Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Message à la Nation de Ouattara: Mensonges et demi-vérités

le Lundi 2 Janvier 2012 à 08:27 | Lu 574 fois



Message à la Nation de Ouattara: Mensonges et demi-vérités
Alassane Dramane Ouattara s’est adressé le samedi dernier aux Ivoiriens dans un message où il a tenté de communiquer sa foi en un avenir radieux pour la Côte d’Ivoire. «Toute la Côte d’Ivoire est en chantier. Chacun peut le constater. Et la satisfaction qu’affichent déjà nos compatriotes est un encouragement pour le gouvernement», a déclaré le chef de l’Etat. Pourtant, la morosité des fêtes de fin d’année et surtout le désert électoral du 11 décembre sont les preuves patentes que les Ivoiriens ne sont ni contents de leurs conditions de vie, ni du bilan du gouvernement Ouattara.

Et ce ne sont pas les quelques manifestations d’autocélébration de quelques partisans du pouvoir qui cacheraient la dure réalité. «C’est un gouvernement de publicité et de propagande», faisait remarquer à juste raison un cadre du Front populaire ivoirien (Fpi). C’est peut-être dans cette logique que se situe le message de vœux du chef de l’Etat. A force de répéter le mensonge, dit-on, il finit par passer pour la vérité.

Le chômage au quotidien

La réalité des Ivoiriens, c’est le chômage au quotidien. Les entreprises continuent de licencier ou de faire du chômage technique. Les sociétés d’Etat et les établissements publics nationaux n’échappent pas à la donne. Le Port autonome d’Abidjan vient de mettre à la porte au moins 120 personnes. La première vague d’un programme de réduction du personnel qui devrait concerner 400 personnes. A l’Hôtel Ivoire, ce sont également des centaines de personnes qui sont concernés par le chômage. La RTI s’est déjà séparée de plus de 300 agents et des centaines d’autres pourraient suivre dans les semaines à venir. Les agents non fonctionnaires des programmes du ministère de la Santé sont dans l’œil du cyclone. Même la présidence de la République a mis à la porte plus de mille personnes.

Ce ne sont là que quelques exemples de cas bien connus. On ne parlera pas des milliers de personnes qui sont mis à la porte dans le plus grand secret dans les nombreuses entreprises qui ont subi de plein fouet la crise post-électorale et qui ne sont pas sur le point de retrouver leurs emplois.

La cherté de la vie

C’est un secret de Polichinelle, la vie est très chère en Côte d’Ivoire sous Alassane Ouattara. Les prix des denrées alimentaires sont hors de portée. Et le gouvernement ne fait absolument rien pour remédier à cette situation. Sous Laurent Gbagbo, l’opposant Ouattara critiquait la cherté de la vie. Aujourd’hui, il n’y fait même pas allusion. Mais plus grave, il fait croire que la population est heureuse alors que la situation a empiré. Alors qu’il trouvait le coût du litre de carburant exorbitant, M. Ouattara ne pense même à pas réduire le prix à la pompe. Au contraire, c’est la menace d’une augmentation qui se fait plus persistante.

Et puis l’insécurité ambiante que M. Ouattara a fini par admettre est là pour montrer que les Ivoiriens ne peuvent aucunement être satisfaits des actions du gouvernement Ouattara. Les Frci et leurs supplétifs les dozos qui écument villes et villages, où ils s’adonnent à tous les excès, ont fini de prouver que le nouveau pouvoir est totalement incapable de créer les conditions de tranquillité des citoyens. Si finalement M. Ouattara a réagi parce que les victimes des Frci dans le cas de Vavoua étaient ses partisans, il est trop de juger de l’efficacité des mesures qu’il a prises.

Les événements de Sikensi, juste après les menaces de Ouattara, sont bien la preuve que le pouvoir n’a pas toujours le contrôle de ses troupes. De sorte qu’il est archi-faux de déclarer que «nos familles ont retrouvé leur sérénité» et que «chaque Ivoirien peut vaquer tranquillement à ses occupations».
En réalité, les Ivoiriens vivent dans une véritable psychose, ne sachant pas quand ils peuvent être confrontés à ceux qui sont abusivement présentés comme des éléments indisciplinés des Frci. Juste pour sauver les apparences.

Les chantiers de Gbagbo

Quant aux travaux en cours et pour lesquels le chef de l’Etat ne s’est nullement gêné pour affirmer que le pays est en chantier, on ne cessera jamais de rappeler qu’il s’agit bien de travaux du président Laurent Gbagbo. Certains étaient en cours de réalisation, d’autres étaient pratiquement achevés. En tout cas, tout le financement était bouclé pour l’ensemble de ces travaux que M. Ouattara inscrit dans son bilan. Les deux ponts entre les 7ème et 8ème Tranches, le pont-piéton à Williamsville, le troisième pont Marcory-Riviéra, l’échangeur de la Riviéra II et le programme d’enlèvement des ordures ménagères ne sont nullement des inventions du nouveau gouvernement.

La particularité avec le gouvernement actuel c’est que les nombreuses femmes qui ont été recrutées pour le balayage des rues d’Abidjan sont nourries de paroles mielleuses. Les braves dames dont le travail a rendu si fier le nouveau pouvoir n’ont jamais reçu les salaires qu’on leur a promis. Conséquence : les rues sont de nouveau envahies par les ordures.
Finalement qu’a fait M. Ouattara en huit mois de présence au Palais présidentiel ? La remise en marche de l’administration à Abidjan et quelques rares villes de l’intérieur du pays ? Avoir créé 5000 emplois pour les ex-combattants ? Mais où sont-ils ?
M. Ouattara dit aussi avoir désarmé 10 000 ex-combattants. Ce qui reste à prouver.



Augustin Kouyo
notrevoie



Lundi 2 Janvier 2012
Vu (s) 574 fois



1.Posté par Marie d le 02/01/2012 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MOSSI DRAMANE LE BURKINABE,

VA METTRE EN CHANTIER LE BURKIN FASO TON PAYS, LE NOTRE LA COTE D'IVOIRE ETAIT DEJA UN PAYS CONSTRUIT PAR NOTRE PERE DE LA NATION FEU HOUPHOUET-BOIGNY.
MOSSI DRAMANE, QUE DIEU TE JUGE TOI ET TES CRIMINELS !

2.Posté par le messager le 02/01/2012 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut a tous ceux qui s'exprimeront sur ce sujet crucial de notre nation.
ALASSANE DRAMANE OUATTARA à un probleme.
avec l'aide de ces amis SARKOZY et OBAMA ,ils ont distribués des armes aux jeunes dioula,nigeriens,mossis et maliens a abobo au temps du regne de GBAGBO.
c'est ceux qui reclament ce que DRAMANE leur avait promis.
Malheureusement,ceux qui payent le lourd tribu sont les policiers qui sont assassiner dans l'exercice de leur fonction.
le 31 décembre,deux policiers un sergent-chef et un sergent ont été criblés de balles devant une église qu'ils surveillaient a abobo.
près de300 policiers ont été redeployés dans cette commune dont aucun d'entre eux n'avait meme pas un couteau a plus forte raison une arme.
DRAMANE dit que les policiers ont combattus ses poulins,donc c'est une maniere de regler leur compte...tot au tard ça prendra fin...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !