Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Menacé par la CPI: Soro se prépare à livrer ses parrains

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 27 Août 2014 à 09:08 | Lu 2197 fois

Par Notre Voie - Sachant qu’il ira tôt ou tard à La CPI, Soro prépare déjà sa défense.



Guillaume Soro et ses hommes n’ont plus de doute quant à l’issue des échanges futurs qu’ils auront avec le bureau de la CPI. ils savent que l’actuel président de l’assemblée nationale séjournera
à la cour pénale internationale (CPI). Ils en sont d’autant convaincus qu’ils ont créé un groupe de travail pour préparer «la défense béton» de leur champion.

Le travail est très avancé selon diverses
sources et le groupe disposerait de plusieurs éléments de défense. Ce sont essentiellement des témoignages. Ils ont été réalisés grâce à un système informatique et vidéo appelé la vidéographie.
Ainsi, des textes écrits et même des dessins en leur possession pourront être remis à leurs avocats via ce système qui leur permettra de visualiser tout cela sur un écran de télévision.
Ils ont créé aussi une vidéothèque dans un domicile à Abidjan.

Dans ce sanctuaire, ils ont parqué tous les documents-vidéo qu’ils ont collectionnés ou réalisés.
Reste maintenant à savoir comment va se bâtir concrètement la défense.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il ne s’agira pas pour eux d’accuser linéairement Laurent Gbagbo dont ils ont attaqué le pouvoir en septembre en assassinant des milliers d’innocents ivoiriens, mais d’échafauder une stratégie autour du «vrai père de la rébellion armée».

Étudiant au département d’Anglais de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’université d’Abidjan (actuel UFR Lettres) à l’époque des faits, où pouvait-il trouver autant d’argent pour lever une rébellion et tenir tête à un pouvoir huit années durant ? Guillaume Soro a sans aucun doute dealé avec quelqu’un, un sponsor cossu, qui a dû financer régulièrement les nombreux assassinats de la rébellion dont il était le chef visible.

De là à prendre une ligne droite pour atterrir dans le jardin d’Alassane
Ouattara, il n’y a pas à chercher midi à 14h. Il est notoirement connu que l’étudiant Soro et ses acolytes militaires, tous caporaux et soldats du rang, n’avaient aucun copeck pour financer leur long séjour au Burkina Faso ponctué d’entrainements aux armes lourdes et légères.

Il a bien fallu une main noire gantée derrière pour les financer et assurer leur communication.
Ce jour-là, le jour où leur chef sera devant les juges de la CPI, cette main noire sera dégantée et le monde entier découvrira officiellement le visage inhumain qui a planté le sabre d’acier dans le cœur de la mère patrie : la Côte d’Ivoire.

Ce jour-là, assurent les hommes de Soro, ils feront confiance à leur mémoire, la mémoire de l’avant, l’après et de la crise elle-même. Déjà, en 2011, quand il était encore Premier ministre, Guillaume Soro
Kigbafori avait fait venir un bataillon de juristes étrangers à l’effet de voir s’il aurait pu être mis en
cause par la CPI. et surtout préparer ses arguments pour contre-attaquer. Depuis lors, il ne dort que d’un seul oeil. Comme le vieux crocodile qui ne veut pas être surpris.

Abdoulaye Villard Sanogo


Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 27 Août 2014
Vu (s) 2197 fois



1.Posté par TRAORE le 27/08/2014 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La place de SORO est à la CPI .il a trop tué...

2.Posté par Sily Camara le 28/08/2014 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce scenario pour se défendre est clair. C'est ce que tout le monde imagine. Mais l'information publiée par le journal paraît, comme si elle a été suscitée par Soro et ses proches pour calmer les ardeurs de Ouattara et ses gens de la CPI. Evidemment le journal "Nord-Sud" est mal placé pour le faire. Maintenant on le devine, en cas de transfèrement et de procès à la CPI, Soro n'acceptera jamais d'être le mouton du sacrifice. Autrement dit, il ne coulera pas seul.

3.Posté par souscek le 28/08/2014 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS BIEN TOUS, PERSONNE NE PRENDRA LE RISQUE D'ENVOYER soro le petit gros A LA CPI. TOUT LE MONDE SAIT CE QUI C'EST PASSE EN COTE D'IVOIRE, TOUT LE MONDE CONNAIT LES DESSOUS DE L'ICEBERG IVOIRIEN ! NI soro NI AUCUN DES COMZONES NE S'EXPRIMERA UN JOUR DEVANT QUI QUE SE SOIT ! DANS UN FALSE FLAG DEJA ECRIT ET EN COURS D'EXECUTION, ILS COMMENCERONS PAR S'ENTRETUER ENTRE EUX, ET LES BRAS ARMES DES PARRAINS FINIRONT LE TRAVAIL, PUIS LEURS BIENS "MALS ACQUITS" SERONT SAISIS POUR CONSTITUER L'EFFORT DE GUERRE DES PROCHAINES REBELLIONS § C'EST LE CYCLE INFERNAL DU COLON QUI S'APPUIE SUR LES CERVEAUX PRECAIRES DE NOS PAYS POUR PERPETRER LEUR REGNE FUNESTE §

4.Posté par Angoua d''Abolikro le 28/08/2014 19:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as tou di mn frère souscek.La f1 d''1e chse vo miéux ke sn commencement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !