Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Message de AMON AGO Marthe aux populations de Côte d’Ivoire

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 3 Novembre 2015 à 07:34 | Lu 1603 fois



Message de AMON AGO Marthe aux populations de Côte d’Ivoire
Levez l’étendard de l’amour alléluia !

Trompette sonnez le combat !

Christ nous a donné la victoire alléluia !

Jéricho va tomber !!!

Fait à Abidjan Vendredi 30 Octobre 2015

AMON AGO Marthe

Ex- Assistante à la faculté de Droit, à l’université d’Abidjan

EX- Première Vice Présidente de L’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire

13ème Vice Présidente du Front Populaire Ivoirien (FPI) Chargée des relations avec les organisations et les personnes œuvrant pour la libération de Laurent GBAGBO.

Chers concitoyens,

Chères concitoyennes,

Vous les assoiffés de justice, de vérité, d’amour,

Vous qui rêvez d’une Côte d’Ivoire terre d’espérance, pays de la vraie fraternité où ses fils et ses filles vivront unis et solidaires,

Vous qui attendez l’avènement de la Côte d’Ivoire « Nouvelle patrie du Christ Jésus »,

Vous qui intercédez avec engagement pour que le gouvernement de DIEU devienne plus explicite,

L’HEURE A SONNE !
« La hache est déjà prête à couper l’arbre à la racine » (Mathieu 3 :10)

Le Règne de DIEU est là, à votre porte. Ouvrez vos cœurs ! Accueillez-le !

Vous qui ne supportez plus le règne du mensonge, de la violence et de la terreur en Côte d’Ivoire,

Vous qui êtes meurtris de voir l’injustice s’élevée en Côte d’Ivoire,

Vous qui n’avez plus la force de continuer de vivre dans la misère morale et matérielle dans cette Côte d’Ivoire,

Vous qui avez perdu des êtres chers, votre emploi, ou vos biens matériels dans cette guerre imposée à la Côte d’Ivoire depuis plus de 10 ans,

Je vous appelle.

Je vous appelle parce que l’heure a sonné !

L’heure a sonné parce que nous avons essayé tout ce qui est humainement possible pour nous libérer de ces puissances dominatrices. Mais cela n’a pas marché.

Nous avons tenté d’abord de les ignorer et de nous libérer nous-mêmes par la force de notre travail et de notre intelligence, et en retour ils nous ont imposé une guerre dans notre sommeil.

Nous avons recherché la paix en signant des accords et en leur donnant en toute sincérité dans la mesure du possible et de la loi ce qu’ils désiraient ; mais nos adversaires ont rusé avec nous et ont préféré la guerre.

Nous avons tenté de nous défendre dans une guerre injuste qui nous avait été imposée, mais nous avons été battus lâchement par ceux qui prétendaient être les arbitres et les médiateurs de paix. Dans la mêlée, notre commandant en Chef a été emprisonné et déporté.

Nous avons organisé des marches pacifiques et des sittings pour protester contre la violation de nos droits humains, et nous avons été violentés sauvagement en retour.

Nous avons organisé des conférences de presse, nous avons écrits des livres et des articles de presse pour dénoncer l’injustice et la violence que nous subissions, et nous avons été censurés, emprisonnés et embastillés.

Nous avons tenté de nouer des alliances avec d’autres puissances pour équilibrer les forces, mais celles-ci, par méfiance, restent sourdes à nos appels.

Certains de nos proches ont même tenté la compromission avec les adversaires en espérant ramollir leur méchanceté naturelle ou en espérant les détruire de l’intérieur. Mais, en retour, ils ont récolté que mépris, moqueries et quelques miettes de pains moisis de la part des adversaires.

Nous avons boycotté toutes leurs mascarades électorales pour leur démontrer que notre liberté et notre amour pour notre souveraineté n’étaient pas à marchander, ni à forcer ; mais ils ont violé notre Constitution et nos lois au grand jour, et aux yeux de tous ; juste pour nous montrer qu’ils avaient un profond mépris pour notre amour de la liberté, pour nos lois et pour la justice.

Aujourd’hui, nombreux d’entre nous sont découragés et se demandent que faut-il faire encore pour que ce cauchemar prenne fin ?

C’est pour répondre à cette interrogation que je m’adresse à vous aujourd’hui. Je viens vous dire que nous avons enfin trouvé ‘’LA SOLUTION’’ pour notre libération et pour mettre fin à nos souffrances.

La seule solution qui peut nous faire sortir de cette situation est de laisser Dieu combattre à notre place ; et d’être désormais des ouvriers de son Royaume.

Mais vous dites : qui es- tu ? Pourquoi parles- tu ainsi ? Comment concrètement accueillir ce Royaume tant désiré ?
Je ne suis rien ! Je ne vaux rien !

Je suis une fille de la Côte d’Ivoire, convaincue qu’il n’y a de Puissant que Dieu le Créateur, Immortel, Amour et, un seul libérateur, Jésus Christ de Nazareth, qui a donné sa vie pour la multitude, qui a pardonné à ses bourreaux, en somme qui a aimé son prochain de façon absolue et parfaite.

Je reconnais que ma soif de plus de justice en ce monde me pousse à partager avec vous des informations basées sur l’Agir de DIEU, au regard de l’histoire qui se construit entre la Côte d’Ivoire et Dieu, à l’instar de l’histoire advenu entre Israël et son Dieu.

D’abord, il faut convenir que ce qui se passe en Côte d’Ivoire n’oppose pas des personnes mais deux mondes : celui des dominateurs égoïstes, impitoyables. Et celui des dominés qui revendiquent les mains nues leur identité d’Être humain crée à l’image de Dieu.

Ensuite savoir qu’en parlant de règne, de royaume, cela suppose l’existence d’un peuple c’est-à-dire, un ensemble de personnes engagées dans des liens librement consentis et soumises à des lois qu’elles ont admises.

Enfin un royaume a un roi : Notre Dieu qui se révèle à travers les siècles et qui nous fait voir aujourd’hui les signes du triomphe de son règne de lumière sur le règne des ténèbres. « Mais heureux sont vos yeux parce qu’ils voient et vos oreilles parce qu’elles entendent (Mathieu 13, 16-17).

C’est pourquoi mon message s’adresse uniquement aux personnes qui réclament le règne de Dieu sur cette terre de Côte d’Ivoire. C’est vous le peuple sur lequel Dieu s’appuiera pour bâtir sa « Nouvelle Patrie » en Côte d’Ivoire. Désormais, vous vous appellerez « les NEO IVOIRIENS ».

La loi fondamentale de ce royaume est celle de l’amour-don de soi. Aussi nous faut-il accepter d’être régis par cette loi d’amour et d’appliquer de façon pratique ce don de soi pour intégrer maintenant le royaume de Dieu qui vient de naître en Côte d’Ivoire.

Je m’adresserais donc à toutes les couches de cette nouvelle patrie du CHRIST afin que chacun sache quoi faire de façon concrète.

D’abord, je m’adresse à l’armée de ce royaume. Vous tous hommes et femmes des forces armées qui vous réclamez fils et filles de Dieu en Côte d’Ivoire : « Ne prenez d’argent à personne par la force ou en portant de fausses accusations, mais contentez-vous de votre solde ». « Ne brimez plus, ni ne prenez plus la vie de vos frères et sœurs qui respectent notre loi fondamentale qui est l’amour-don de soi ». En agissant ainsi, vous démontrerez que vous faites partie des NEO IVOIRIENS et vous constituez ainsi cette nouvelle armée.

Je m’adresse maintenant à tous ceux qui sont en prison pour leurs opinions politiques et qui se réclament fils et filles de Dieu : « Pardonnez à vos ennemis, à tous ceux que vous tenez pour responsable de votre incarcération. Du fonds de votre cellule, élaborez un plan en fonction de vos compétences ou de votre métier pour impacter la vie de votre famille ou de votre prochain une fois sortie de prison. Pensez-y nuit et jour jusqu’à ce que la haine et la vengeance disparaissent de votre cœur et que l’espoir en un avenir meilleur renaisse en vous ».

Aux hommes et femmes civils, salariés dans le public comme dans le privé, je vous demande d’oublier tout ce qu’on vous a fait comme mal et qu’on continue de vous faire dans votre milieu professionnel. Si vous avez été victime du rattrapage ethnique, qu’on vous ait affecté à un travail qui vous déplait, qu’on ait diminué votre salaire, pardonnez à tous ceux qui vous ont fait ce mal. Pensez plutôt à travailler encore plus, à améliorer vos performances pour le bien de l’organisation pour laquelle vous travaillez et pour le bien de ses clients. En agissant ainsi, vous démontrez que vous agissez désormais selon la lettre et l’esprit de notre loi fondamentale amour-don de soi. Et vous ferez partie de cette nouvelle patrie où vos futurs patrons, citoyens eux-aussi de cette nouvelle patrie vous récompenseront pour tout le travail que vous aurez accompli.

Je veux m’adresser maintenant aux hommes et aux femmes de la communication en Côte d’Ivoire : que vous soyez de la presse classique ou dans les réseaux sociaux, que vous soyez militants d’un parti politique ou non, si vous vous réclamez fils et filles de Dieu, si vous voulez faire partie de cette nouvelle patrie, je vous demande de manifester de façon concrète le langage de l’amour dans toutes vos communications. Bannissez de vos écrits et de vos propos toutes injures ou insultes que vous utilisez pour qualifier vos adversaires. Même si les autres vous insultent, ne répondez pas par des injures. En agissant ainsi, vous allez contribuer activement à débarrasser notre territoire de cette atmosphère nauséabonde, de haine et de méchanceté que l’Adversaire a installée.

A toute la population, à tous ceux qui ont perdu un être cher dans cette sale guerre, vous qui avez perdu vos biens matériels ou votre emploi à cause de cette guerre : je vous demande de pardonner à tous ceux qui vous ont fait du mal. Pardonner, de façon concrète c’est quoi ? C’est de ne plus penser à vous venger de vos ennemis, c’est de ne plus penser à qu’est-ce que vous allez faire à vos ennemis si la roue tourne ou si la situation change ; c’est abandonner toute idée de punition et de laisser Dieu agir lui-même.

A titre individuel, nous sommes nombreux à nous débattre pour espérer parvenir à la fin de notre vie sur terre au royaume du ciel, parce que pour nous, un tel royaume ne peut exister sur terre. Cette approche n’est pas tout à fait exacte. Dieu a bel et bien promis un royaume sur terre qui va se poursuivre au ciel.

Sachez que Dieu a décidé d’établir son Règne de paix, de justice et d’amour sur la terre de Côte d’Ivoire.

Des prophéties et des signes sur l’avènement de ce Royaume sont nombreux. A titre d’exemple :

1) l’imam El Hadj Mamadou TRAORE de la ville d’Adzopé dit ceci (dans une interview accordée le 21 mai 2014 à un journal) : « ALLAH m’a révélé que bientôt toutes les souffrances vont prendre fin en Côte d’Ivoire. Pour cela, il recommande aux ivoiriens, la lucidité, l’amour, la sérénité, la foi et l’espoir(…) dans le Saint Coran, le prophète MAHOMET avait déjà dit qu’il arrivera un jour où danzal, satan, le démon, le malfaiteur, viendra bouleverser l’ordre établi par ALLAH et que c’est NABIL, JESUS, qui viendra combattre toutes ces mauvaises choses en vue de redresser la situation. La vérité triomphera toujours du mensonge. Le monde entier qui aura tout compris, se liguera contre le mauvais pour l’anéantir. Et ALLAH rétablira le bon dans ses droits et l’aidera à montrer le bon chemin à son peuple. »


2) « La Côte d’Ivoire Nouvelle Patrie du Christ », par le Cardinal POUPARD (envoyé en Côte d’Ivoire par le Pape à l’occasion de la fête du centenaire de l’Eglise Catholique en 1995).

3) La Côte D’Ivoire sera le lieu de départ du processus de la rénovation de toute l’Eglise par le Père TARDIF (en 1996).

4) La Côte d’Ivoire porte d’entrée du Seigneur en Afrique par un Américain et un Argentin (en 2008).



5) La récurrence des théophanies au cours de ces dernières années en Côte d’Ivoire et notamment les larmes de la vierge Marie (tout récemment).

J’ai été conforté dans ma conviction selon laquelle, nous sommes de Plain-pied dans le processus concret de la libération de la Côte d’Ivoire.

Mon frère, ma sœur, il est donc temps de renouveler ton alliance avec Dieu, de reconsidérer ton alliance avec Dieu faite de confiance, d’obéissance, de disponibilité absolue, de laisser tomber les actes et les actions qui ne glorifient pas Dieu.

« Dieu est Amour et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. » (1Jean 4,16).

« Soumettez- vous donc à Dieu ; Résistez au diable et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. » (Jacques 4, 7-8).

Chers concitoyens, chers NEO IVOIRIENS, voici la solution que je vous propose pour libérer notre pays du règne du mal et de l’injustice qui a court en ce moment.

L’adhésion d’un certain nombre à la loi fondamentale qui est celle de la pratique de l’amour-don de soi déclenchera l’établissement effectif du règne de Dieu en Côte d’Ivoire mettant ainsi fin à celui de Satan, ou des personnes qui lui sont soumises. [AR1]

Si donc, mon frère, ma sœur, tu veux être citoyen de la nouvelle Côte d’Ivoire, tu dois dire à Dieu que Tu t’engages à te laisser gouverner par la loi d’amour- don de soi ; et cela de façon audible parce que si Dieu, lui connait tes pensées les plus secrètes, satan ne le peut pas. Or, il faut qu’il soit informé de l’existence de ton pacte pour qu’il lui soit opposable. Par ailleurs, comme tu te sais faible, incapable par tes forces humaines d’aimer, demandes lui de te donner son Esprit Saint !

Tu demandes à Dieu de changer ton cœur ; de t’aider à désarmer ton cœur des rancœurs, du désir de vengeance, de la médisance. Demandes à Dieu de te rendre capable de penser à ton prochain, à son intérêt avant le tien ; à t’occuper des autres afin que lui-même se charge de gérer tes intérêts. Dis lui de te rendre capable de ne plus souhaiter le mal à ton ennemi.

En somme, il s’agit de signer aujourd’hui un pacte d’amour et de confiance avec Dieu, le Créateur afin de provoquer son intervention annoncée à maintes reprises pour te préparer à cet événement inédit dans l’histoire de l’humanité.

Chers amis du Dieu amour- don de soi, vous qui avez épuisé toutes vos forces humaines à rétablir la démocratie, à ramener la justice, la paix….

Vous qui souffrez de « la loi du plus fort », Dépêchons-nous de signer notre contrat d’adhésion pour une Côte d’Ivoire Nouvelle où chaque citoyen respecte l’autre ; où chacun se dévoue pour l’autre. Je crois, c’est pourquoi je parle.

HONNEUR, GLOIRE ET PUISSANCE A L’ETERNEL DIEU VIVANT QUI EST PERE, FILS ET ESPRIT SAINT !!!

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 3 Novembre 2015
Vu (s) 1603 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 00:00 Vive les politiques! À bas les politiciens!

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !