Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mobilisation des ressources propres du Fpi: L’opération «Je donne au Fpi» démarre en force

le Mardi 5 Novembre 2013 à 05:56 | Lu 430 fois



Mobilisation des ressources propres du Fpi: L’opération «Je donne au Fpi» démarre en force
Qui veut voyager loin ménage sa monture, dit l’adage. Le Fpi qui a une grande ambition pour la Côte d’Ivoire, veut se donner les moyens de sa politique. Tel est le sens de l’opération de mobilisation des ressources dont le lancement a eu lieu, samedi dernier, à son siège provisoire à Attoban.

Pascal Affi N’Guessan offre un million de francs. Le bal est ouvert pour les donateurs qui étaient présents le samedi au siège provisoire du Front populaire ivoirien à Attoban. Les membres de la direction du parti se bousculent pour déposer leurs dons dans la corbeille. Le secrétaire général Laurent Akoun remet la somme de 50 mille francs. «Les amis du Fpi» offrent 4 bureaux complets. Cette organisation va équiper en ordinateurs, tables et chaises les bureaux du président du Fpi, celui de la Jfpi et de l’Offpi. «Numérique Tv» fait don d’une camera professionnelle dotée de trépied pour permettre au Fpi de capter les images de ses activités.

Yed Benson, opérateur économique, suit avec un don de 200 mille Fcfa, un important lot de vivres et de matériel de bureau. Il promet de donner la somme de 50.000 Fcfa chaque fin de mois durant toute cette opération. Touré Emma offre la somme de 100.000Fcfa. Apolos Danté, président de la fédération des Wê de la diaspora, remet la somme de 100.000Fcfa et 50.000Fcfa à la Jfpi.

Le secrétaire national du Fpi chargé de la Solidarité, Kouakou Kra, prend l’engagement de donner la somme de 50.000Fcfa chaque fin de mois toute la durée de l’opération. Richard Kodjo, Alphonse Douati, Koné Boubakar, Amani N’Guessan, Marie Odette Lorougnon, Pierre Djédji Amondji, Gnépa Iré Barthélemy, Dano Djédjé, Laure Anidier, Gervais Tchéidé, Paul Wood Agnéro, Assouma Juliette et de nombreux militants présents n’hésitent pas à s’acquitter de leur devoir.

Le lancement de cette mobilisation des ressources s’est certes fait dans la sobriété. Mais il a suscité un vif engouement.

Pascal Affi N’Guessan a dit que cette initiative doit fouetter l’orgueil militant de ses camarades. En ce sens que cette opération participe de la résistance du Fpi contre la volonté du pouvoir de l’asphyxier sur tous les plans. Il a invité les militants à donner les moyens au parti de résister au chantage, à l’assèchement financier et à tous les obstacles que le régime dresse pour empêcher le Fpi de reconquérir le pouvoir.

Il a rappelé que ce parti a toujours su puiser en lui-même pour mener la résistance quand cela est nécessaire pour l’enracinement de la démocratie. Affi N’Guessan a largement égrené les moyens par lesquels les militants et les démocrates devront contribuer. Citant, par ailleurs, les moyens de transferts d’argent et les virements bancaires sur les deux comptes du Fpi logés à la Sgbci et à la Bni. Aussi, ajoute-t-il, un service est mis en place à l’ex-Qg de campagne pour recueillir les dons.

Simone N’Guessan chargée de conduire l’opération a dit que l’objectif visé est la réhabilitation du patrimoine du Fpi. Et lui permettre de reprendre son fonctionnement normal. Le Fpi, souligne-t-elle, sort totalement ruiné et spolié de la crise dite postélectorale.

Rappelant que le parti a perdu son siège social littéralement saccagé. Le site sur lequel il comptait bâtir son futur siège est accaparé par le pouvoir actuel qui en a fait un camp de sa milice. Le matériel roulant du Fpi a été volé par les soldats du régime et le bâtiment qui abrite actuellement le siège provisoire a subi un pillage indescriptible. En plus, les cadres du parti ont leurs biens gelés. Le pouvoir refuse de verser au Fpi le financement auquel il a droit. Et les militants ayant subi un grave traumatisme ont besoin d’être assistés.

Pour Simone N’Guessan, en cette opération, le Fpi se dote des moyens pour faire face à toutes ses nombreuses charges.



Benjamin Koré
Notrevoie

Mardi 5 Novembre 2013
Vu (s) 430 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !