Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Manioc : la Côte d’Ivoire dans le trio de tête en Afrique

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 24 Juin 2016 à 07:04 | Lu 268 fois

Le commerce international de manioc frais est principalement concentré en Asie du Sud-Est. Mais l’Afrique de l’Ouest est également un pion important dans l’industrie du manioc dans le monde.



La Thaïlande, premier exportateur mondial avec plus de 7 millions de tonnes en 2014, couvre à elle seule près de 75 % des volumes exportés. Le principal importateur de manioc est la Chine, dont les achats sont en progression (8,65 millions de tonnes en 2014, soit plus de 85 % du total des importations déclarées). Le manioc y est principalement utilisé par l’agro-industrie, pour fabriquer des aliments pour le bétail, des alcools et des agro carburants.

Bien que l’Afrique produise plus de la moitié du manioc mondial, elle est peu insérée dans les circuits d’échanges internationaux. Sur le continent, la Côte d’Ivoire fait partie du trio de tête, avec le Nigeria et le Ghana.

Les prix du manioc frais, bien qu’il soit disponible toute l’année dans les régions de production du centre et du sud de la Côte d’Ivoire, varient selon les périodes. En saison sèche, la pénibilité du travail pour déterrer les racines fait monter les prix bord-champ jusqu’à 50 F CFA/kg. En saison des pluies, les difficultés d’accès aux champs peuvent aussi se répercuter sur les prix des grossistes.

Sur une production ivoirienne de 2,5 millions de tonnes, entre 20 000 et 30 000 t sont exportées. En 2016, la hausse des prix lors de la saison sèche a été accentuée en raison d’une rumeur de pénurie en grande partie infondée.

L’an dernier, les prix extrêmement bas (15 F CFA/kg bord-champ) lors de la saison des pluies ont poussé les producteurs à réduire un peu leur superficie pour 2016. Toutefois, le manioc doux (consommable directement) s’échangeait au mois d’avril à Bouaké entre 30 et 50 F CFA/kg bord-champ, ce qui n’est pas un prix beaucoup plus élevé que la moyenne.

imatin.net

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 24 Juin 2016
Vu (s) 268 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !