Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Menace de déstabilisation - L`un des instigateurs des rumeurs mis aux arrêts - Le Gal Mangou et des éléments du FRCI cités

le Mardi 2 Août 2011 à 11:34 | Lu 960 fois



Menace de déstabilisation - L`un des instigateurs des rumeurs mis aux arrêts - Le Gal Mangou et des éléments du FRCI cités
Le vigile du maire de la ville d’Abengourou, un militant actif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp) dans la cité royale, connu sous le pseudonyme de ‘’Guizo’’, a été mis aux arrêts le jeudi 28 juillet dernier par les éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci). L'information émane d'une source militaire bien introduite. Qui note que cet agent de sécurité qui veillait jusque-là sur la personne du maire Nicolas Akon Yao et ses biens, disait détenir des informations sur un prétendu coup d’Etat qui était en préparation et dont les meneurs avaient choisi la ville d’Abengourou comme base.

L’informateur détenait même, selon nos sources, un plan d’attaque qui dévoile des caches d’armes et surtout la liste de 53 militaires, présumés commanditaires et acteurs du coup. Sur cette liste, figure en bonne place le nom du Général Philippe Mangou, ex-chef d’Etat-major de l’armée, et de nombreux éléments des ex-Forces de défense et de sécurité (Fds) toujours en fonction à Abengourou. La liste porte également des noms d’éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci) et même ceux de certains chefs traditionnels de la région de l'Indénié.

Prise très au sérieux par les autorités militaires locales, cette information va donner lieu à des dispositions particulières de sécurité, qui ont d’ailleurs secoué toute la région d’Abengourou pendant la semaine écoulée. Des chars et avions de l’Onuci n’ont à cet effet pas cessé de patrouiller dans la ville d’Abengourou, et de mener des enquêtes. Les éléments des FRCI, sûrs des informations qu’ils détenaient concernant des caches d’armes, ont fait des descentes musclées dans plusieurs localités, notamment à Niablé, dans la résidence du richissime planteur de cacao, Sansan Kouao en exil au Ghana, et surtout dans le village d’Abronamué, dans la sous-préfecture de Niablé, où la descente des hommes en armes aurait été particulièrement traumatisante pour les populations. L’aérodrome de la ville n'a pas été épargné.

Il a été passé au peigne fin par les militaires ivoiriens et Onusiens dont les efforts sont cependant restés vains. Selon nos sources, la situation devenait agaçante et la colère montait au sein des populations. Pour garder leur crédibilité vis-à-vis de la hiérarchie et des autorités nationales, et pressés par certains de leurs amis qui avaient appris que leurs noms figuraient sur la liste des acteurs, les responsables locaux des Frci décident de procéder à une confrontation entre l’informateur « Guizo », et les soldats mis en cause.

A l’exception du Gal Mangou qui n’a pu effectuer le déplacement ce jeudi, tous les autres militaires dont les noms figuraient sur la liste ont été entendus dans les locaux du commissariat de police, en présence de ‘’Guizo’’. Ce dernier disait détenir beaucoup plus de preuves à même de confondre ces ex-Fds qui soutenaient être objets de calomnies et de jalousies. Finalement, la forte pression de l’interrogatoire va faire craquer l’homme du maire, qui reconnaîtra finalement qu’il a menti. « J’ai fait ça pour qu’on me connaisse et pour que je devienne un vrai militaire », a-t-il lâché pour justifier son acte. En attendant de répondre de cet acte devant les tribunaux, il a été mis aux arrêts et se trouve dans les liens des FRCI à Abengourou

Blaise BONSIE

Source : L'Inter : Dernière Mise à jour : 02/08/2011 (Auteur : Blaise Bonsié)

Mardi 2 Août 2011
Vu (s) 960 fois



1.Posté par DEMBEE FAISSIROU le 02/08/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est du blufff on les aura

2.Posté par mass72 le 02/08/2011 21:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bandit de grand chemin , voyou , assassin .... Quand on veut être reconnu comme un vrai soldat , on prépare des diplômes ; on va d'abord à l'école et ensuite on devient militaire , tu ne sais même pas écrire ton nom .... Ce n'est en dénonçant les autres qu'on peut être reconnu vrai militaire , le grade , ça se mérite .... C'est à cause de vous que l'Afrique n'avance pas . Vas répondre de tes actes devant les tribunaux , petit apprentit de gbaka . Ce n'est pas vous hoo ...!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !