Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Meeting du FPI / Tapé Kipré propose :‘’Libérez Gbagbo et le reste suivra’’

le Lundi 31 Octobre 2011 à 10:19 | Lu 553 fois



L’Intelligent d’Abidjan-31/10/2011

Le FPI (Front Populaire Ivoirien) a organisé le 30 octobre 2011, au terrain Konan Raphael de Marcory, un meeting pour réclamer la libération de Laurent Gbagbo et tous les prisonniers politiques issus de la crise postélectorale. Au cours de cette rencontre, les cadres du parti se sont prononcés sur la composition de la CEI.

Réconciliation nationale, libération de Gbagbo et recomposition de la CEI. Ce sont, entre autres, les exigences que les différentes personnalités du FPI, qui se sont succédé au pupitre, ont présentées. « Quand on dit, libérez Gbagbo, il y a des gens qui disent qu’on demande trop. D’après vos suffrages du Golf Hôtel, il y a 46% pour Gbagbo. On n’a jamais vu de chef d’Etat en prison dans notre pays. Libérez Gbagbo et le reste suivra », a lancé Tapé Kipré, secrétaire national chargé des élections. Pour lui, le FPI ne peut aller aux législatives, alors que ses candidats potentiels sont soit en exil, soit en prison. Outre cette situation, qu’il voudrait voir changer, Tapé Kipré s’est prononcé sur la composition actuelle de la CEI et le poste de vice-président accordé au FPI.

«Le FPI ne peut pas bouder les élections. On a toujours été pour des élections. Nous sommes pour l’élection mais tant que nous constaterons l’insécurité, il sera difficile d’y aller». Indexant les FRCI, il propose : «Qu’ils sortent de nos hameaux. C’est là où Laurent Gbagbo a eu 80% qu’ils sont le plus présents». Poursuivant, il a brossé l’historique de la CEI. «Nous nous sommes battus pour qu’il y ait une Commission Electorale Indépendante en 1990. La CEI est un acquis démocratique.

Ce n’est pas un trophée de guerre. La composition actuelle, c’est trop déséquilibré. Soit on nomme une personne consensuelle et on équilibre. La personnalité qui doit diriger la CEI doit être une personnalité consensuelle qui inspire la confiance. Si la CEI n’est pas équilibrée et qu’elle demeure monocolore, on retourne au temps de notre regretté Président Félix Houphouët-Boigny», a-t-il fait savoir. S’agissant du poste de vice-président octroyé au FPI, Tapé Kipré a affiché le refus poli de son parti : «On dit que ce poste de vice-président, c’est pour le FPI, c’est bien mais ce n’est pas ce que nous demandons». Ce meeting s’est déroulé sans heurt, avec une présence massive et dissuasive de la police.


K.H

Lundi 31 Octobre 2011
Vu (s) 553 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !