce n’est pas sans raisons que le Parti ivoirien des travailleurs (PIT), des formations politiques et la quasi-totalité des organisations de la société civile estiment que les deux questions doivent faire l’objet d’un référendum.

A la vérité seule la position du RDR diffère de celle de l’ensemble des autres ivoiriens sur les deux questions portant sur la nationalité et le foncier rural. Mais n’empêche, Alassane Dramane Ouattara fonce tête basse.


Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr
Notrevoie

Vendredi 16 Août 2013
Vu (s) 811 fois



1.Posté par WALACE le 16/08/2013 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Force est de reconnaitre que depuis que ce groupe de Nazi au sein d'un parti politique Néo-nazi appelé FPI est venu au pouvoir de façon calamiteuse en Côte D'ivoire ,avec à sa tête un nullard en politique se faisant appelé Socialiste tout leur programme de projet est basé sur l'identité humaine , toujours loi de nationalisation, ou étranger , étranger , et avec cela ils veulent des bonnes infrastructures pour le pays , des universités pour le pays , de l'eau pour tous dans le pays , l'électricité pour tous dans le pays , une vie opulente pour tous dans le pays, or leur programme de développement pour la côte d'ivoire c'est étranger , étranger
comment peut -on se moucher et siffler à la fois FPI??????????
vous êtes nul quoi en politique

2.Posté par Sily Camara le 17/08/2013 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon petit, vraiment ton père a jeté son argent dans la lagune en t'envoyant poiroter à l'école buissonnière. Tu ne vaux vraiment rien. Chaque fois que tu arrêtes d'insulter et que tu veux argumenter, c'est une catastrophe. J'en suis sûr, tu es condamné au chômage à vie. A moins que tu n'ailles conduire, comme il est mieux, un "gbaka".

3.Posté par Hermann N'da le 18/08/2013 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE TEMPS, CET AUTRE NOM DE DIEU !!!

En réalité, Dramane veut devenir ivoirien, avoir accès à nos terre et se constituer un bétail électoral composé de ressortissants CEDEAO . C'est tout.

Sinon, c'est la toute première fois qu'un individu qui se dit président d'un pays, lutte de toutes ses forces pour déposséder les nationaux (qui sont sensés être ses compatriotes), de leurs terres pour les attribuer à des immigrés après leur avoir offert la nationalité.

Quand nous disions que cet apatride était un BOYORODJAN , on nous traitait de tous les noms. Aujourd'hui , le temps nous donne raison.

Même ANAKY et son MFA, membre du RHDP , la chefferie de SEGUELA et les députés PDCI ont fini par comprendre que Dramane est de SINDOU.

Comme on le voit, DRAMORT n'a pas mis du temps à se dévoiler au grand jour. Nous savions qu'il ne pouvait faire autrement que d'en arriver la. C'était, pour lui, un passage obligé.

Maintenant, ce n'est plus un secret, l'UNION SACRÉE des IVOIRIENS qui se met progressivement en place a décidé de consacrer la fin de l'imposture du mossi.

L'échec de Dramane est donc INÉVITABLE .

4.Posté par Hermann N'da le 20/08/2013 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes ici au pôle nord, Doriane la vraie, Lea, Fatim et moi-même.

Fatim qui a oublié sa tablette au pôle sud, avant notre départ, me charge de faire un gros coucou en son nom, à toute la RP et spécialement à :
Hassane Magued,
Fatim 1
Yuotam
Fati
TCHEDJOUGOU
Filsdafrik
GOUZOU GBETIAYI
Charlie Bronx
Nea
Grâce
Stayci
La Rédemption
Ignacio
Monsbil
Sily Camara
Zoumana alassane
Ousman
Marie Juliette
Meliane
Souscek
Paul
Saufsi,
KONE Cote d'Ivoire,
Français révolté

Et tous les autres Patriotes Combattants de la RÉSISTANCE. Elle souhaite à toutes et à tous, la protection divine.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !