Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mise en liberté provisoire de 32 pro-Gbagbo dont six ex-FDS

le Mardi 28 Janvier 2014 à 09:17 | Lu 1925 fois



Trente-deux personnalités proches de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo dont 6 éléments des ex-Forces de Défense et de Sécurité(FDS) ont été libérées, lundi, en fin d’après-midi par le 8è cabinet du tribunal de Première instance d’Abidjan Plateau, appris APA de source judiciaire.

32 détenus dont Martial Yavo, président intérimaire du Congrès des Jeunes Patriotes (COJEP de Charles Blé Goudé), deux militaires, trois gendarmes, et un policier ont recouvré la liberté provisoire après plusieurs mois de détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Le 31 décembre 2013, dans son message de fin d’année à la nation, le Président Alassane Ouattara avait évoqué un « réexamen des demandes de mise en liberté provisoire » des prisonniers pro- Gbagbo détenus dans les différentes prisons du pays.

Des centaines d’Ivoiriens proches de l’ancien Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo sont incarcérés dans plusieurs prisons, suite à la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011, ayant fait 3000 morts. Ces libérations devraient contribuer à l’apaisement du climat social en Côte d’Ivoire après plus d’une décennie de crise militaro politique.

Selon une source judiciaire, la liste des libérations est close. « Aujourd’hui c’est le 8è cabinet qui est venu pour libérer ses détenus, demain ça sera d’autres cabinets et d’ici à une semaine, nous aurons évacués les détenus inscrits sur la liste » a-t-elle ajouté.

‘’ Permettez-moi de ne pas vous dire au total combien de personne sont sur notre liste. Mais sachez que la majorité recouvrera la liberté. Ce n’est pas seulement les prisons d’Abidjan qui sont concernées mais aussi celles de Man, d’Agboville ….. Ce n’est qu’une liberté provisoire et ces personnes resteront toujours à la disposition de la justice chaque fois qu’elle aura besoin d’elles », a conclu la même source.

MC/hs/ls/APA

Mardi 28 Janvier 2014
Vu (s) 1925 fois



1.Posté par Jean-Claude EFFOLI le 30/01/2014 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La seule raison qui a conduit ces CITOYENS en prison, c'est le fait d'avoir pris position pour GBAGBO après les élections de 2010 dont GBAGBA. Donc si un seul est libéré, tout le monde devrait l'etr sans condition,sans préalable.Libérez tous les PRO-GBAGBO et vous verrez les sillons de la réconciliation qui ouvriront la voie a l'émergence2020.

2.Posté par nikki le 30/01/2014 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils ont commence ils vont termine ca ils le savent
tous seront liberes meme si ca doit pas les arranger ou que ca doit leur couter tres cher

3.Posté par ali le 30/01/2014 20:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nikki on ne va pas liberer ble - gbagbo et simone les dogbo aussi j ajoute les morts auront leurs justices.

4.Posté par django le kool le 30/01/2014 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si les morts ont une justice ,alors qu'on juge tout le monde au lieu de parler de liberté provisoire. Reconnaissons que les dossiers sont vides chers compatriotes.Les vrais tueurs de la trempe des cherif ousmane et ben laden sont couronnés,soyons sérieux!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !