Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Menace terroriste en Côte d'Ivoire : Trois Ivoiriens identifiés parmi les islamistes

le Lundi 3 Juin 2013 à 07:25 | Lu 1209 fois



Trois (3) Ivoiriens feraient partie des islamistes au Nord du Mali.

L'information a été communiquée par le Préfet de Police du Haut Sassandra, le commissaire divisionnaire, Koné Zié, à ses éléments au cours d'une tournée de sensibilisation du lundi 27 mai au samedi 1er juin 2013, dans les commissariats et les districts de Daloa, Issia, Saioua et Vavoua. Dans ces zones placées sous son autorité, le premier responsable des forces de sécurité du Haut Sassandra a rencontré les policiers et leurs chefs de service pour les exhorter à une prise de conscience professionnelle face aux terroristes qui frappent à la porte de la Côte d’Ivoire. «Le terrorisme est à la porte de la Côte d’Ivoire», a-t-il soutenu.

Pour lui, la menace s’illustre par la présence du MUJAO (Mouvement de l’unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest) aux portes de la Côte d'Ivoire. «Il y a des Ivoiriens au sein du MUJAO, au Mali, qui connaissent bien la Côte d’Ivoire, ses points faibles et savent à quel moment frapper. Il faut cesser de prendre le travail à la légère, parce que la menace est réelle. Le danger est à nos portes. Ce ne sont pas les vols à main armée ni une affaire de braquage ou de coupeurs de route, mais c'est plus fort que ça.

Trois (3) Ivoiriens dans les rangs d’AQMI, attendent des instructions pour agir et menacer le pays. Avec trois Ivoiriens, tout le pays est menacé. D’où l’importance de la vigilance, par les renseignements à fournir, car vous n’avez aucune capacité de riposte», a dit le préfet de police, qui s’appuie sur les arguments des islamistes, selon lesquels tous ceux qui interviennent au Mali seraient attaqués.

Pour lui donc, un attentat pourrait être perpétrée contre le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, président en exercice de la CEDEAO et cible privilégiée des islamistes. Le préfet de police invite, à cet effet, les policiers à rester vigilants dans les contrôles. Il a même indiqué les produits qui doivent être le plus contrôlés, à savoir le gaz butane et l'engrais, utilisés régulièrement par les islamistes pour la fabrication de bombes artisanales. Déjà, Koné Zié annonce l'organisation et l'intensification des patrouilles de police en zones urbaines, en tenant compte des sites stratégiques pour protéger les sites et les infrastructures essentiels, relever et améliorer le niveau de protection des installations à défendre.

Marcel ZEPRE, à Daloa
L'Inter

Lundi 3 Juin 2013
Vu (s) 1209 fois



1.Posté par charlie bronx le 03/06/2013 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les autorités feraient mieux de communiquer des numéros de téléphone dédiés aux informateurs. Nous voyons tous des choses curieuses que nous ne voyions pas avant. Et chacun d'entre nous, quel que soit son bord politique, peut avoir des infos importantes à donner.

On ne sait jamais. Un petit détail peut sauver des gens.

2.Posté par doriane le 03/06/2013 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'importe quoi! TCHRRRRRRRRRRRR!
Signé: doriane, la vraie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !