Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Manipulation de la justice: Les aveux du pouvoir sur Simone Gbagbo

le Jeudi 9 Mai 2013 à 07:52 | Lu 1729 fois



Manipulation de la justice: Les aveux du pouvoir sur Simone Gbagbo
Le régime Ouattara, pour les besoins de propagande politique, s’est toujours défendu de manipuler la justice. Mais chaque jour, des faits viennent le contredire et étaler son vrai visage de négateur du principe de séparation des pouvoirs, et surtout de manipulateur impénitent du pouvoir judicaire. Les derniers en date concernent l’hospitalisation de l’ex première Dame Simone Ehivet
Gbagbo à la Pisam et la libération du directeur général du groupe de presse
Cyclone, Ousmane Sy Savané. Interrogé, à Man, sur le sort de Mme Gbagbo, au cours de la conférence de presse marquant la fin de sa visite dans la région du Tonkpi, voici ce qu’a répondu le chef de l’Etat : «Elle était à Odienné. Elle a souhaité être transférée à Abidjan pour faire un bilan de santé. Nous avons donné notre accord.

Elle a donc été transférée à Abidjan. A ma connaissance, elle n’est pas retournée à Odienné. Donc, elle est là pour un bilan de santé». Cette réponse retranscrite par le journal Le Nouveau
Réveil, dans son édition du lundi dernier, ne souffre d’aucune ambiguïté quant à la mainmise de Ouattara sur l’appareil judiciaire. En effet, le chef de l’Etat indique clairement que c’est seulement après avoir donné son accord que le transfèrement de Simone Gbagbo a été possible. Au nom de quelle logique, la justice demande l’accord du chef de l’Etat pour permettre qu’une détenue, mal en point parce maltraitée depuis deux ans sans jugement, puisse bénéficier de soins de santé ? La seule logique qui explique cette aberration institutionnelle est que nous sommes dans un pays où le pouvoir judiciaire est aux ordres de l’exécutif.

C’est cette réalité déplorable qui explique qu’après un an
de détention arbitraire, le patron de Cyclone recouvre
la liberté, à la veille de la journée internationale de la
liberté de presse. Une journée au cours de laquelle les prédateurs de la liberté de
la presse sont cloués au pilori. Il est évident que cette libération qui vise à donner
une image reluisante au régime d’Abidjan devant les projecteurs des défenseurs de la liberté de la presse ne peut être le fait des autorités judiciaires. Elle porte plutôt l’empreinte de l’exécutif.

Ces exemples viennent s’ajouter aux graves et flagrantes immixtions du régime
Ouattara dans les dossiers relatifs à la guerre postélectorale. Par la volonté du régime, seuls les pro-Gbagbo sont en prison depuis plus de deux ans sans jugement, alors que la guerre postélectorale a vu deux camps s’affronter en Côte d’Ivoire. Les partisans de chef de l’Etat, auteurs de graves crimes, sont, eux, assurés d’impunité au nom de la justice de vainqueurs. En un mot comme en mille, la justice ivoirienne n’est pas libre et les exemples pour le montrer fusent.


Jean Khalil Sella

Jeudi 9 Mai 2013
Vu (s) 1729 fois



1.Posté par paul le 09/05/2013 15:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wattara ne peut pas supporter une justice libre car il a peur de son passe.Lui qui a du tordre la legalite pour etre ou il est actuellement.Et d ailleurs le mossi ne fait que suivre la logique du dictateur.Ca neutralisation brutale est inevitable.

2.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 09/05/2013 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" MANIPULATION", vous avez dit.

Rappelons à toutes fins utiles qu' en français, on ne manipule que tout sujet extérieur à nous.

Or, s'agissant de la Justice Ivoirenne, c'est Alassane Dramane OUATTARA lui-même qui assure cette Justice là. Il ne la manipule donc pas. Il en fait ce qui lui plait.

Il n'y a plus de magistrats en C.I. On cherche avec torche ces magistrats qui organisaient des marches en 2002 contre le régime GBAGBO. Où sont passés les sulfureux TOBO Yapi, jeté aujourd'hui à Bouaké. Et les autres ? Où sont-ils ? Voient-ils aujourd'hui l'attitude de nos petits frères magistrats originaires de notre Nord se ranger tranquillement. Ils ont atteint leur objectif. Aujourd'hui, les jeunes KONE Mamadou qui ne viennent que d'arriver dans le corps, reçoivent directement leur ordre de superviser sans délai, par exemple, la libération du Directeur de Publication de LE TEMPS, ce, depuis MAN.

Que sont devenus ces magistrats dont je veux citer les noms qui sont de notre bord mais qui s'étaient laissé aller dans tous les sens lors de la gouvernance de de GBAGBO ? Ceux-là se connaissent.

Au moment où des syndicats de magistrats défendent leur existence et font déchanter un MORSI, soutenu par de meurtriers Islamistes en Egypte, que sont devenus nos fameux syndicats de magistrats de C.I ?

Qu'est devenue la vieille UNION NATIONALE DES MAGISTRATS DE COTE D'IVOIRE (U.NA.MA.CI ?


Que devient l'Association Syndicale des Magistrats ( ASM) ?

Et que dire de celui créé majoritairement par nos frères Magistrats du nord, j'ai nommé, Syndicat des Magistrats de C.I ( SMACI) qui avait initié cette marche des magistrats contre GBAGBO en 2002 ?

A la renaissance de la C.I, il faudra trouver des critères rigoureux dans la promotion des magistrats. Car, des magistrats sérieux, jaloux de leur indépendance, il y en a. Mais malheureusement en très petite quantité.

Les magistrats carriéristes, on en trouve à gogo dans notre système judiciaire. C'est d'ailleurs ce qui explique qu'on trouve plus de magistrats corrompus que d'intègres.

Concluons pour dire qu'à l'heure actuelle, la Côte d'Ivoire n'a pas de Justice.

Actuellement, l'Exécutif, le Législatif et le Judiciaire sont assurés cumulativement par le burkinabè Dramane OUATTARA.

Mais, peuple ivoirien, sois confiant. Tout près n'est pas loin. Ne sont-ce pas les Djibril BASSOLE qui jouaient les torpilleurs d'une bonne réconciliation qui s'écroulent en plein discours chez les blancs, après Bédié que Dieu a voulu exposer en le laissant venir jusqu'à la fête du PDCI avant de s'écrouler.

Ce sont des signes. Mais tous ces criminels aux côtés du natif de Sindou paieront. Et cash.

Regardons à lui. Lorsqu'on dit cela, ils se rient de nous. Mais une chose est claire : Il est très lent à la colère. Mais lorsqu'il frappe, personne ne peut esquiver.

ET CE NEST PLUS LOIN. Que ceux qui ont des yeux pour voir, voient. Ceux qui ont des oreilles pour entendre, tendent. Ceux qui ont des nez pour sentir, sentent....

3.Posté par yobo le 09/05/2013 22:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci Paul et Tchedjougou ouat. bonne fête à vous .
ça va faire pitié car personne ne sera épargné du vent qui va souffler ...
pour maman Simone ,ne craignez rien .elle a accepté de porter sa croix qu' elle n'a pas su que cette croix allait être si lourde que ça. on doit intensifier nos prières et la soutenir dans ces épreuves là ...
ne parlez plus de ouattara ,restons éveillés comme les 10vierges filles qui attendent l'époux ....prions surtout ....

4.Posté par Filsdafric le 10/05/2013 05:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'où lui vient cette force qui lui permet de " sourire " à la foule tout en sachant qu'il lui ment impunément ? Mon avis est que cette force lui est insufflée par le DIABLE, LUCIFER qui n'est autre que le Père du MENSONGE et de la MANIPULATION.
Franchement on se demande si OUATTRAOGO a une conscience, et s'il possède quelque chose qui pourrait légitimement l'amener à revendiquer une quelconque appartenance à la RACE HUMAINE ..Apparemment RIEN !!
Et lorsqu'on observe sa sanguinarité et son indifférence devant la mort des IVOIRIENS, les VRAIS, cette absence totale d'émotions et de compassion et tout cela arrosé par son souci de toujours paraitre additionné à son avidité sur le plan financier, il n' y a donc plus la moindre place pour le doute : OUATTRA EST UN DJINN ( un Génie ) AU SERVICE DE LUCIFER QUI N' A PAS FINI DE FAIRE COULER DU SANG EN COTE D' IVOIRE POUR APPROVISIONNER LA BANQUE ALIMENTAIRE DE SATAN !

5.Posté par Filsdafric le 10/05/2013 05:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'où lui vient cette force qui lui permet de " sourire " à la foule tout en sachant qu'il lui ment impunément ? Mon avis est que cette force lui est insufflée par le DIABLE, LUCIFER qui n'est autre que le Père du MENSONGE et de la MANIPULATION.
Franchement on se demande si OUATTRAOGO a une conscience, et s'il possède quelque chose qui pourrait légitimement l'amener à revendiquer une quelconque appartenance à la RACE HUMAINE ..Apparemment RIEN !!
Et lorsqu'on observe sa sanguinarité et son indifférence devant la mort des IVOIRIENS, les VRAIS, cette absence totale d'émotions et de compassion et tout cela arrosé par son souci de toujours paraitre additionné à son avidité sur le plan financier, il n' y a donc plus la moindre place pour le doute : OUATTRA EST UN DJINN ( un Génie ) AU SERVICE DE LUCIFER QUI N' A PAS FINI DE FAIRE COULER DU SANG EN COTE D' IVOIRE POUR APPROVISIONNER LA BANQUE ALIMENTAIRE DE SATAN !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !