Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mission accomplie des missionnaires Français en Côte-d'Ivoire!

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Lundi 18 Avril 2011 à 08:14 | Lu 515 fois



Mr Nicolas Sarkozy le Président Français fièrement déclarait récemment que la France a accomplie sa mission en République de Côte d'Ivoire. Cette choquante déclaration en ce début du 21ème siècle nécessite une sérieuse méditation par rapport à l'avenir politique et économique de la Côte d'Ivoire et de la plupart des pays africains.

De quelle mission accomplie parle Mr Sarkozy?

La France a t-elle une mission à accomplir en Côte d'Ivoire après le 7 Août 1960 marquant sa date d'indépendance?

A mon avis la mission accomplie de la France dont parle si fièrement Mr Sarkozy après avoir tristement fait intervenir les missionnaires Français pour bombarder les symboles de la République de Côte d'Ivoire et capturer le Président Gbagbo pour le remettre de façon humiliante au leader de l'opposition et à ses bandes armées, est plus qu'une évidence que l'indépendance proclamée en Août 1960 n'était qu'une grossière farce. La mission accomplie de la France vient donc à bon point pour interpeller le vaillant peuple de Côte d'Ivoire que la liberté ne se proclame guère, elle s'arrache dans la douleur.

Par ailleurs, cette mission militaire française accomplie en Côte d'Ivoire le 11 avril 2011, au début du deuxième cinquantenaire d'espoir de la Côte d'Ivoire et de la plupart des pays africains est un message non codé aux africains et au monde entier que la France est et restera le maître en Afrique aussi longtemps que ses capacités militaires le lui permettront. Voici l'essentiel du message de la mission accomplie en terre Ivoirienne qui n'est qu'une reconquête à visage découvert des ressources naturelles de notre pays.

Cette mission dont parle Mr Sarkozy est donc un grand défit à relever, voir une lutte à mener afin d'espérer la gagner au moment opportun. J'appelle à la prise de conscience des citoyens Ivoiriens et citoyennes Ivoiriennes à continuer la longue et pénible lutte pour la vraie indépendance de notre pays. Je voudrais aussi interpeller ceux des nôtres qui ont le sens de l'honneur et de la dignité de ne point se tromper de combat en s'emprenant à Dramane Ouattara, qui comme le Président Laurent Gbagbo est une victime ne le sachant.

Ne perdons pas de vue qu'à l'image de plusieurs pays africains dont la Centrafrique et la République du Congo pour ne donner que ces deux exemples, la France a fait et défait selon son humeur et ses intérêts des régimes politiques. N'oublions pas non plus que les rebelles de Dramane Ouattara ont été organisés et militairement soutenus par la France depuis 2002. Ne perdons de vue enfin que depuis le 19 Septembre 2002 jusqu'au 11 avril 2011, les rebelles de Dramane Ouattara n'auraient jamais eu raison du Président Gbagbo et de la Côte d'Ivoire entière sans la mission accomplie de l'armée Française en terre Ivoirienne.

Pour accomplir sa mission qui en réalité consiste à recoloniser officiellement la Côte d'Ivoire, la France a manipulé l'ONU pour maintenir sa force militaire au sein des troupes d'interposition onusiennes pour atteindre son objectif, en procédant par sa méthode de choque maximum pour éradiquer toute velléité de résistante à travers les bombardements assourdissants et meurtriers pour réduire les populations Ivoiriennes à la soumission et à la mendicité totale. Seule la divinité évaluera combien de nos compatriotes ont été détruits par milliers sous les bombes et les missiles des missionnaires Français.

Compatriotes, pleurons dignement les martyres du combat de libération de notre pays qui croupi encore sous la domination de l'empire Français. Pleurons fièrement nos frères et sœurs, civiles et militaires tombés sur le champ de l'honneur. Faisons le deuil de nos vaillants citoyens dont le seul crime a été d'avoir osé demander plus de liberté comme le recommande le bon sens. Gardons en mémoire nos frères et sœurs, bébés, adolescents, jeunes, vieilles personnes et femmes enceintes qui ont été et continuent d'être sauvagement massacrés dans le cadre de la mission accomplie de la France en Côte d'Ivoire. Mais ne perdons pas de vue le long et pénible combat qui doit continuer absolument pour un avenir meilleur de notre pays.

Malgré ces agressions terroristes de la mission Française accomplie sur nos terres, malgré la guerre de la France et de l'ONU contre la Côte d'Ivoire, gardons espoir car toute chose à une fin. Rappelons-nous de la traite négrière aux conséquences inégalables, de la colonisation certifiée, de la ségrégation et de l'apartheid. Toutes ces grandes méthodes terroristes ont connu leurs fins physiques sans l'implication d'une armée des peuples noires du monde. Seules la fois, la volonté du changement et la détermination permettront certainement à l'aboutissement d'une société Ivoirienne libre et souveraine.

Par ailleurs, le Président Gbagbo a certes péché dans le choix de certains de ses collaborateurs, au niveau de ses tactiques et surtout d'avoir organisé l'élection présidentielle dans un conteste inapproprié, mais il n'a pas abandonné son peuple qui l'a élu et bien naturellement celui-ci sans aucun doute ne l'abandonnera pas non plus. Laurent Gbagbo a semé les bases irreversibles de la démocratie et de la liberté d'expression en Côte-d'Ivoire. Laurent Gbagbo demeure un symbole vivant dans la conscience collective des peuples Ivoiriens et africains.

Laurent Gbagbo est le symbole de la Cote-d'Ivoire nouvelle. Laurent Gbagbo ne mérite donc pas d'être traité comme un bandit. Fiers Ivoiriens et Ivoiriennes du sud, de l'est, du nord, de l'ouest et du centre, ne nous regardons plus en chiens de faïence car nous sommes tous victimes de la mission accomplie de la France en Côte d'Ivoire. Ne donnons surtout pas l'ultime chance encore à la France qui n'attend que la guerre civile totale pour justifier à la face du monde l'exécution des milliers de nos compatriotes lors de sa mission accomplie du coup d'Etat du 11 avril 2011, et surtout ne lui donnons pas un autre prétexte pour prolonger sa mission en terre Ivoirienne pour voler nos ressources naturelles et museler notre peuple à vie.

Ceci dit, ne nous en prenons pas à Dramane Outtara car ce serait un faux combat de lui attribuer ce qu'il ne mérite guère. Remettons nous de nos émotions le plus rapidement possible pour faire face aux grands défis du moment, à savoir la libération sans condition du Président Gbagbo, de tous ceux qui sont arbitrairement détenus, de l'arrêt immédiat des épurations ethniques, de la lumière sur les assassinats et du retrait des militaires missionnaires Français des terres Ivoiriennes.


VIVE LE PRESIDENT LAURENT GBAGBO

QUE DIEU PROTEGE LA REPUBLIQUE DE CÔTE-D'IVOIRE


Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Lundi 18 Avril 2011
Vu (s) 515 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !