Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Michel Gbagbo : "Je n’ai jamais joué de rôle politique auprès de mon père"

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 20 Février 2015 à 07:48 | Lu 561 fois

Michel Gbagbo, le fils de l’ancien président était entendu ce mercredi à la Cour d’assises d’Abidjan. Il s’est défendu de n’avoir jamais joué de rôle politique au sein du Front populaire ivoirien (FPI).



Michel Gbagbo est poursuivi pour son rôle présumé au cours des violences de la crise post-électorale de 2010-2011 en compagnie de Simone Gbagbo, la femme de l’ancien président, et de 81 co-accusés. Il dénonce sa présence à ce procès à la Cour d’assises d’Abidjan qui n’est dû, selon lui, qu’à son nom. Il était entendu ce mercredi à la barre ainsi que quatre autres accusés, rapporte L’intelligent d’Abidjan.

« Je n’ai jamais joué de rôle politique auprès de mon père », a-t-il indiqué. Il ajoute n’avoir jamais eu de rôle politique au sein du Front populaire ivoirien (FPI), le principal parti d’opposition créé par Laurent Gbagbo. « Je n’ai joué aucun rôle auprès de Monsieur Aboudrahamane Sangaré (alors Secrétaire général du FPI), je n’ai joué aucun rôle auprès du Secrétariat exécutif du FPI », s’est-il défendu.

« Parce que je suis le fils de Gbagbo »

Lui comme les quatre autres accusés ont récusé toutes les accusations de participation aux violences de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire qui aurait fait près de 3 000 morts. Michel Gbagbo s’est défendu : « Je ne me reconnais pas dans les faits qui me sont reprochés. Le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice m’a dit au golf que, instruction a été donnée pour m’arrêter. Et c’est plus tard qu’il révèle sur Onuci-Fm, que c’est parce que je suis le fils de Gbagbo que je fus arrêté. J’étais en ce moment en prison à Bouna. »

Il éclaircit ensuite ses liens avec Charles Blé Goudé, l’ancien chef des Jeunes patriotes, un mouvement de jeunes qui soutenait Laurent Gbagbo et qui est accusé d’avoir commis des violences : « Blé Goudé Charles, je le connais personnellement. Mais, je n’avais pas de réunion politique avec la galaxie patriotique. Je n’étais ni membre de la présidence, ni de la primature encore moins du secrétariat exécutif du FPI. Je ne m’intéressais pas à la politique ».

Simone Gbagbo, la femme de l’ancien président, sera entendu lundi prochain au tribunal d’Abidjan.

Afrik.com

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 20 Février 2015
Vu (s) 561 fois



1.Posté par Zadi le 20/02/2015 10:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le monde en l envers des criminels qui jugent de bon citoyens ne parlez pas à ces chiens ils ne comprennent rien à cause de leur carence intellectuelle

2.Posté par zabahi le 21/02/2015 18:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c''est pas grave michel,c''est la logique des choses ,des criminels qui jugent des honnetes citoyens;il faut croire en la justice divine,elle est la plus juste des justices. elle va fraper.

3.Posté par Ramsès le 22/02/2015 00:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour Dieu permet-il parfois ce genre de cochonneries : Des assassins qui jugent les honnêtes citoyens !!!
J''ai une seule envie : M''éloigner de ce monde pourri.

4.Posté par Ramsès le 22/02/2015 00:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi Dieu permet-il parfois ce genre de cochonneries : Des assassins qui jugent les honnêtes citoyens !!!
J'ai une seule envie : M'éloigner de ce monde pourri.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 00:00 Vive les politiques! À bas les politiciens!

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !