Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Man: Les ex-rebelles manifestent contre le régime Ouattara

le Mercredi 12 Juin 2013 à 08:32 | Lu 982 fois



Man: Les ex-rebelles manifestent contre le régime Ouattara
Les ex-rebelles ont fait le travail de déstabilisation et de sabotage du pouvoir de Laurent Gbagbo. Ils l’ont achevé, le 11 avril 2011, en portant leur commanditaire, Alassane Dramane Ouattara, au pouvoir, au prix d’une guerre appuyée par la France et les Nations unies. Plus de deux années se sont écoulées sans qu’ils ne perçoivent leurs primes de guerre. Alors, ils manifestent bruyamment pour se faire entendre du maître d’Abidjan. Ceux de Bouaké ont ouvert le bal le mois dernier. Ceux de Man ont pris le relais depuis hier, 10 juin, au rond-point de la préfecture où ils pestent et râlent.

Selon des sources contactées sur place, certains exigent leur insertion dans l’armée nationale. «Qu’est-ce que ceux qu’ils ont recrutés dans l’armée ont de plus méritant que nous ? On a tous fait la guerre. Nous aussi, on a notre place dans l’armée», confie, en colère, l’un des ex-rebelles, 42 ans, qui dit avoir consacré sa jeunesse à la rébellion. D’autres réclament une prime de 5,5 millions de FCfa. «C’est ce qu’on nous a promis au moment où on nous recrutait pour faire la guerre. On ne veut rien d’autre que ce qu’on nous a promis», précise un autre.

Pendant que les manifestants battaient le pavé, leur porte-parole était en pourparlers avec les autorités préfectorales et le représentant local de l’Autorité pour la démobilisation, le désarmement et la réinsertion (Addr) à la recherche d’une solution à cette crise locale. La nature de cette solution n’était pas encore connue au moment où nous mettions sous presse.


Bruno Kouadio
Notrevoie

Mercredi 12 Juin 2013
Vu (s) 982 fois



1.Posté par korindo le 12/06/2013 15:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce a quoi je peut croire est une manifestation de rejouissance pour les orages de milliards qui continue de tomber sous le regime de wat le rat sinon une manif de mecontentement esr irrealiste surtout pour tout ceux qui ont contribué pour que les orages soient possible.

2.Posté par WALACE le 12/06/2013 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord mon frère BRUNO du journal nazi la voie
dit moi si OUATTARA a promis 5.5 millions à ses combattants pour le mettre au pouvoir
combien GBAGBO a donné ou promis à ses frères miliciens Bété chaque fois qu'ils tuaient un non Bété ou un ivoirien n'étant pas de son bord politique?
c'est là ma question qui peut me répondre??????????

3.Posté par halin bebel le 12/06/2013 17:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Walace,à t''entendre,j''ai l''impression que les 3000 morts de la crise post-électorale ne sont que des pro-ouattara. Mais diantre! Qu''as-tu à la place de ta matière grise?N''est-ce pas celui qui tue plus qui gagne la guerre,meme après la rédition de certains survivants?Suis bêtement. Ok? Mais saches qu''il ya toujours le retour du bâton.Car ton "chef" n''est pas éternel et au moment opportun,viens(toi le m...) dire que les Ivoiriens sont xénophobes.A bon entendeur,salut.

4.Posté par Hermann N'da le 12/06/2013 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous savions depuis longtemps , que Dramane finirait par être rattrapé par ses promesses farfelues tôt ou tard.

Quand il était encore enfermé au golf, il faisait toutes sortes de promesses à ses mercenaires. Il leur promettait monts et merveilles, des pluies de milliards et que sais-je encore.

Voilà l'homme face à son destin. La moindre puie de milliards n'est jamais tombée. Sur nos routes, les FRCI continuent de quémander des piécettes pour"boire" de l'eau.

Quant aux démobilisés de BOUAKE, de MAN. et bientôt d'ABIDJAN , c'est LA GALÈRE TOTALE.

Pendant ce temps, Dramane continue de faire de nouvelles promesses à ceux qui croient en lui.

Comme il connaît la mentalité de ses suiveurs, de tous ces analphabètes dénudés de jugeote et même d'intelligence, Dramane est convaincu de tenir le bon bout.

Mais souvent, il arrive dans la vie que certaines certitudes volent en éclat de façon inattendue...

Le 24 décembre 1999, BEDIE avait estimé pouvoir faire face aux problèmes des mêmes rebelles après la fête de Noël. On a vu la suite.

Vivement qu'il en soit ainsi. Même si ce n'est pas le cas, ça sera le cas.

5.Posté par Yuotam le 13/06/2013 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Watt Rat l’Apatride MOSSI à perdu un de ses GRIOTS hier, en la personne de ce Gros-niquer, pardon Chroniquer BAKARY NIMAGA, de leur torchon qu’il appel journal, « LE PATRIOTE » pour ne pas le nommé, qui passe le plus de son temps à faire des appels a la haine du Rassemblement des Dioula Révoltés «RDR ».

Voici encore un qui ne verra pas la fin du film, Les lecteurs de ''Le Patriote'' ne liront plus « Motus » sous la plume de Bakary Nimaga.

Ils vont tous crever un à un pour avoir Assassiner, Trucider, Génocider, Torturer, Electrocuter, Spolier, par suffocation en plongeant leur tête dans des barriques d’eaux de lagune, les IVOIRIENS.

Ce que les IVOIRIENS préparent à leur NIGOT, qui se fait appeler président par USURPATION de notre fauteuil présidentiel, quelqu’un peut dire à ce clown que le vrai propriétaire de notre fauteuil présidentiel arrive bientôt, pour prendre son dû à cette espèce de Bâtard là.


« Et c'est aux environs de 18 heures que l'auteur de la chronique « Motus » de ''Le Patriote'' a piqué une crise. Ses collègues, accourus à son chevet, ont réussi à le réanimer. Envoyé ensuite dans une clinique à Marcory, Bakary Nimaga est décédé aux environs de 19 heures ».

6.Posté par Yuotam le 13/06/2013 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Watt Rat l’Apatride MOSSI à perdu un de ses GRIOTS hier, en la personne de ce Gros-niquer, pardon Chroniquer BAKARY NIMAGA, de leur torchon qu’il appel journal, « LE PATRIOTE » pour ne pas le nommé, qui passe le plus de son temps à faire des appels a la haine du Rassemblement des Dioula Révoltés «RDR ».

Voici encore un qui ne verra pas la fin du film, Les lecteurs de ''Le Patriote'' ne liront plus « Motus » sous la plume de Bakary Nimaga.

Ils vont tous crever un à un pour avoir Assassiner, Trucider, Génocider, Torturer, Electrocuter, Spolier, par suffocation en plongeant leur tête dans des barriques d’eaux de lagune, les IVOIRIENS.

Ce que les IVOIRIENS préparent à leur NIGOT, qui se fait appeler président par USURPATION de notre fauteuil présidentiel, quelqu’un peut dire à ce clown que le vrai propriétaire de notre fauteuil présidentiel arrive bientôt, pour prendre son dû à cette espèce de Bâtard là.


« Et c'est aux environs de 18 heures que l'auteur de la chronique « Motus » de ''Le Patriote'' a piqué une crise. Ses collègues, accourus à son chevet, ont réussi à le réanimer. Envoyé ensuite dans une clinique à Marcory, Bakary Nimaga est décédé aux environs de 19 heures ».

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !